La Mairie d'Auvers-sur-Oise le 14 juillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Mairie d'Auvers-sur-Oise le 14 juillet
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Type
Matériau
Lieu de création
Dimensions (H × L)
72 × 93 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Collection

La Mairie d'Auvers-sur-Oise le est une peinture à l'huile sur toile de Vincent van Gogh réalisée à la mi- à Auvers-sur-Oise. Mesurant 72 × 93 cm, elle est actuellement conservée dans une collection privée à Chicago[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vincent van Gogh s'est installé depuis le à Auvers-sur-Oise, dans le Vexin français à 35 kilomètres au nord-ouest de Paris, afin de se faire suivre par le docteur Gachet, ami des artistes et spécialiste des maladies nerveuses. Ayant pris une chambre à l'auberge Ravoux, il passe souvent devant la mairie du village pour se rendre chez le docteur Gachet. En ce jour du qui marque le centenaire de la Fête de la Fédération, le petit édifice est décoré de drapeaux et de cocardes tricolores[3], tandis que des guirlandes de cocardes partent dans les arbres. Le dimanche , Van Gogh se tire une balle de revolver dans la poitrine, en plein champ. Il meurt le suivant à une heure et demie du matin[4]. Cette toile fut donnée de son vivant par Vincent à l'aubergiste, le père Ravoux, qui la céda plus tard pour une somme dérisoire à un Américain[5].

Un croquis (48,4 × 31,2 cm, craie sur papier) de la mairie à côté d'une tête d'homme est aujourd'hui en possession du musée Van Gogh d'Amsterdam[6].

Description[modifier | modifier le code]

Cette toile est peinte uniquement dans des tons froids avec dominante de jaunes pour le sol et de verts pour les arbres. Le ciel est délavé et la petite mairie semble s'évanouir dans le bleu clair et froid. De même que les chaumières (Chaumes de Cordeville à Auvers-sur-Oise) disparaissent dans le décor, l'édifice, qui paradoxalement « n'est pas à la fête », semble ici questionner les tourments du peintre[7],[8]. De plus, la mairie d'Auvers-sur-Oise ressemble étrangement à celle de Zundert, le village natal de Van Gogh. Il habitait juste en face[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collection de Mr and Mrs Leigh B. Block
  2. (en) Description
  3. Jacob Baart de la Faille, L'Œuvre de Vincent van Gogh, catalogue raisonné, Éditions J. van Oest, Paris & Bruxelles, 1928, n° catalogue F 790
  4. (en) Jan Hulsker, The Complete Van Gogh, 1980, Phaidon, no 2108
  5. Pour quarante francs à un certain Harry Haranson avec le Portrait d'Adeline Ravoux, lorsque les Ravoux s'établirent à Meulan.
  6. (en) Van Gogh Museum
  7. Jacob Baart de la Faille, op. cit, catalogue no 790
  8. (en) Ingo Walther et Rainer Metzger, Van Gogh. The Complete Paintings, vol. I & II, Cologne, Taschen, 2010, traduit de l'allemand, p. 695
  9. Van Gogh Aventure

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacob Baart de la Faille, L'Œuvre de Vincent van Gogh, catalogue raisonné, ouvrage accompagné de la reproduction de plus de 1 600 tableaux, dessins, aquarelles et gravures du maître, 6 volumes, éditions G. van Oest, Paris et Bruxelles, 1928
  • (en) Jan Hulsker, The Complete Van Gogh, Phaidon, 1980, n° 2108

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]