La Congolaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Congolaise (fr)
Hymne national du Drapeau de la république du Congo République du Congo
Paroles Jacques Tondra et Georges Kibanghi
1959
Musique Jean Royer et Joseph Spadilière
1959
Adopté en 1959, 1991
Fichier audio
Fichier audio externe La Congolaise (Instrumentale)

La Congolaise restaurée, 23 ans après son abolition par la Conférence Nationale Souveraine[1] sous l'impulsion de Mbiki De Nanitélamio, est l'hymne national de la république du Congo. Les paroles sont de Jacques Tondra[2] et Georges Kibanghi[3], la musique de Jean Royer[4] et Joseph Spadilière[5],[6],[7],[8].

Paroles en français[modifier | modifier le code]

En ce jour, le soleil se lève
Et notre Congo resplendit
Une longue nuit s'achève
Un grand bonheur a surgi
Chantons tous avec ivresse
Le chant de la liberté.

Refrain :
Congolais debout fièrement partout
Proclamons l'union de notre nation
Oublions ce qui nous divise
Soyons plus unis que jamais.
 
|: Vivons pour notre devise:
Unité, Travail, Progrès.(x2) :|

Des forêts jusqu'à la savane
Des savanes jusqu'à la mer
Un seul peuple une seule âme
Un seul cœur ardent et fier
Luttons tous tant que nous sommes
Pour notre vieux pays noir.

Refrain

Et s'il nous faut mourir en somme
Qu'importe puisque nos enfants
Partout pourront dire oh comme
On triomphe en combattant
Et dans le moindre village
Chantons sous nos trois couleurs.

Refrain

Paroles en Lari[modifier | modifier le code]

Lêlo kukiele, ntângu yitûkidi
Nsi'eto Kôngo yitemokene.
Tômbe kia mpimpa kisukidi,
Kyêse kiakinene beni.
Tuyimbila ye pasa
N'kûng'a kimpwanza.

Mvutu:

Besi Kôngo, konso ntangu tubunda ntulu,
Tuyalangasa bumosi ye kintwâdi kia nsi'eto,
Mana ma kutumwangasanga tuvilakana mo,
Tukala bonso mika mya mbwa,

|:Tusadila lutumu lua nsi'eto:
Bumosi, Kisalu, Ntomosono.(x2) :|

Tûka ku mfînda tê ye kuna m'futa,
Tûka ku m'futa te ye kuna m'bur,
N'kâng'umosi, môy'omosi,
Na ngwi muna n'tim'amosi,
Tunwâna mvita bûtuna mu luzingu,
Mu kuma kya nsi'eto ya ndômbe.

Mvutu

Vo mpe fwa tufweti fwa
Wonga mpia, kadi bâna beto,
Sibata kuakulu nsângu
Muna mvita kaka banunginanga
Ye kuna kônso kônso belo
Si bayimbila ku nsi'a bendela dya nitu tatu.

Mvutu

Paroles en lingala[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lionel Sanz, « Les hymnes nationaux de la République du Congo », sur DMCARC, Du Moyen-Congo A la République du Congo, (consulté le 13 février 2019)
  2. « Jacques Tondra », sur Discogs (consulté le 13 février 2019)
  3. « Georges Kibanghi - République Du Congo (Brazzaville): et 2 de plus… Musique De La Garde Républicaine de Paris* - Hymnes Nationaux (LP, Album) », sur Discogs (consulté le 13 février 2019)
  4. « Jean Royer », sur Discogs (consulté le 13 février 2019)
  5. « Joseph Spadilière », sur Discogs (consulté le 13 février 2019)
  6. La Semaine africaine no 378, 29 novembre 1959, citée par Silvère Ngoundos Idourah et Nicole Dockes-Lallement in Justice et pouvoir au Congo-Brazzaville, 1958-1992, la confusion des rôles, L'Harmattan, Paris, 2001 (ISBN 2-7475-1319-X et 978-2-7475-1319-7).
  7. Primature - Fulbert Youlou, « Loi constitutionnelle n° 10 du 21 novembre 1959 relative à l’hymne national de la République du Congo. », Journal Officiel de la république du Congo,‎ , p. 702 (lire en ligne)
  8. « Ambassade de la République du Congo à Washington > Le Congo > Emblèmes Nationaux », sur www.ambacongo-us.org, Ambassade de la République du Congo à Washington, (consulté le 13 février 2019)

Article connexe[modifier | modifier le code]