Calque (infographie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calque.

Les calques sont, en infographie et en dessin assisté par ordinateur, un ensemble de couches empilées les unes au-dessus des autres, dont chacune contient une partie des éléments de peinture ou de dessin constituant l'ensemble et est transparente ailleurs. Dans ce système, chaque élément peut être placé sur un calque différent, si bien que l'on peut décomposer le travail, ce qui le rend plus simple, éviter d'altérer un dessin de fond et donc permettre de déplacer les éléments supérieurs d'une composition existante.

Des systèmes de calques sont présents dans de nombreux logiciels, à la fois pour l'édition d'images matricielles ou vectorielles, pour la PAO, DAO, etc.

Il est possible de masquer ou de verrouiller certains calques, de faire passer un élément d'un calque à l'autre, de modifier l'ordre d'empilement des calques, de regrouper certains calques entre eux de manière à les rendre solidaires, etc.

Chaque calque se voit généralement associé un certain nombre de paramètres, tels que la transparence.

Infographie[modifier | modifier le code]

Pour les logiciels d'infographie, les calques sont apparus dans le logiciel Fauve Matisse (devenu par la suite Macromedia xRes (en))[1], puis dans Adobe Photoshop 3.0 en 1994. Depuis, les calques sont devenus très répandus dans les logiciels de retouche d'image : Photo-Paint (en), Paint Shop Pro, GIMP, Paint.NET, MyPaint, Krita, etc. ainsi que des outils de traitement par lots.

Types de calques[modifier | modifier le code]

Calque[modifier | modifier le code]

La sorte la plus simple de calque s'appelle simplement « calque » (layer) dans la plupart des logiciels. Ils contiennent une image qui se superpose à l'image contenue dans le calque inférieur. L'image contenue dans un calque peut recouvrir toute la taille de l'image (canvas), une partie seulement, ou bien être plus grande.

Un calque peut avoir une certaine opacité/transparence ainsi que d'autres propriétés dont le nombre varie d'un logiciel à l'autre. Un calque peuvent interagir les calques inférieurs selon différents modes de fusion (en).

Masque de fusion[modifier | modifier le code]

Les masques de fusion (layer mask) sont liés à un calque et en cache une partie. Ils sont constitués d'une image en niveaux de gris de même dimension que leur calque, les parties noires et blanches du masque rendant respectivement transparentes et opaques les parties correspondantes du calque, les nuances de gris intermédiaires rendant le calque partiellement transparent.

Calque de réglage[modifier | modifier le code]

Les calques de réglage permettent d'appliquer un réglage aux calques inférieurs de manière non destructive, en effet le réglage (par exemple désaturation) est stocké dans un calque séparé ce qui permet de conserver le contenu (la couleur du calque inférieur) intact.

Les calques de réglages peuvent se combiner avec des masques de fusion.

Calque vectoriel[modifier | modifier le code]

Les calques vectoriels contiennent des données vectorielles (tracés, textes, etc.) qui peuvent être modifiées sans se soucier du crènelage.

Groupe de calques[modifier | modifier le code]

Les groupes de calques permettent de gérer facilement des fichiers contenant un nombre important de calques. Ils permettent en outre de n'appliquer un calque de réglages qu'à un groupe, sans affecter les autres calques situés en dessous.

Formats de stockage[modifier | modifier le code]

Les images contenant des calques peuvent être stockés dans des formats contenant des calques (TIFF, PSD, ORA, XCF, etc.) Tous les formats de fichiers prenant en compte les calques ne connaissent pas forcément les masques de fusion et les groupes de calques, qui sont apparus après les calques.

Dessin assisté par ordinateur[modifier | modifier le code]

En dessin assisté par ordinateur, les calques servent à regrouper des objets par ordre d'empilement comme dans Inkscape ou par propriétés comme dans AutoCAD.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) KS, « SOFTWAREs / Macromedia Matisse », sur Reign of Toads,‎ 24 octobre 1996 (consulté le 21 décembre 2012).

Articles connexes[modifier | modifier le code]