La Revue dessinée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Revue dessinée
Image illustrative de l’article La Revue dessinée

Pays Drapeau de la France France
Langue anglais et français
Périodicité Trimestriel
Date de fondation 2013
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Franck Bourgeron
Rédactrice en chef Amélie Mougey
ISSN 0753-3454
Site web larevuedessinee.fr

La Revue dessinée est une revue trimestrielle d'actualité en bande dessinée.

Description et histoire[modifier | modifier le code]

La Revue dessinée parait en format papier en librairie mais il a également existé une version pour tablette[1], qui a été arrêtée faute de lecteurs intéressés par ce support[2].

Le premier numéro est paru en [3], après une campagne de financement participatif[1].

Les membres fondateurs sont Franck Bourgeron, Olivier Jouvray, Kris, Sylvain Ricard, Virginie Ollagnier et David Servenay[4]. Le graphisme et la direction artistique de la revue sont assurés par Elhadi Yazi.

En , l'équipe de La Revue dessinée annonce pour la création d'un bimestriel destiné aux adolescents, intitulé Topo. Les rédactrices-en-chef de cette nouvelle publication sont Laurence Fredet et Charlotte Miquel, et la direction artistique est assurée par Emma Huon-Rigaudeau et Cizo.

En , La Revue Dessinée, associée à l’éditeur Le Seuil annonce qu'elle reprend Rollin Publications, qui publie les revues XXI et 6 Mois[5]. En , dans Le Figaro, Franck Bourgeron annonce que la revue compte 7 500 abonnés[6].

En , La Revue Dessinée édite (avec Delcourt) Algues vertes : L'Histoire interdite, une bande dessinée d'enquête d'Inès Léraud et Pierre Van Hove. Vendue à plus de 100 000 exemplaires[7], elle a été récompensée de nombreux prix dont le Prix du journalisme 2020 des Assises du journalisme[8] ou un prix éthique de l'association Anticor[9]. La Revue Dessinée poursuit par la suite son activité d'édition et de coédition, en parallèle du trimestriel, avec entre autres Cent mille ans : Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires (2020) ou Une Histoire du nationalisme corse (2021). Plusieurs éditions spéciales sont également publiées en partenariat avec d'autres médias d'investigation, notamment Mediapart : « Ne parlez pas de violences policières » (2020), Les enquêtes de Mediapart en bande dessinée (2021) et La présidence Macron : Sous enquêtes (2022).

En , une déclinaison italienne, indépendante du titre français mais en accord avec celui-ci, est créée sous le nom de La Revue Dessinée Italia[10].

Reportage en bande dessinée[modifier | modifier le code]

La publication d'un reportage en bande dessinée permet, selon Benoit Collombat, un « journalisme augmenté ». Inès Léraud indique que la bande dessinée permet, par rapport au reportage radiophonique, de toucher un autre public et de se départir « de cette image de connivence avec le pouvoir » qui accompagne fréquemment la figure du journaliste[11].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En , le reportage « Dommages et intérêts » de Catherine Le Gall et Benjamin Adam, publié dans la revue, reçoit le prix du Meilleur article économique 2015, de la Banque de France, l'AJEF et Lire l'économie[12].

Albums publiés[modifier | modifier le code]

En parallèle de la revue trimestrielle, La Revue dessinée édite ou coédite régulièrement des ouvrages.

La Revue dessinée coédite également avec les éditions La Découverte une collection intitulée Histoire dessinée de la France : vingt tomes qui associent à chaque fois un historien et un dessinateur.

Reportages traduits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Victor Garcia, « La Revue dessinée: de l'actualité en bandes dessinées à partir de septembre », sur lexpress.fr (consulté le )
  2. « “Topo”, la revue dessinée pour ados fous d'info », sur telerama.fr, (consulté le ).
  3. Thomas Rabino, « La Revue dessinée: l'actu en BD », Marianne,‎ (lire en ligne)
  4. Laurence Le Saux, « “La Revue dessinée”, un enthousiasmant “mook” de BD-reportage », sur telerama.fr (consulté le )
  5. Le Monde et AFP, « Les revues « XXI » et « 6 Mois » rachetées par Le Seuil et « La Revue Dessinée » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Chloé Woitier, « Les repreneurs de « XXI » à la reconquête des abonnés », Le Figaro Économie,‎
  7. Soizic Quéro, « Cinq questions pour comprendre pourquoi les algues vertes restent un sujet sensible », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  8. « Assises du journalisme : l'enquête "Algues vertes - L'histoire interdite" primée », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  9. Martine Valo, « La journaliste Inès Léraud récompensée pour ses enquêtes sur l’agro-industrie bretonne », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  10. « La Revue dessinée débarque en Italie », sur ActuaLitté.com (consulté le )
  11. Bertrand Rocher, « Bulles d'info - Grazia », sur www.grazia.fr, Grazia, (consulté le )
  12. « Communiqué de presse : Marie Charrel, Catherine Le Gall et Benjamin Adam récipiendaires du Prix du Meilleur Article Financier 2015 », sur Banque de France, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La rédaction, « « La Revue dessinée », un vivier d'auteurs de BD », La Croix,‎
  • « Place à la BD reportage », Le Bien public,‎ .

Lien externe[modifier | modifier le code]