Saison 2017 de l'équipe cycliste féminine Sunweb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sunweb Women 2017
Généralités
Code UCI
SUNVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
11Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
14Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
2e

La saison 2017 de l'équipe cycliste féminine Sunweb est la septième de la formation. L'effectif se renforce significativement en 2017 avec les arrivées d'Ellen van Dijk, Lucinda Brand, Coryn Rivera, Liane Lippert et Juliette Labous. Au niveau des départs, Riejanne Markus, Sara Mustonen, Kyara Stijns et Carlee Taylor quittent l'équipe.

Le recrutement permet à l'équipe de changer de dimension. La sprinteuse Coryn Rivera gagne trois manches du World Tour dont le Tour des Flandres. Elle conclut cette compétition à la quatrième place. Ellen van Dijk, en plus d'avoir été un soutien important pour les victoires de Coryn Rivera, remporte l'Healthy Ageing Tour et les championnats d'Europe du contre-la-montre, finit deuxième du Tour de Thuringe et troisième du Boels Ladies Tour ainsi que du Tour de Norvège. Elle est huitième du World Tour et quatrième du classement UCI. Lucinda Brand gagne le Circuit Het Nieuwsblad et une étape du Tour d'Italie. Leah Kirchmann finit troisième de l'Open de Suède Vårgårda et quatrième du Women's Tour. Surtout, la formation Sunweb réalise la surprise sur les championnats du monde du contre-la-montre par équipes en devançant la formation Boels Dolmans en s'emparant ainsi du titre. L'équipe est deuxième des classements World Tour et UCI.

Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Partenaires et matériel de l'équipe[modifier | modifier le code]

Vélos de l'équipe
Bus et vélos de l'équipe

Sunweb est le nouveau sponsor principal de l'équipe cette saison. Cette entreprise, déjà sponsor de l'équipe depuis 2015, remplace les deux sponsors-titre Giant, qui reste son fournisseur de cycle sous la marque Liv, et Alpecin et sa marque Plantur, qui devient co-sponsor de l'équipe Katusha-Alpecin. Sunweb s'est engagé comme sponsor-titre pour trois ans[1]. Malgré ces changements, le maillot de l'équipe reste rayé de blanc et noir, avec des touches de rouge. Ce maillot, fourni par Etxeondo, est identique à celui de l'équipe masculine Sunweb[2],[3],[1],[4],[5],[6].

Les vélos sont de marque Liv, la ligne féminine du constructeur Giant. Les roues sont de cette dernière marque, le groupe est Shimano.

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

L'effectif se renforce significativement en 2017. La championne du monde du contre-la-montre 2013 et vainqueur du Tour des Flandres 2014, Ellen van Dijk rejoint l'équipe. C'est également le cas de Lucinda Brand, vainqueur à Plouay en 2014 et bonne sprinteuse. Qualité qu'elle partage avec la prometteuse américaine Coryn Rivera. Par ailleurs, la jeune Allemande Liane Lippert, lauréate du classement de la meilleure jeune du Tour de Thuringe 2016 alors qu'elle était encore en catégorie junior et championne d'Europe, ainsi que la championne de France juniors sur route et contre-la-montre Juliette Labous s'ajoutent à la composition de l'équipe[7].

Au niveau des départs, la jeune néerlandaise Riejanne Markus rejoint l'équipe WM3. Sara Mustonen, Kyara Stijns et Carlee Taylor quittent également la formation[7],[8].

Arrivées Équipe 2016
Drapeau : Pays-Bas Lucinda Brand Rabo Liv Women
Drapeau : France Juliette Labous Néo-professionnelle
Drapeau : Allemagne Liane Lippert Néo-professionnelle, Team Stuttgart
Drapeau : États-Unis Coryn Rivera UnitedHealthcare
Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk Boels Dolmans
Départs Équipe 2017
Drapeau : Pays-Bas Riejanne Markus WM3
Drapeau : Suède Sara Mustonen BMS Birn
Drapeau : Pays-Bas Kyara Stijns Parkhotel Valkenburg
Drapeau : Australie Carlee Taylor Alé Cipollini

