Othon IV de Brandebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Othon IV de Brandebourg
Le margrave Othon IV de Brandebourg jouant aux échecs sur cette miniature du Codex Manesse (vers 1300).
Le margrave Othon IV de Brandebourg jouant aux échecs sur cette miniature du Codex Manesse (vers 1300).
Fonctions
Margrave de Brandebourg
avec son frère Othon III
12661308
Prédécesseur Othon III
Successeur Jean IV
Biographie
Dynastie Maison d'Ascanie
Date de naissance vers 1238
Date de décès
Père Jean Ierde Brandebourg
Mère Sophie de Danemark
Conjoint Heilwige de Holstein-Kiel
Jutta de Henneberg

Othon IV (v. 1238), dit « à la Flèche » (allemand : mit dem Pfeil), prince de la maison d'Ascanie, fut margrave de Brandebourg de 1266 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Othon IV est le fils de Jean Ierde Brandebourg et de Sophie de Danemark. Il est fait prisonnier par les Magdebourgeois à la Bataille de Frohse (de) (1287) et enfermé dans une cage. Son serviteur Johann von Buch obtient sa libération contre paiement d'une rançon de 4.000 livres d'argent. À la bataille de Staßfurt (1280), il est blessé d'une flèche à la tête et reste défiguré par ce projectile une année durant. En 1292, il conquiert la Saxe palatine et la Marche de Landsberg, puis en 1303 il achète la Marche de Lusace. Il est également connu comme Minnesänger.

Unions[modifier | modifier le code]

Othon se marie deux fois. En 1262, il épouse Heilwige, la fille du comte Jean Ier de Holstein-Kiel et d’Élisabeth de Saxe qui meurt en 1305. Il se remarie en 1308, avec Jutta, qui est la fille du comte Berthold VIII de Henneberg et veuve de Thierry IV de Lusace. Jutta survit à son époux et ne meurt qu'en 1315. Cette union est stérile[1].

Monument[modifier | modifier le code]

Le sculpteur Karl Begas réalisa pour l'allée de la Victoire à Berlin l'ensemble no 7, qui comporte une statue d'Othon au centre, flanquée des bustes de Johann von Kröchers, alias Droiseke, et son libérateur Johann von Buch. L'inauguration du groupe de statues eut lieu le 22 mars 1899.

Ascendance[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1890-1893, réédition 1966, volume III, chapitre VIII « Généalogie des Margraves de Brandebourg. Maison d'Ascanie  » . Tableau généalogique n° 7.

Liens externes[modifier | modifier le code]