Pepper&Carrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pepper&Carrot
Comic
image

Auteur David Revoy
Genre(s) Fantasy
Première publication 10 mai 2014
Site web https://www.peppercarrot.com/

Pepper&Carrot est une série de bande dessinée en ligne libre créée par l'artiste français David Revoy[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Cette série raconte l'histoire de la jeune sorcière Pepper et de son chat Carrot dans le monde magique d'Hereva. Pepper apprend la magie de Chaosah, la magie du chaos, avec ses marraines Cayenne, Thym et Cumin. D'autres sorcières comme Safran, Coriandre, Camomille et Schichimi apprennent des magies qui ont chacune leurs spécificités.

Les épisodes sont réalisés sous environnement GNU/Linux avec des logiciels libre : Krita[3] et Inkscape.

Les aventures de Pepper&Carrot sont bien souvent trépidantes et pleines d'humour, et contiennent parfois un aspect philosophique ainsi que des références à la pop culture et à la technologie moderne.

Selon les épisodes, le scénario est écrit en français ou en anglais. Au fur et à mesure de l'avancement de l'épisode, celui-ci est partagé avec la communauté qui peut faire des retours sur différents thèmes: scénario, dialogues, graphisme… Une fois l'épisode presque finalisé, les dialogues sont gelés et la communauté peut commencer à traduire l'épisode dans la langue de son choix. Aujourd'hui une cinquantaine de langues différentes disposent d'au moins un épisode. Certaines sont des langues courantes, d'autres des langues mortes et même des dialectes régionaux ou des langues construites.

Univers[modifier | modifier le code]

Monde[modifier | modifier le code]

Les aventures de Pepper et Carrot prennent place sur la planète d'Héréva, qui a pour satellites trois lunes et une théière géante (référence à la théière de Russel). La planète comporte plusieurs villes et villages (Bout-en-cureuil, Tenebrum, Komona, Kerberos, Qualicity), dont la plupart n'ont pas d'emplacement fixe, nécessitant des cartes régulièrement mises à jour. La monnaie locale est le Ko.

Magie[modifier | modifier le code]

Dans le monde d'Héréva, plusieurs types de magies ayant chacune leurs spécificités sont enseignées. Elles utilisent une source d'énergie appelée Réa, qu'on peut rapprocher du concept de points de mana utilisé dans bon nombre d'œuvres de fiction liées à la magie.

  • Chaosah: Magie utilisant des éléments de la théorie du chaos, exploitant notamment l'effet papillon. Une sorcière de chaosah doit inspirer la peur et le respect, y compris sur les puissants.
  • Magmah: Magie utilisant le feu et la chaleur.
  • Aquah: Magie permettant de maîtriser l'eau. Peu de choses sont connues de cette dernières, l'école ainsi que les étudiants de cette magie se mêlant rarement à la population.
  • Zombiah: Magie utilisée pour ressusciter les morts ou pour donner vie à des machines.
  • Hippiah: Magie faisant appel aux plantes et aux insectes. C'est la plus connue et respectée des pratiques magiques, au point que les autres écoles s'en inspirent.
  • Ah: Magie traitant avec les esprit et les univers parallèles et dont les secrets sont jalousement gardés. Les pratiquants mènent une vie ascétique.

Personnages[modifier | modifier le code]

Les personnages portent tous un nom d'herbe ou d'épice et les animaux un nom de légume. David Revoy expliquera en interview que c'est une de ses visites au marché qui lui inspirèrent ce choix.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Pepper: Orpheline adoptée par Cayenne, Thym et Cumin, qui deviendront ses marraines et lui serviront à la fois de parents de substitution et d'enseignante après qu'elles aient vu son potentiel de maîtrise de la magie de Chaosah, peu adaptée à l'orphelinat où elle se trouvait, qui enseignait la magie d'Hippiah. Elle est foncièrement gentille et altruiste, au grand désespoir de ses marraines qui veulent en faire une sorcière crainte et respectée comme le veut le code de conduite de l'école de Chaosah. Elle habite le village de Bout-En-Cureuil.
  • Carrot: Chat orange adopté par Pepper après qu'elle l'ait découvert dans un bac de carottes à l'orphelinat. Il est doué d'une intelligence exceptionnelles (il sait piloter un balai et bricoler) malgré le tempérament d'un chat normal.
  • Thym: Leadeuse des sorcières de chaosah qu'elle mène d'une main de fer.
  • Cayenne: Professeur de sorts de Pepper
  • Cumin: Bonne vivante, professeur de potions de Pepper, fortement rudoyée par Thym.
  • Coriandre: Princesse, puis reine de Qualicity. Elle est passionnée par la robotique. Elle pratique la magie de Zombiah.
  • Safran: Sorcière riche et célèbre faisant partie de la jet-set. Elle pratique la magie de Magmah.
  • Shichimi: Sorcière menant un mode de vie nomade et ascétique comme le veut le code de conduite de l'école de Ah. Elle deviendra chevalier de Ah après son adoubement.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Bramble: Maire de Komona, organisateur des concours de magie se déroulant dans sa ville.
  • Spiruline: Pratiquante de la magie Aquah, dont on sait très peu de choses. Vit en permanence dans l'eau.
  • Wasabi: Directrice impitoyable de l'école de magie de Ah, que fréquente Shichimi.
  • Torreya: Pilote de dragon fréquentant la même école que shichimi, avec qui elle entretient une relation amoureuse. Ce dernier aspect sera néanmoins censuré sur l'édition papier de la version bulgare de l'épisode ou apparaît une scène de baiser entre les deux personnages, au grand désarroi de David Revoy qui déclarera qu"[il n'est] pas d'accord avec la suppression du mignon baiser lesbien entre Torreya et Schishimi", mais qu'il "autorise cela car ça fait partie de la liberté que donne la licence sous laquelle est publiée Pepper&Carrot"[4].

