XnView

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
XnView

Description de l'image XnView CAT1.png.
Informations
Créateur Pierre-Emmanuel Gougelet
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 2.49.1 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en CVoir et modifier les données sur Wikidata/ QtVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Microsoft Windows, Linux et macOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Formats lus Scitex Continuous Tone (en), Fractal Image Format (d), Dr. Halo Bitmap (d), MIX (PhotoDraw) (d), PhotoDeluxe (d), Structured Fax File (d), MAX (3ds Max) (d), AIPD (d), Axon Raw Format (d), Ability Office PhotoPaint (d), Acorn Sprite (d), Adobe Illustrator Artwork, PhotoParade slideshow (d), .psd, Alias PIX (d), Wigmore Artist 64 (d), Artweaver AWD (d), DWG, AutoCAD DXF, Autodesk FLI/FLC (en), AutoSketch Drawing (d), B3D, Big Flexible Line Interpretation (d), CALS Raster file format (en), Digital Picture Exchange, DEGAS image (d), DirectDraw Surface (en), enhanced compression wavelet et Maya IFF (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formats écrits .psd, Interleaved Bitmap (en), ESRI Arc/Info Binary Grid (d), Artweaver AWD (d), comma-separated values, CompW (d), GIF, Digital Picture Exchange, DEGAS image (d), DirectDraw Surface (en), enhanced compression wavelet, FlashPix, Flexible Image Transport System, GIMP Pattern (d), HD Photo (d), GROB (d), JBIG, JPEG File Interchange Format version 1.02, JPEG XR, JPEG 2000, JP2 (d), Jeff's Image Format (d), Cineon (d), Kolor Raw (d), LuraDocument Format (d), LuraWave (d), LuraWave JPEG-2000 Code Stream Format (d), MTV ray tracer bitmap (en), Nokia Group Graphic (d), Nokia Logo Manager bitmap (d), Nokia Operator Logo (d), Palm bitmap (d), Portable Bitmap Format (d), Portable Document Format, Portable Network Graphics, Portable Pixmap, binary variant (d), Printer Postscript Description, Psion PIC (d), MBM (en), QRT Ray Tracer bitmap (d), Scitex Continuous Tone (en), Softimage PIC (d), Tag Image File Format, version 6.0 (d), Truevision Targa, IWC (d), WebP sans pertes (d), Windows bitmap et Enhanced MetafileVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues Multilingue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type Éditeur d'image matricielle
Logiciel de gestion d'images (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence propriétaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.xnview.com/en, www.xnview.com/fr et www.xnview.com/deVoir et modifier les données sur Wikidata

XnView est un gratuiciel (gratuit pour une utilisation privée non commerciale, pour l’éducation et pour les organismes à but non lucratif) de visualisation, de retouche et de conversion d’images. Il a été développé par Pierre-Emmanuel Gougelet.

Description[modifier | modifier le code]

En traitement d'images, XnView permet :

  • le changement de taille (Copier/Couper/Découper)
  • la création de vignettes ;
  • la création de planches de contact ;
  • la correction des yeux rouges ;
  • l'ajustement de la luminosité et du contraste ;
  • la modification du nombre de couleurs ;
  • l'application de filtres et d’effets.

Les autres fonctionnalités sont :

  • le renommage par lot ;
  • l'importation d’environ 500 formats graphiques ;
  • l'exportation d’environ 70 formats graphiques ;
  • l'édition des métadonnées IPTC (ce qui en facilite l'échange : quand on envoie une photo, on envoie aussi les mots-clés associés. Cette façon de stocker l'information offre une certaine pérennité des données puisque les mots-clés ne dépendent pas d'un fichier externe) et la visualisation des métadonnées EXIF ;
  • le support des fichiers multi-page TIFF, GIF animés, ICO animés ;
  • la création de fichiers multi-page (TIFF, DCX, LDF) ;
  • le support des sources TWAIN ;
  • l'impression ;
  • le Drag & Drop ;
  • la conversion par lot.

Plateformes[modifier | modifier le code]

L'une de ses particularités est d’être disponible sur un très grand nombre de systèmes d’exploitation (Windows, Mac OS X, Linux x86, Linux ppc, OpenBSD x86, NetBSD x86, FreeBSD x86, Solaris sparc, Solaris x86, Irix mips, HP-UX et AIX) et dans 41 langues.

Cependant, les versions non-Windows de XnView ne sont pas disponibles au-delà de la version 1.5 à 1.7 selon les systèmes d’exploitation[2].

En revanche, il existe XnViewMP (la version avancée multiplate-forme de XnView) qui offre un support natif de l'Unicode, des traductions améliorées et une interface modulaire[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Xn View 2.49.1 » (consulté le 23 septembre 2019)
  2. Pierre-Emmanuel Gougelet, « Liste des versions XnView », sur www.xnview.com (consulté le 13 mai 2013).
  3. Pierre-Emmanuel Gougelet, « Fonctions de XnViewMP », sur www.xnview.com (consulté le 13 mai 2013).