Effectif et encadrement[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgEffectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Lucinda Brand2 juillet 1989NED Pays-BasRabo Liv Women (2016)
Ellen van Dijk11 février 1987NED Pays-BasBoels Dolmans (2016)
Leah Kirchmann30 juin 1990CAN CanadaOptum-Kelly Benefit Strategies (2015)
Juliette Labous4 novembre 1998FRA FranceVC Morteau Montbenoit (2016)
Liane Lippert13 janvier 1998GER Allemagne
Floortje Mackaij18 octobre 1995NED Pays-Bas
Coryn Rivera26 août 1992USA États-UnisUnitedHealthcare Women's Team (2016)
Rozanne Slik21 avril 1991NED Pays-BasParkhotel Valkenburg Continental (2015)
Julia Soek12 décembre 1990NED Pays-BasSengers Ladies (2013)
Sabrina Stultiens8 juillet 1993NED Pays-BasRabo Liv Women (2014)
Molly Weaver15 mars 1994GBR Royaume-UniMatrix Fitness Pro Cycling (2015)
Source : UCI

Encadrement[modifier | modifier le code]

Hans Timmermans est directeur sportif. Marloes Poelman est le représentant de l'équipe auprès de l'UCI. L'équipe enregistre quatorze directeurs sportifs adjoints[9].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Février-mars[modifier | modifier le code]

Au Circuit Het Nieuwsblad, Ellen van Dijk et Elisa Longo Borghini s'échappent après le Paterberg. Les deux coureuses de tête comptent jusqu'à une minute et demi d'avance. Le Molenberg permet à un nouveau groupe de poursuite de prendre le large. Il comprend Lotte Kopecky, Lucinda Brand, Chantal Blaak, Annemiek van Vleuten et Amanda Spratt. La jonction avec la tête s'opère à seize kilomètres de l'arrivée. À sept kilomètres de l'arrivée, Lucinda Brand pourtant bonne sprinteuse, profitant du surnombre de l'équipe Sunweb, attaque. Elle n'est plus revue. Ellen van Dijk est quatrième[10].

Aux Strade Bianche, une échappée constituée de Lauren Stephens, Floortje Mackaij et Lara Vieceli se forme. Son avance culmine à une minute trente avant que la formation Orica-Scott ne mène la poursuite. La jonction se réalise dans l'avant dernier secteur gravier, à dix-huit kilomètres de la ligne. Une sélection s'opère alors et seules cinq coureuses sont en tête : Elisa Longo Borghini, Elizabeth Deignan, Katarzyna Niewiadoma rejointes immédiatement par Annemiek van Vleuten et Katrin Garfoot. En l'absence d'information de course, les cinq coureuses se font surprendre par le retour de Lucinda Brand et Shara Gillow à trois kilomètres de l'arrivée. Les deux athlètes attaquent immédiatement et obtiennent une avance de quelques secondes au pied de la montée finale. Les cinq poursuivantes recollent cependant dans la partie la plus pentue de la Via Santa Caterina. Lucinda Brand se classe quatrième[11].

Au Tour de Drenthe, Ellen van Dijk fait partie du groupe de tête à la sortie de la deuxième ascension du mont VAM. Il est cependant rapidement repris. Lors de la montée suivante, elle attaque de nouveau, cette fois seule. Elle compte jusque trente secondes d'avance, mais est reprise au kilomètre vingt-deux. Sur le circuit urbain, Lucinda Brand est présente dans l'échappée décisive avec Amalie Dideriksen, Elena Cecchini et Elisa Longo Borghini. Elle lance trop tôt son sprint et termine troisième[12]. Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Coryn Rivera fait partie du groupe de tête dans la dernière ascension. Le groupe est repris. Ensuite, la formation Sunweb et Ellen van Dijk en particulier mène le peloton. La victoire se joue au sprint. Ellen van Dijk lance le sprint pour Coryn Rivera. Elle mène le sprint de bout en bout et s'impose[13],[14]. Le mercredi suivant, sur À travers les Flandres, Ellen van Dijk tente de constituer un groupe d'échappée sur le Tiegemberg, mais les quatre fuyardes sont rapidement reprises. Lucinda Brand se classe quatrième du sprint. Sur Gand-Wevelgem, Ellen van Dijk se montre de nouveau active, mais sans plus de succès que du mercredi. Coryn Rivera confirme sa bonne forme du moment en se classant troisième du sprint[15].

