Krita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un logiciel libre
Cet article est une ébauche concernant un logiciel libre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Krita
Logo

Krita 2.8.
Krita 2.8.

Développeur L'équipe de Krita
Dernière version 3.0 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C++Voir et modifier les données sur Wikidata/ QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Type Unix, Microsoft Windows
Type Éditeur d'image bitmap
Licence GNU GPL
Site web krita.org

Krita est l'outil d'édition et de retouche d'image inclus dans le projet KDE, plus précisément dans la suite bureautique KOffice. Il permet la retouche photo d'image bitmap. C'est un logiciel libre sous licence GNU GPL.

Krita est semblable aux autres éditeurs d'images bitmap, tels que GIMP ou Adobe Photoshop, et dispose de la plupart de leurs fonctionnalités. Il est orienté principalement vers le dessin bitmap. Il a été influencé par le logiciel Corel Painter, et intègre le moteur de MyPaint, libmypaint, pour les brosses naturelles. Des fonctionnalités d'animation sont également présente dans les versions de test.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est distribué pour la première fois le 21 juin 2005, à l'occasion de la sortie de la version 1.4 de la suite KOffice. Avant les versions officielles, il a porté les noms KImageShop puis Krayon, mais le nom a dû changer pour des considérations d'ordre juridique.

À partir de sa version 1.5, Krita dispose de quelques fonctionnalités que n'avait alors pas la majorité des logiciels de dessin libres comme GIMP : les modèles de représentation de couleurs L*a*b* et CMJN, des profondeurs de 8, 16 ou 32 bits de couleur. Les développeurs travaillent sur des outils de peinture naturelle, qui imitent la peinture ou le dessin au crayon, ou au pinceau (encre et huile), en simulant même le séchage de la peinture.

Krita 1.5 est complètement intégré à KOffice, ce qui permet (entre autres) d'intégrer des composants de textes KWord dans les images.

La version 1.6 a apporté le support de la perspective (transformation de perspective, grille et clone), des masques de fusion (layer masks), des outils plus puissants comme l'outil de sélection magnétique, ou de courbes de Bézier, de nombreux nouveaux filtres et un outil d'import de PDF.

Pour la nouvelle version KDE4, sont prévus des outils de peinture naturelle, mais aussi une intégration à Koffice, et de nombreuses optimisations. En plus des possibilités actuelles de création de plugins en Python et en Ruby, et le binding DCOP, Krita 2.0 devrait apporter une interface D-Bus.

Krita intègre en mars 2011, en prévision de la version 2.3, le moteur de brosses de MyPaint, permettant d'avoir des outils adaptés à la peinture numérique[2],[3].

En juin 2014, Krita lance une campagne sur Kickstarter qui lui permet de récolter près de 20 000 € de don en vue d'engager un développeur à plein temps sur le projet pour la version 2.9[4].

En mai 2015 est lancé le projet Krita animation, d'abord sous forme de greffon. La nouvelle campagne de financement 2015, a permis de récolter 31 205 € pour financer son intégration au cœur de l'application. La réflexion autour de son intégration a également permis de mettre en avant d'autres points à améliorer qui devrait apporter un impact positif sur la réactivité du logiciel[5],[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Krita » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]