Principauté de Minden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Principauté de Minden
Fürstentum Minden (de)

1648 – 1807

Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après
La principauté entre 1710 et 1730
Informations générales
Statut Principauté
Capitale Minden
Langue Bas saxon
Religion luthéranisme
Démographie
Population 1807 70 363
Superficie
Superficie 1807 1 050

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La principauté de Minden (en allemand : Fürstentum Minden) était un territoire du Saint-Empire romain germanique. Elle relevait du cercle impérial du Bas-Rhin-Westphalie. Sa capitale était Minden. Son territoire correspond approximativement à celui de l'actuel cercle de Minden-Lübbecke en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la paix de Westphalie (1648), l'évêché de Minden, principauté ecclésiastique, est sécularisé et cédé à l'électeur de Brandebourg. Sa qualité de principauté immédiate est maintenue.

À la paix de Tilsit (1807), le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume III, cède la principauté de Minden, et ceux de ses autres territoires qui sont situés entre la rive gauche du Rhin et la rive droite de l'Elbe, à l'Empereur des français, Napoléon Ier, protecteur de la Confédération du Rhin, à charge pour l'Empereur de les rétrocéder à son frère, le prince Jérôme, roi de Westphalie, ou à d'autres princes de la Confédération. Par décret du 18 août 1807, la principauté est cédée au royaume de Westphalie. Son territoire relève du district de Minden du département du Weser.

En 1810, la partie de la principauté située sur la rive gauche du Weser est cédée à l'Empire français et forme le district de Minden du département de l’Ems-Supérieur. La partie de la principauté située sur la rive droite reste westphalienne et est incorporé au district de Rinteln du département de la Leine.

Après la bataille de Leipzig, la principauté est occupée par les Alliés et relève du gouvernement général pour le Rhin et le Weser.

Au Congrès de Vienne (1815), le royaume de Prusse recouvre la principauté. Son territoire est incorporé dans la nouvelle province de Westphalie et est réparti entre les cercles de Minden, Rahden, Bünde et Herford du district de Minden. Jusqu'à l'abdication de Guillaume II, le titre de « prince de Minden » figurera dans la grande-titulature des rois de Prusse ; et les armes de la principautés, dans les grandes-armes du royaume de Prusse.

Territoire[modifier | modifier le code]

La principauté était entourée :

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Les deux villes immédiades et les cinq grands-bailliages

La principauté comprenait deux villes immédiates (en allemand : amtsfreie Stadt, au sing.) et cinq grands-bailliages ou offices (Amt, au sing.) subdivisés en bailliages (Vogtei, au sing.).

Office Bailliages
Hausberge Übernstieg, Berg et Bruch, Gohfeld, Landwehr
Petershagen Hofmeister, Börde, Windheim
Rahden Stemwederberg, Rahden
Reineberg Levern, Gehlenbeck, Alswede, Quernheim, Schnathorst, Blasheim
Schlüsselburg
Minden, Lübbecke

Princes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]