Marathi (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Example.of.complex.text.rendering.svg Cette page contient des caractères d'alphasyllabaires indiens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marathi.
image illustrant une langue image illustrant l’Inde
Cet article est une ébauche concernant une langue et l’Inde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marathi
मराठी (marāṭhī)
Pays Inde, Maurice
Région Maharashtra, Goa, Gujarat, Karnataka, Telangana et Tamil Nadu
Nombre de locuteurs 72 millions (2001)
Typologie SOV
à fracture d'actance
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de l'Inde Inde (Maharashtra, Daman et Diu, Dadra et Nagar Haveli)
Codes de langue
ISO 639-1 mr
ISO 639-2 mar
ISO 639-3 mar
IETF mr
Carte
Répartition des locuteurs du marathi en Inde.
Répartition des locuteurs du marathi en Inde.

Le marathi ou marathe, मराठी (marāṭhī), est une langue indienne appartenant à la branche indo-aryenne de la famille des langues indo-européennes. Elle est parlée par environ 72 millions de locuteurs dans l’ouest et au centre de l’Inde, notamment au Maharashtra, dont elle est la langue régionale officielle. Elle s'écrit avec la devanagari. Elle fait partie des langues constitutionnelles de la République d'Inde.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le marathi est la langue officielle de l’État du Maharashtra. Cet État est d’ailleurs formé en 1956 par le loi de réorganisation des États avec des frontières sur base linguistique. Le marathi a aussi un statut officielle dans les territoires de Daman et Diu avec le konkani et le gujarati, et de Dadra et Nagar Haveli avec l’anglais, le gujarati et l’hindi. La langue officielle de l’État de Goa est le konkani, mais le marathi peut être utilisé avec l’administration. Le marathi est aussi parlée dans les États limitrophes : Karnataka, Madhya Pradesh, Chhattisgarh, Gujarat, Tamil Nadu, Telangana et Andhra Pradesh.

Situation hors du Maharashtra[modifier | modifier le code]

L'Empire Marathe joua un grand rôle dans la propagation de cette langue hors de sa zone d'origine. En effet, la présence de cette ancienne entité politique à travers toute l'Inde offrit au marathi le privilège d'être une des rare langues à être répandue dans l'ensemble du pays.

Au Karnataka, le marathe est la langue native et majoritaire des régions de Belgaum, Bidar et Gulbarga[1], soit plus de 80% de la population du nord de l'état. Le nombre important de locuteurs natifs et les nombreux mouvements séparatistes sont des facteurs qui ont alimentés de nombreuses tensions avec le Maharashtra voisin[2], qui réclame depuis la présidence de Jawaharlal Nehru l'autorité de ses régions auprès du gouvernement fédéral. La population marathophone est dans sa majorité favorable à l'adhésion de leur région avec le Maharashtra[3], voyant en l'état du Karnataka une menace importante du fait de leur singularité. Ce conflit territorial intérieur est le plus important de ce type en Inde.

Dans l'état du Madhya Pradesh, les locuteurs sont très nombreux et forment numériquement la première population de langue marathe hors du Maharashtra, leurs concentrations est surtout importante dans les grandes villes anciennement capitales de principautés marathes, tel que Gwalior, Indore, Dhar,...

Le Gujarat, voisin occidental du Maharashtra, a depuis toujours eu une communauté marathophone. Celle ci est largement concentrée dans les régions de Vadodara et de Surate.

Le Tamil Nadu abrite une population de locuteurs vivant traditionnellement dans le delta de la Kaveri[4] et est en grand nombre dans les alentours de Thanjavur[4], Kumbakonam et Thiruvarur, cette communauté se réduit grandement en raison de l'immigration, du métissage avec les populations locales ainsi que la préférence au tamoul[4], la langue officielle.

L'État du Telangana compte parmi ses habitants une importante population marathe résidant principalement dans le nord-ouest du territoire, vers la frontière avec le Maharashtra.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le marathi s’écrit aujourd’hui avec l’écriture devanagari. Les premiers écrits marathi proviennent du xie siècle et sont des inscriptions sur pierre ou sur plats en cuivre. Du xiiie siècle à la moitié du xxe siècle l’écriture modi est utilisé. Elle est très populaire aux xviie et xviiie siècles mais son enseignement n’est plus pratiqué depuis les années 1950[5], remplacée par le style balbodh (en) du devanagari depuis utilisé pour écrire le marathi.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les phonèmes du marathi sont similaires à ceux des autres langues indo-aryennes.

Voyelles
Type Antérieures Centrales Postérieures
Fermées i u
Moyennes e ə o
Ouvertes (æ) a (ɒ)

Deux voyelles sont utilisées dans certains mots d’emprunt : /æ, ɒ/.

Consonnes[6]
Type Labiales Dentales Alvéolaires Rétroflexes Alvéolo-
palatales
Vélaires Glottales
Nasales sonores m ɳ (ɲ) (ŋ)
murmurées n̪ʱ ɳʱ
Occlusives sourdes p t͡s ʈ t͡ɕ~t͡ʃ k
aspirées t̪ʰ ʈʰ t͡ɕʰ~t͡ʃʰ
sonores b d͡z~z ɖ d͡ʑ~d͡ʒ ɡ
murmurée d̪ʱ d͡zʱ~ ɖʱ d͡ʑʱ~d͡ʒʱ ɡʱ
Fricatives s ʂ ɕ~ʃ h~ɦ
Spirantes sonores ʋ l ɭ j
murmurée ʋʱ ()[7]
battues ou roulées sonores ɾ ɺ̢ [8]
murmurées ɾʱ

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Explained: Why two states want Belgaum », sur Rediff (consulté le 2 février 2016)
  2. « Karnataka's Belgaum Border Dispute Simmers Ahead of Maharashtra Polls », sur NDTV.com (consulté le 2 février 2016)
  3. « Belgaum: Which side of the border? - Indian Express », sur archive.indianexpress.com (consulté le 4 avril 2016)
  4. a, b et c (en) « Shivaji's forgotten cousins », sur https://www.cse.iitb.ac.in/,‎ (consulté le 2 février 2016)
  5. Kshirsagar et Pacquement 1999, p. 39‒40
  6. Masica 1991
  7. // est utilisé dans le dialecte kudali
  8. Masica 1991, p. 97

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Colin P. Masica, The Indo-Aryan languages, Cambridge University Press, (ISBN 9780521299442)
  • Aparna Kshirsagar et Jean Pacquement, Parlons marathi : Langue, histoire et vie quotidienne du pays marathe, L’Harmattan, (ISBN 978-2738481498)
  • (en) Kashi Wali, Marathi, Lincom Europa, coll. « Languages of the World/Materials » (no 441), (ISBN 3-89586-314-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Consulter le Wiktionnaire rédigé en marathi.