Juliette Labous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Juliette Labous
Juliette Labous - 2018 UEC European Road Cycling Championships (Women's road race).jpg
Juliette Labous en 2018
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipe non-UCI
2008-2016VC Morteau Montbenoit
Équipe UCI
2017-Sunweb

Juliette Labous, née le à Roche-lez-Beaupré (Doubs), est une coureuse cycliste professionnelle française membre de l'équipe Sunweb.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Juliette Labous en 2015

Juliette Labous est originaire de Roche-lez-Beaupré dans l'agglomération de Besançon[1]. Au cours de l'année 2016, elle est double championne de France juniors (course en ligne et contre-la-montre)[2], huitième du championnat du monde de cyclo-cross espoirs [3] et médaillée de bronze aux championnats d’Europe du contre-la-montre juniors à Plumelec[4] ainsi qu'aux championnats du monde du contre-la-montre juniors à Doha[5].

Après avoir déjà été approchée par la structure néerlandaise Liv-Plantur en début d'année 2016, elle effectue deux stages avec ses futures-coéquipières quelques mois plus tard en Allemagne et aux Pays-Bas[6], avant d'intégrer l'équipe en janvier 2017[7] avec pour objectif d'aller progressivement au plus haut niveau[5].

2017[modifier | modifier le code]

Le , elle remporte sa première course professionnelle, la 4e étape du Tour de Feminin en République tchèque où elle bat au sprint l'américaine Tayler Wiles[8]. Douze jours plus tard, elle finit 27e et deuxième française à l'arrivée de la montée mythique du col de l'Izoard durant la 1re étape de La course by Le Tour de France[9]. Vers la fin du mois d'août, elle finit neuvième du Tour de Norvège et entre pour la première fois dans le « Top 10 » d'une course par étapes[10]. Le , aux championnats du monde du contre-la-montre à Bergen en Norvège, elle remplace sa compatriote Séverine Eraud malade et obtient une très belle 15e place, deux places derrière sa leader française Audrey Cordon[11],[12].

2018[modifier | modifier le code]

Aux championnats du monde du contre-la-montre
Aux championnats du monde sur route

En début de saison des courses à étapes, Juliette prend la 7e place sur le Tour de Yorkshire et elle confirme quinze jours plus tard en finissant 9e du Tour de Californie, une épreuve de l'UCI World Tour, et deuxième du classement de la meilleure jeune. En juillet, elle participe au Tour d'Italie où elle remporte le contre-la-montre par équipes avec ses coéquipières de Sunweb, elle finit l'épreuve 29e du classement général et 3e du classement Jeunes[13]. Le , aux championnats du monde du contre-la-montre à Innsbruck en Autriche, elle obtient une très belle 13e place et arrive à grappiller deux places de mieux que l'année précédente[14].

2019[modifier | modifier le code]

Elle termine le Tour d'Italie première au classement de la meilleure jeune[15],[16], et onzième au classement général (première française)[17].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svg Année 2017 2018 2019
Classement UCI102e116e117e
UCI World Tour75e77e65e
Source : UCI

Grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2018 : 29e et 3e meilleur jeune.
  • 2019 : 11e et Jersey white.svg meilleur jeune

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Juliette Labous honorée par la municipalité », Est Républicain,‎ (lire en ligne, consulté le 15 octobre 2016).
  2. « Rencontre avec Juliette Labous », sur www.france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le 15 octobre 2016).
  3. « Mondiaux CC - Espoirs Dames : Classement », sur www.directvelo.com (consulté le 15 octobre 2016).
  4. « Juliette Labous en bronze sur le contre-la-montre junior », sur www.lequipe.fr (consulté le 15 octobre 2016).
  5. a et b « Juliette Labous apporte une première médaille à la France », sur www.lavoixdunord.fr (consulté le 15 octobre 2016).
  6. « Juliette Labous : « Pour moi, c'est fou » », sur www.directvelo.com (consulté le 15 octobre 2016).
  7. « Juliette Labous dans le grand bain », sur www.todaycycling.com (consulté le 14 octobre 2016).
  8. « Semaine « pleine d'émotion » pour Juliette Labous », sur www.directvelo.com (consulté le 21 juillet 2017).
  9. « Labous, un moment avec les grandes », sur www.estrepublicain.fr (consulté le 21 juillet 2017).
  10. « Marianne Vos enlève cette nouvelle épreuve du Women's WorldTour », sur www.velo101.com (consulté le 19 septembre 2017).
  11. « Annemiek Van Vleuten remporte le titre sur contre-la-montre individuel », sur www.lequipe.fr (consulté le 19 septembre 2017).
  12. « Invitée surprise, Juliette Labous a dû s'adapter », sur www.directvelo.com (consulté le 19 septembre 2017).
  13. « Juliette Labous à l’attaque sur le Giro », sur www.estrepublicain.fr (consulté le 16 juillet 2018).
  14. « Van Vleuten sacrée, triplé néerlandais sur le podium », sur www.sport365.fr (consulté le 25 septembre 2018).
  15. « Giro Rosa Iccrea — Annemiek Van Vleuten wins the Giro Rosa Iccrea », sur Giro Rosa Iccrea (consulté le 16 juillet 2019)
  16. (it) « Classifica Generale - General Classification Giovani/Youth U23 »
  17. (it) « Classifica Generale - General Classification Maglia Rosa ICCREA »
  18. (en) Daniel Etchells, « Cyclists Vorobyev and Eraud claim individual time trial titles at World Military Games », sur www.insidethegames.biz, (consulté le 19 octobre 2019)
  19. (en) « Jeux mondiaux militaires: 5 médailles en plus! », sur www.sports.defense.gouv.fr, (consulté le 26 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]