Léa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacob venant trouver les filles de Laban de Louis Gauffier.

Léa (hébreu : לֵאָה) ou Lia est un personnage de la Genèse, le premier livre de la Bible. Elle est la cousine et la première femme de Jacob. Léa est la fille de Laban et la sœur de Rachel qui reste la préférée de Jacob. Léa « avait le regard délicat »[1]. Le récit biblique raconte que Dieu lui a accordé la fécondité alors que Rachel était plus aimée. Même si elle avait le regard terne, ses yeux étaient d'une pureté infinie.

Elle donna à Jacob six fils, Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Issachar et Zabulon, et une fille, Dinah. Elle est enterrée par son époux auprès duquel elle repose au tombeau des Patriarches à Hébron.

Le nom de Léa peut signifier « lionne de la sagesse » (de l'Hébreu lé àh), mais aussi « la Fatiguée, dépressive » (de l'Hébreu le'ah). Le sens de « vache sauvage », issu de l'akkadien (cf. sa sœur Rachel : brebis), a aussi été suggéré ; il pourrait être apparenté au nom arabe Lu'ayy لؤي : petit taureau sauvage, porté par un ancêtre de Mahomet.

Postérité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Musée de Brooklyn - Centre Elizabeth A. Sackler - Léa
  3. Judy Chicago, The Dinner Party : From Creation to Preservation, Londres, Merrel 2007. (ISBN 1-85894-370-1).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]