Espaces linguistiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Selon la Fondation pour les Études et Recherches sur le Développement International[modifier | modifier le code]

Un espace linguistique, dans sa définition[1] retenue dans le rapport Le poids économique de langue française dans le monde (2013), englobe tout pays de plus de 500 000 habitants satisfaisant l’une ou l’autre des conditions suivantes :

  • dimension de jure : la langue considérée est langue officielle ;
  • dimension de facto : une fraction significative (20 %) de la population parle la langue considérée (certains pays peuvent ainsi appartenir simultanément à plusieurs espaces).
Poids des différents principaux espaces linguistiques dans la population mondiale[1]
Espace linguistique Population
en 2010
Taux de croissance démographique
annuel moyen 2000-2010
Part de la population mondiale
en 2010
Part de la population mondiale
en 2029 (estimation)
Anglophone[Notes 1] 2 580 millions 1,46 % 37,0 % 39,6 %
Francophone[Notes 2] 480 millions 1,75 % 7,0 % 7,9 %
Hispanophone[Notes 3] 427 millions 1,26 % 6,1 % 6,1 %
Arabophone[Notes 4] 380 millions 2,12 % 5,4 % 6,3 %
Lusophone[Notes 5] 250 millions 1,28 % 3,6 % 3,6 %
Poids des différents principaux espaces linguistiques dans la richesse mondiale[1]
Espace linguistique Part du PIB mondial
en 2010 (PPA)
Taux de croissance du PIB
annuel moyen 2000-2010
PIB/hab. en 2010
(PPA en dollars internationaux constants de 2005)
Taux de croissance du PIB/hab.
annuel moyen 2000-2010
Anglophone 40 % 2,5 % 13 000 1,8 %
Francophone 7,5 % 1,8 % 11 000 1,7 %
Hispanophone 6,8 % 2,8 % 10 000 2,5 %
Arabophone 4,5 % 3 % 14 000 0,3 %
Lusophone 3,6 % 3 % 9 700 4,1 %

Selon l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone de l’Université Laval et l’Observatoire de la langue française de l’Organisation internationale de la francophonie[modifier | modifier le code]

La définition de l'espace linguistique retenue par l'ODSEF inclus uniquement les pays dont la langue est officielle et ne comprend donc pas de seuil de phonie, contrairement aux 20 % dans la définition de la FERDI. Ainsi, l'espace francophone n'inclus pas (contrairement à la définition de la FERDI) l'Algérie, Israël, le Liban, le Maroc, la Mauritanie, Maurice et la Tunisie, mais inclus Monaco et les Seychelles (qui ont moins de 500 000 habitants donc exclus de la définition de la FERDI).

Population estimée en 1965 et 2015, population projetée en 2065, et taux de croissance 1965-2015 et 2015-2065 des six espaces linguistiques définis selon la langue officielle des États[2]
Ensemble des pays selon la langue officielle
(nombre de pays en 2014)
Population estimée et projetée (en milliers) Taux de croissance
1965  %[Notes 6] 2015  %[Notes 6] 2065  %[Notes 6] 1965-2015 2015-2065
Anglais (56) 1 019 612 30,6 % 2 574 086 35,1 % 4 180 306 41,3 % 152 % 62 %
Espagnol (20) 188 779 5,7 % 451 261 6,2 % 585 839 5,8 % 139 % 30 %
Français (29) 161 734 4,9 % 421 337 5,8 % 1 023 525 10,1 % 161 % 143 %
Arabe (23) 112 951 3,4 % 402 094 5,5 % 711 577 7,0 % 256 % 77 %
Portugais (8) 108 689 3,3 % 267 881 3,7 % 389 903 3,8 % 146 % 46 %
Allemand (6) 99 559 3,0 % 111 123 1,5 % 100 915 1,0 % 12 % -9 %
Monde 3 329 000 100,0 % 7 325 000 100,0 % 10 129 000 100,0 % 120 % 38 %

Il est à noter que si le chinois (mandarin) avait été inclus dans l'étude, il aurait était le 2e espace linguistique tant en 1965, qu'en 2015 et qu'en 2065[3] ; et qu'en 2065 il serait le seul espace linguistique au monde après l'anglophone à être devant l'espace francophone.

L'espace francophone devrait dépasser l'espace hispanophone autour de 2020 et l'espace arabophone devrait également dépasser ce dernier autour de 2030[4]. Quant à l'espace germanophone, il devrait voir diminuer ses effectifs à partir de 2020[4].

En 2065, l'espace francophone aura la composante africaine la plus importante en étant peuplé à 85 % par les populations des pays situés en Afrique[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'espace anglophone inclus les 43 pays suivants : l’Afrique du Sud, l’Australie, le Botswana, le Canada, le Cameroun, l’Égypte, les États-Unis, l’Érythrée, les îles Fidji, la Gambie, le Ghana, le Guyana, Hong Kong, l’Inde, l’Irlande, Israël, la Jamaïque, la Jordanie, le Kenya, le Koweït, le Liban, le Liberia, le Lesotho, l’île Maurice, le Malawi, la Namibie, le Nigeria, la Nouvelle-Zélande, l’Ouganda, le Pakistan, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Philippines, la Corée du Sud, le Royaume-Uni, le Rwanda, les îles Salomon, la Sierra Leone, Singapour, le Swaziland, la Tanzanie, Trinité-et-Tobago, la Zambie et le Zimbabwe.
  2. L'espace francophone inclus les 33 pays suivants : l’Algérie, la Belgique, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Canada, la République centrafricaine, les Comores, la République du Congo, la Côte d'Ivoire, Djibouti, la France, le Gabon, la Guinée, la Guinée équatoriale, Haïti, Israël, le Liban, Luxembourg, Madagascar, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, l'île Maurice, le Niger, la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Sénégal, la Suisse, le Tchad, le Togo et la Tunisie.
  3. L'espace hispanophone inclus les 20 pays suivants : l’Argentine, la Bolivie, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, la République dominicaine, l’Équateur, l’Espagne, le Guatemala, la Guinée équatoriale, le Honduras, le Mexique, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, le Salvador, l’Uruguay et le Venezuela.
  4. L'espace arabophone inclus les 24 pays suivants : l’Algérie, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, les Comores, Djibouti, l’Égypte, les Émirats arabes unis, l’Érythrée, l’Irak, Israël, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, Oman, le Qatar, la Somalie, le Soudan, la Syrie, le Tchad, la Tunisie et le Yémen.
  5. L'espace lusophone inclus les 7 pays suivants : l’Angola, le Brésil, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, le Mozambique et le Portugal.
  6. a, b et c Pourcentage de la population mondiale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Le poids économique des principaux espaces linguistiques dans le monde » (consulté le 11 décembre 2014).
  2. La langue française dans le monde, 2014, Éditions Nathan, p. 34
  3. (en) « World Population Prospects: The 2012 Revision », sur un.org (consulté le 11 janvier 2015)
  4. a et b La langue française dans le monde, 2014, Éditions Nathan, p. 36
  5. La langue française dans le monde, 2014, Éditions Nathan, p. 37