Engagement pour les licences libres[modifier | modifier le code]

Cette bande-dessinée en ligne a la particularité d'être publiée sous une licence libre, Creative Commons CC-BY 4.0, qui permet sous réserve de l'attribution de crédit à l'auteur, de modifier, dériver, revendre le travail de l'auteur. David Revoy s'est néanmoins opposé à la dérivation de ses œuvres sous forme de NFT, estimant que cela constitue une violation de ses droits moraux[5].

En complément de la libre utilisation de son œuvre, l'auteur met à disposition les sources de son travail réalisé à partir de logiciels libres comme Krita pour la réalisation des encrages et colorisation, ou encore Inkscape pour la mise en page et la création des dialogues.

L'objectif de l'auteur est de montrer que la réalisation d'une bande-dessinée libre est possible en changeant le mode de production habituel.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Un nouvel épisode est publié environ tous les mois.

Liste des épisodes
N. Titre Date de publication Nombre de mécènes[réf. nécessaire][6],[7]
1 Potion d'envol 0
2 Les potions arc-en-ciel 21
3 L'ingrédient secret 93
4 Éclair de génie 156
5 Épisode spécial de Noël 170
6 Le concours de potion 245
7 Le souhait 245
8 L'anniversaire de Pepper 354
9 Le remède 406
10 Spécial été 422
11 Les sorcières de Chaosah 502
12 Rangement d'automne 575
13 La Soirée Pyjama 602
14 La Dent du dragon 671
15 La Boule de cristal 686
16 Le Sage de la montagne 671
17 Un Nouveau Départ 719
18 La Rencontre 720
19 Pollution 755
20 Le Pique-nique 825
21 Le Concours de magie 816
22 Le système de vote 864
23 Saisir la chance 879
24 L'Arbre de l'unité 810
25 Il n'y a pas de raccourcis 909
26 Les livres, c'est génial 1098
27 L'invention de Coriandre 1060
28 Les Festivités 960
29 Le Destructeur de Mondes 960
30 Besoin d’un Calin 973
31 Le Combat 971
32 Le Champ de bataille 1121
33 Le Sortilège de Guerre 1190
34 L'Adoubement de Shichimi 1096
35 Le Reflet 1054
36 L'attaque Surprise 1036
37 Les Larmes du Phénix 1058


Méthode de financement[modifier | modifier le code]

Contrairement au financement « classique » qui consiste pour une maison d'édition à produire et diffuser le livre, Pepper&Carrot se base sur le financement participatif avec des plateformes comme Patreon, Liberapay, Tipee. Chaque internaute peut donner une somme plus ou moins grande pour chaque nouvel épisode publié. Cela permet d'assurer financièrement la bande dessinée sans dépendre d'un seul tiers.

La maison d'édition Glénat publie cette série au format papier sans pour autant verser de salaire ni de droit d'auteur à David Revoy. En contrepartie, elle participe à la campagne de financement Patreon[8],[9].

Dérivations et réutilisation[modifier | modifier le code]

Parutions en librairie[modifier | modifier le code]

Couverture du troisième tome, sans les titres

Tout comme l'autorise la licence CC-BY 4.0, certains éditeurs diffusent la bande-dessinée au format traditionnel.

Éditions Glénat[modifier | modifier le code]

L'éditeur Glénat a publié la bande-dessinée au format traditionnel à la fin de l'été 2016. Cette parution a fait grand bruit chez les auteurs de bande-dessinées en raison de la méthode de financement. La polémique a amené à différents articles dont celui de Libération [8], des billets récapitulant les différents évènements comme celui de MrPetch [9] ou Calimaq [10], ou des réactions sur des podcasts spécialisés comme le One Eye Club dans l'épisode SP10 [11]

Tome Titre Épisodes Date de parution
1 Potion d'envol[12] 1 - 11 31/08/2016
2 Les sorcières de Chaosah[13] 12 - 21 26/04/2017
3 L'effet papillon[14] 22 - 29 28/08/2019
4 Tout bascule[15] 30 - 36 23/03/2022

Édition Ar-Gripi[modifier | modifier le code]

Stephan Carpentier, après sa traduction en breton, publie le premier tome de Pepper&Carrot entièrement en breton au travers de sa maison d'édition Ar-Gripi[16].

