Mademoiselle Gachet dans son jardin à Auvers-sur-Oise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mademoiselle Gachet dans son jardin à Auvers-sur-Oise
Marguerite Gachet in the garden.jpg
Exposition au musée d'Orsay de Paris
Artiste
Date
1890
Type
Technique
Lieu de création
Dimensions (H × L)
46 × 55 cm
Mouvement
Propriétaire
No d’inventaire
RF 1954 13Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Mademoiselle Gachet dans son jardin à Auvers-sur-Oise est une peinture à l'huile postimpressionniste sur toile, de Vincent van Gogh, peinte en à Auvers-sur-Oise, en Île-de-France, un mois avant sa disparition. Elle est conservée au musée d'Orsay de Paris[1].

Histoire et description[modifier | modifier le code]

Après avoir séjourné durant un an à la clinique psychiatrique du monastère Saint-Paul-de-Mausole de Saint-Rémy-de-Provence, entre 1889 et 1890, pour tenter de soigner ses crises de démence, d'hallucination et d'épilepsie, Van Gogh passe trois jours à Paris, en , chez son frère Théodorus van Gogh et sa belle-sœur Johanna avec leur bébé, qui lui recommande les soins du docteur Paul Gachet d'Auvers-sur-Oise, à 30 km au nord-ouest de Paris (artiste lui-même, collectionneur d'art, amis des artistes, et amateur en particulier d'art impressionniste d'Auguste Renoir, Claude Monet, Camille Pissarro et Paul Cézanne)[2].

Van Gogh s'installe alors le 20 mai 1890 à Auvers-sur-Oise (considéré comme un des berceaux de l'impressionnisme) où il prend une chambre (n°5) à l'auberge Ravoux[3], et écrit à son frère « Auvers est gravement beau, c’est de la pleine campagne caractéristique et pittoresque » ou « J'ai trouvé un véritable ami en la personne du Dr Gachet, quelque chose comme un autre frère, tant nous nous ressemblons physiquement et aussi mentalement... ».

À la fin du mois de , il écrit à son frère Théo son intention de peindre la fille du docteur Gachet, Marguerite Gachet (en)[4], bientôt majeure, mais qu'il croit âgée de 19 ans, ainsi qu'une jeune fille de la campagne[5], puis il lui écrit à nouveau quelques jours plus tard avoir peint Marguerite Gachet au piano[6] (exposée à ce jour au musée d'art de Bâle en Suisse). Il écrit également à sa sœur Wil van Gogh « Nous sommes devenus amis, pour ainsi dire, tout de suite, je passerai un ou deux jours avec lui (...) à travailler dans son jardin, dont j'ai déjà peint deux croquis : un avec des plantes du sud, de l'aloès, cyprès, soucis, et l'autre avec des roses blanches, des vignes et une figure blanche parmi eux... »[2],[7]. À la suite de cette peinture de paysage et portrait postimpressionnisme, le docteur Gachet n'autorise plus aucune séance de pause à sa fille, et leur demande de mettre fin à leur amitié[8],[9],[10].

Après une ultime crise de démence et de désespoir, et avoir peint plus de 70 toiles de l'ultime « période Auvers-sur-Oise » de son oeuvre, durant les 70 derniers jours de sa vie, Vincent van Gogh se suicide le 29 juillet 1890, à l'age de 37 ans, d'une balle de revolver dans la poitrine, et repose depuis au cimetière d'Auvers-sur-Oise (au coté de son frère Théodorus van Gogh, disparut 6 mois plus tard)[11].

La maison du Docteur Gachet et son jardin sont transformés en « musée Vincent van Gogh » depuis 1996, inauguré en 2003 pour les 150 ans de la naissance de Van Gogh, inscrits aux Monuments historiques depuis 1991, et labialisés Maisons des Illustres.

Provenance[modifier | modifier le code]

Van Gogh offre ce tableau au docteur Gachet, qui l’intègre à sa collection jusqu’à sa disparition en 1909. Sa fille Marguerite et son fils Paul Gachet en héritent, et en font don à l'État français en 1954, qui l'expose au musée du Jeu de Paume du jardin des Tuileries de Paris[12] où il demeure jusqu'à sa fermeture en 1986, et à son transfert au musée d'Orsay[13] jusqu’à ce jour sous le numéro d'inventaire RF 1954 13.

Expositions[modifier | modifier le code]

Ce tableau a été exposé en 1954 à Paris Van Gogh et les peintres d'Auvers-sur-Oise, puis en 1999 à Paris, Un ami de Cézanne et Van Gogh : le docteur Gachet, exposition ensuite en tournée à New York (The Collection of Doctor Gachet) et à Amsterdam (De collectie Dokter Gachet)[1].

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Quelques lieux, personnes, et oeuvre locales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice du musée d'Orsay.
  2. a et b Derek Fell, Van Gogh's Gardens, United Kingdom, Simon & Schuster, (ISBN 0-7432-0233-3, lire en ligne), p. 14.
  3. « Maison du Docteur Gachet, Auvers-sur-Oise », sur www.surlespasdevangogh.fr, (consulté en ).
  4. Née en 1869 et morte en 1949.
  5. (en) « Letter from Vincent van Gogh to Theo van Gogh Auvers-sur-Oise, 24 or 25 June 1890 » (consulté le ).
  6. (en) « Letter from Vincent van Gogh to Theo van Gogh, Auvers-sur-Oise, 28 June 1890 » (consulté le ).
  7. La maison du docteur Gachet.
  8. « Mademoiselle Gachet dans son jardin à Auvers-sur-Oise », sur passion-ameriquelatine.com, (consulté le ).
  9. « La maison du docteur Gachet », sur www.ville-auverssuroise.fr, (consulté le ).
  10. a et b [vidéo] Van Gogh - Marguerite Gachet et son portrait sur YouTube.
  11. « La maison du docteur Gachet à Auvers-sur-Oise », sur www.bonheurdesarts.com, (consulté en ).
  12. Hélène Adhémar et Anne Dayez-Distel, Musée du Jeu de Paume - Catalogue rédigé, Paris, 1977.
  13. Catalogue des œuvres du musée d'Orsay.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacob Baart de la Faille, L'Œuvre de Vincent van Gogh, catalogue raisonné, ouvrage accompagné de la reproduction de plus de 1 600 tableaux, dessins, aquarelles et gravures du maître, 6 volumes, éditions G. van Oest, Paris & Bruxelles, 1928.
  • Isabelle Compin, Geneviève Lacambre et Anne Roquebert, Musée d'Orsay. Catalogue sommaire illustré des peintures, Paris, 1990.
  • Laurence Madeline, Van Gogh, collection Little M'O, Paris, 2011.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]