Olivier Jouvray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Jouvray
Olivier Jouvray par Claude Truong-Ngoc juin 2013.jpg
Olivier Jouvray en juin 2013 (photo de Claude Truong-Ngoc).
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour

Olivier Jouvray est un scénariste de bande dessinée français né le à Oyonnax.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'installe à Lyon pour y passer des diplômes de culture et communication, sciences du langage, cinéma et audiovisuel, avant de se lancer dans la photographie, puis dans l'organisation de raid automobiles, le graphisme et le Web. C'est à cette époque qu'il crée avec son frère Jérôme Jouvray l'atelier KCS et se lance dans l'écriture de scénario. Sa première série est Lincoln[1] publiée aux éditions Paquet à partir de 2002. En 2016, la série représente huit volumes et 200000 ventes[1].

Il donne des cours de bande dessinée à l'École Émile-Cohl en binôme avec son frère[1]. Il participe à l'organisation du Lyon BD Festival et aux activités du groupement des auteurs de BD du Syndicat national des auteurs et compositeurs.

En 2009, Olivier Jouvray réalise une adaptation en bande dessinée du Cycle de Majipoor de l'auteur américain de science-fiction Robert Silverberg[2],[3].

En 2013, il participe à la création de La Revue Dessinée avec Franck Bourgeron, Sylvain Ricard, Christophe Goret, Virginie Ollagnier, et David Servenay. Fondateur actionnaire, il en assure également la partie multimédia avec Virginie Ollagnier.

En 2014, président de l'épicerie séquentielle, il participe à la transformation de cette association d’auteurs de bandes dessinées lyonnais en structure éditoriale, éditant notamment le mensuel Les Rues de Lyon.

Olivier Jouvray sort aux éditions du Lombard en avril 2021 Happy End, nouvelle série qui raconte les aventures d'une famille confrontée à l'écroulement de la société[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Sur tous ces albums, Olivier Jouvray est le scénariste[5].

  1. Crâne de bois , 2002
  2. Indian Tonic, 2003
  3. Playground, 2004
  4. Châtiment corporel, 2006
  5. Cul nu dans la plaine, 2007
  6. French Lover, 2009
  7. Le fou sur la montagne, 2012
  8. Le Démon des Tranchées, 2013
  9. Ni Dieu Ni Maître, 2017
  • Camilo, avec Jean-Jacques Sanchez (dessin) et Artno (couleurs) , Paquet
  1. Chapitre 1, 2005
  2. Chapitre 2, 2007
Série stoppée, pas de troisième et dernier tome.
  • Waraba, avec Kalonji (dessin) et Anne-Claire Jouvray (couleurs), Vents d'Ouest
  1. Les gardiens, 2006
  • Kia Ora, avec Efa (dessin et couleurs), Vents d'Ouest
  1. Le départ, 2007
  2. Zoo humain, 2008
  3. Coney Island, 2009
  • Majipoor, avec David Ratte (dessin) et Myriam Lavialle (couleurs), Soleil
  1. Le château de Lord Valentin, 2009
  2. L'île du sommeil, 2010
  3. Le roi des rêves, 2011
  • Nous ne serons jamais des héros !, avec Frédérik Salsedo (dessin) et Grégory Salsedo (couleurs), Le Lombard, coll. « Signé », 2010
  • Au royaume des aveugles, avec Frédérik Salsedo (dessin) et Grégory Salsedo (couleurs), Le Lombard
  1. Les invisibles, 2012
  2. Trompeuses apparences, 2013
  3. Tel est vu qui croyait voir, 2014
6. Tunnel 57, 2014
  • Moby Dick, avec Pierre Alary (dessin et couleurs), Soleil Productions, 2014
  • Le Soldat, avec Efa (dessin et couleurs), Le Lombard, coll. « Signé », 2014
  • Résistants oubliés, avec Kamel Mouellef (co-scénariste) et Baptiste Payen (dessin et couleurs), Glénat, 2015
  • Happy End, avec Benjamin Jurdic (dessin), Le Lombard
  1. La Grand panne, 2021
  • Bob Denard, le dernier mercenaire (bande dessinée), avec Lilas Cognet (dessin et couleurs), Glénat, 2021

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c David Tapissier, « Jérôme Jouvray : "Très tôt, j'ai su que je voulais faire de la BD" », Le Progrès (Lyon),‎ .
  2. Thomas Clément, « Majipoor T1 : Le château de Lord Valentin (Olivier Jouvray & David Ratte) – Soleil », Bande dessinée Info, (consulté le ).
  3. Shesivan, « Majipoor # 2 », Génération BD, (consulté le ).
  4. Happy End #1, bodoi.info, 21 mai 2021, par Benjamin Roure : "Solidement documenté en matière de collapsologie et de survivalisme, Olivier Jouvray (Marco & Co, Lincoln, Les Rues de Lyon…) a choisi de raconter une fin du monde crédible et palpable, dans une France où il serait facile de se projeter. Et ce, dans une ambiance plus proche de la comédie familiale que de la SF sombre."
  5. « Jouvray, Olivier - Biographie ».
  6. « Jean-Pierre Gibrat, grand prix 2004 du festival de BD de Saint-Malo », AFP Infos Françaises,‎ .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Gaumer, « Jouvray, Olivier », dans Dictionnaire mondial de la BD, Paris, Larousse, (ISBN 9782035843319), p. 465.
  • David Tapissier et Olivier Jouvray (interviewé), « BD / 37e festival d'angoulême. « Extraordinaire... et bordélique » », Le Progrès,‎
  • Olivier Jouvray (interviewé) et Nina Stavisky, « Olivier Jouvray : l'union fait la force ! », dBD, no 21,‎ , p. 42-44.
  • Marie Moinard, « L'Atelier KCS, un personnage à part entière », dBD, no 44,‎ , p. 28-31.
  • Marie Moinard, « Nous ne serons jamais des héros : génération perdue », dBD, no 44,‎ , p. 82.
  • Philippe Peter, « Moby Dick : la folie d'Achab », dBD, no 83,‎ , p. 70.

Liens externes[modifier | modifier le code]