Tome Titre Épisodes Date de parution
1 Pepper&Carrot ( (ISBN 979-10-94291-016)) 1 - 10 11/2016

Adaptations audio-visuelles[modifier | modifier le code]

Retranscription en animation de l'épisode 6 réalisé sous Blender par l'équipe de Morevna[17]

L'épisode 6 de la bande dessinée a été adapté en animation à l'aide de Blender[17] par les auteurs de Morevna Project (adaptation futuriste d'un conte de fée traditionnel russe[18]), sous forme de « Motion Comic »[19],[20]. Pour cela les auteurs ont découpé les personnages et les décors de la bande dessinée, ont placé les décors dans un environnement 3D et ont appliqué différentes positions aux éléments et aux personnages, soit en redessinant, comme pour les bouches, soit par squelette d'animation (pour les différents membres du corps), soit par déformation des objets texturés. Le rendu final est en 2 dimensions, mais l'utilisation de la 3D dans le placement des décors permet de donner une impression de profondeur lors des travellings[17]. La technique de ringing de Nicolai Mamashev utilisée pour le personnage de Pepper dans ce film, a inspiré la partie animation de papier découpé (numérique), réalisée sous Blender, par Les Fées spéciales, pour le long métrage Dilili à Paris, de Michel Ocelot, qui sort en 2018[21].

Réutilisation pour l'évolution de logiciels[modifier | modifier le code]

En 2015, David Revoy travaille, dans le cadre de ses travaux pour Pepper&Carrot, avec David Tschumperlé et Sébastien Fourey à l'ajout dans G'MIC, un plugin disponible depuis plusieurs années dans Gimp, d'un module spécialisé dans la mise en couleur pour la BD, développé par le laboratoire GREYC (une unité de recherche publique située à l'ENSICAEN, à Caen, en France et affiliée au CNRS)[22],[23]. G'MIC est alors intégré à Krita, via le module G'MIC-qt, dans la version de développement de Krita. Elle est gérée dans sa version stable 3.2.0, sortie le [24].[pertinence contestée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Philosophy - Pepper&Carrot », sur Pepper&Carrot (consulté le )
  2. « Pepper & Carrot | red tabula », sur www.redtabula.com (version du 26 mai 2018 sur l'Internet Archive)
  3. Damien Bétemps, « Dessine-moi un mouton (Ouais mais en libre et open source, hein ?) », sur Colibre.org,
  4. (en-US) David REVOY, « Pepper&Carrot (heavy) derivation: the case of the succesful Bulgarian book publishing by Prikazka-Igra », sur David Revoy (consulté le )
  5. (en-US) David REVOY, « Dream Cats NFT: don't buy them », sur David Revoy, (consulté le )
  6. (en) « Projet sur Patreon », sur Patreon
  7. « Projet sur Librapay », sur Librapay
  8. a et b Quentin Girard, « Droits d'auteur : ambiance poivrée dans la BD », Libération,‎ (lire en ligne).
  9. a et b MrPetch, « L’affaire Pepper & Carrot pour ceux qui n’auraient pas suivi », sur Phylacterium, .
  10. « Pepper et Carrot : une bande dessinée Open Source publiée chez Glénat », sur scinfolex.com,
  11. « One Eye Club - SP10 - De la controverse en couverture de Rock&Stone », sur lavoixdesbulles.fr,
  12. Revoy, David., Potions d'envol, vol. 1, Grenoble, Glénat, dl 2016, 66 p. (ISBN 978-2-344-01725-8, OCLC 962274235, lire en ligne)
  13. Revoy, David., Les sorcières de Chaosah, vol. 2, Bethesda (Md.)/Grenoble, Glénat, dl 2017, 331 p. (ISBN 978-2-344-02222-1, OCLC 993083241, lire en ligne)
  14. Revoy, David., L'effet papillon, Grenoble, Glénat, , 62 p. (ISBN 978-2-344-03567-2 et 2-344-03567-2, OCLC 1117744882, lire en ligne)
  15. David Revoy, Tout bascule, (ISBN 978-2-344-04882-5 et 2-344-04882-0, OCLC 1310156584, lire en ligne)
  16. (br) « Pepper ha Carrot », sur argripi.com, (version du 26 novembre 2020 sur l'Internet Archive)
  17. a b et c « Work process on "Pepper & Carrot" motion comic », sur Chaîne Youtube de Morevna Project
  18. (ru) Александр Прокудин, « Проект «Моревна» начал сбор средств на озвучку первой серии мультфильма », sur http://digilinux.ru,‎
  19. (en) Terry Hancock, « Web comic adapted to animation thanks to open license », sur OpenSource.com,
  20. (en) « Pepper & Carrot comic goes animated », sur Krita.org,
  21. (en) Flavio Perez, Damien Picard at Blender Conference 2017, « Cut It Out: a Cutout Feature Film in Blender », sur Chaîne Blender de Youtube,
  22. (en) David Revoy, « Smart-Coloring, preview of a new GMIC filter »,
  23. (en) David Tschumperlé, « My latest ten months working on G’MIC », sur Open Source Graphics, 20 acril 2015
  24. (en) « Krita 3.2.0 Released », sur Krita.org,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :