Liste de langues par nombre total de locuteurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Estimations[modifier | modifier le code]

L'estimation du nombre total de locuteurs d'une langue est difficile pour différentes raisons :

  • pour chaque personne il existe la première langue et éventuellement une ou plusieurs secondes langues, donc le nombre de locuteurs peut être supérieur au nombre de personnes ;
  • certains pays ont plusieurs langues officielles mais le bilinguisme n'est pas systématique, donc un pays bilingue n'a pas autant de locuteurs dans ses deux langues ;
  • tous les pays n'ont pas la totalité de leurs habitants parlant la langue officielle, leur répartition dépendant de nombreux paramètres ;
  • tous les citoyens originaires d'un pays n'y habitent pas forcément, et n'utilisent que peu (voire pas) la langue natale.

De manière sûre, certaines langues sont systématiquement mises en tête de liste (les dix plus parlées) :

Pour chaque langue les trois chiffres généralement présentés sont respectivement le nombre de personnes l'utilisant comme première langue (langue natale ou langue maternelle), le nombre de personnes l'utilisant comme seconde langue, et le total des deux (une même personne ne pouvant pas avoir une même première et seconde langue). Le premier chiffre est le moins approximatif (le classement correspondant est donné dans la liste des langues par nombre de locuteurs natifs), le deuxième reste actuellement incertain : le classement exact des langues par leur nombre total de locuteurs ne peut être fixe.

Différentes listes existent (voir la section Liens externes), fournissant des résultats dépendant de leurs caractéristiques.

Ce genre de classement est sujet à controverse, en raison de son aspect politique (une langue est un vecteur d'impérialisme).

Classement des principales langues selon leur nombre de locuteurs[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Langue Famille Pays Langue maternelle Langue seconde Langue étrangère Total
Mandarin (langues chinoises) Sino-tibétain Chine, Taïwan, Singapour, Malaisie 850 millions 450 millions 50 millions 1350 millions
Anglais Indo-européenne, germanique États-Unis d’Amérique, Royaume-Uni, Irlande, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Nigeria, Inde, Pakistan, Afrique du Sud, Malaisie, Kenya, ... 400 millions 400 millions 400 millions 1200 millions
Hindi Indo-européenne, indo-iranienne, indo-aryenne Inde, Maurice 229 millions 460 millions Faible 689 millions
Espagnol Indo-européenne, italique, romane, ibérique Espagne, Guinée équatoriale, Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, Équateur, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Porto Rico, Salvador, Uruguay, Venezuela 425 millions 40 millions 20 millions 485 millions
Portugais Indo-européenne, italique, romane, ibérique Portugal, Brésil, Angola, Mozambique, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Timor Oriental, Macao, Sao Tomé-et-Principe 265 millions[1],[2] 35 millions 5 millions 305 millions
Français[3] Indo-européenne, italique, romane, oïl

> Europe : France, Belgique, Suisse, Monaco, Luxembourg, Italie (Val d'Aoste).
> Amériques : Canada, Haïti.
> Afrique francophone :
- officiel : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Côte d'Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Guinée équatoriale, Madagascar, Mali, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République du Congo, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Tchad, Togo, La Réunion (France), Mayotte (France) ;
- culturel : Algérie, Maroc, Tunisie, Mauritanie, Maurice.
> Moyen-Orient : Liban.

80 millions 132 millions 62 millions[4],[5] 274 millions
Malais et Indonésien Malayo-polynésiennes, Austronésiennes Malaisie, Indonésie, Singapour, Brunei, Timor oriental 70 millions 200 millions Faible 270 millions
Arabe Sémitique Monde arabe 220 millions 45 millions 5 millions 270 millions
Russe Indo-européenne, slave Russie, Biélorussie, Ukraine, Kazakhstan, Kirghizstan, Communauté des États indépendants 180 millions 40 millions 15 millions 235 millions
Bengali Indo-européenne, indo-iranienne, indo-aryenne Bangladesh, Inde. 200 millions 19 millions Très faible 200 millions
Ourdou Indo-européenne, indo-iranienne, indo-aryenne Pakistan 15 millions 160 millions Très faible 175 millions
Allemand Indo-européenne, germanique Allemagne, Suisse, Autriche, Italie (Tyrol du Sud), Belgique, Luxembourg, Liechtenstein. 90 millions 5 millions 50 millions 145 millions
Japonais (Langue isolée) Japon 121 millions Faible 1 million 122 millions

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Portuguese », University of Leicester (consulté le 3 juin 2015).
  2. (pt) « Portugal celebra 800 años del nacimiento oficial de su lengua », La Vanguardia,‎ 27 juin 2014 à 22h34 (consulté le 3 juin 2015).
  3. « La langue française dans le monde (page 5) », OIF (consulté le 3 juin 2015).
  4. « Le nombre de francophones augmente dans le monde », La Croix,‎ (consulté le 3 juin 2015).
  5. « La langue française dans le monde (page 6) », OIF (consulté le 3 juin 2015).