Avril[modifier | modifier le code]

Coryn Rivera sur le mur de Huy

Au Tour des Flandres, aucune membre de l'équipe ne suit le groupe de quatre échappée comprenant Elisa Longo Borghini, Anna van der Breggen, Annemiek van Vleuten et Katarzyna Niewiadoma qui part en haut du Kruisberg. Ellen van Dijk accélère dans le vieux Quaremont, mais ne parvient pas à combler l'écart. L'échappée compte une trentaine de secondes d'avance à dix kilomètres de l'arrivée. Grâce au travail d'Ellen van Dijk, elles sont reprises sous la flamme rouge. Coryn Rivera s'impose au sprint et prend la tête du classement World Tour[16],[17].

À l'Healthy Ageing Tour, comme l'année précédente, Ellen van Dijk domine largement le contre-la-montre individuel de l'épreuve. Elle prend ainsi une option sur la victoire finale avec vingt-sept secondes d'avance sur Anna van der Breggen[18].

À l'Amstel Gold Race, dans la deuxième ascension du Cauberg, un groupe de huit coureuses dont Coryn Rivera s'échappe. Il est rapidement repris. Dans la troisième montée du Cauberg, Elizabeth Deignan accélère de nouveau, cette fois accompagnée d'Elisa Longo Borghini et Katarzyna Niewiadoma. Derrière Ellen van Dijk limite l'écart avec le peloton. Dans la dernière ascension du Bemelerberg, Annemiek van Vleuten attaque suivie par Anna van der Breggen et Coryn Rivera. Elles reviennent immédiatement sur la tête de course. Quelques centaines de mètres plus loin, Anna van der Breggen part seule et n'est plus rejointe. Derrière, le Cauberg distance Coryn Rivera qui se classe sixième[19],[20],[21]. À la Flèche wallonne, elle ne suit pas l'attaque de Deignan, Van der Breggen et Niewiadoma et prend la septième place[22],[23]. À Liège-Bastogne-Liège, le scénario se répète. Ellen van Dijk fait partie du groupe de poursuite derrière les trois favorites. Elle règle le groupe au sprint et est donc quatrième[24],[25].

Mai[modifier | modifier le code]

Au Tour de Californie, Coryn Rivera est huitième et septième des deux premières étapes qui sont montagneuses. Elle remporte ensuite au sprint la troisième étape avant de se classer deuxième de la dernière étape. Elle est sixième du classement général[26],[27].

Leah Kirchmann s'impose au GP Gatineau au sprint[28].

À Gooik-Geraardsbergen-Gooik, le mur de Grammont puis le Bosberg, permettent à Ellen Van Dijk, Lucinda Brand, Elisa Longo Borghini et Marianne Vos de s'isoler. Elles sont ensuite reprises au kilomètre cent-deux. Floortje Mackaij attaque mais est reprise. À dix kilomètres de l'arrivée, Yara Kastelijn et Maria Giulia Confalonieri sont en tête. Ellen van Dijk et Elisa Longo Borghini partent alors en poursuite. Elles opèrent la jonction à six kilomètres du but. Yara Kastelijn perd le contact avec l'échappée. Marianne Vos accélère alors et revient immédiatement sur la tête. Elle bat ensuite ses compagnonnes d'échappée au sprint. Ellen van Dijk est deuxième[29].

Juin[modifier | modifier le code]

Liane Lippert est troisième du championnat d'Allemagne du contre-la-montre

Au Women's Tour, sur la deuxième étape, dans une ascension non répertoriée, Christine Majerus part avec Clara Koppenburg, Anna Plichta, Sarah Roy, Lucinda Brand et Trixi Worrack. Dans la côte d'Ipstones, Lucinda Brand attaque. Elle reste échappée seule en tête jusqu'à sept kilomètres de l'arrivée quand elle est reprise par le premier groupe du peloton. Ellen se classe troisième du sprint[30],[31]. Elle réédite sa performance sur la troisième étape. Sur la quatrième étape, sur la montée de Middleton Top, Lucinda Brand attaque mais se fait reprendre. Shara Gillow est la suivante à partir. Elle est accompagnée de Leah Kirchmann et Sarah Roy. Leah Kirchmann gagne le sprint intermédiaire quand le groupe a environ deux minutes d'avance. Par la suite, Christine Majerus effectue la jonction. Derrière le peloton se relève. Les échappées compte deux minutes d'avance à vingt kilomètres de la ligne. Dix kilomètres plus loin, Shara Gillow ne peut plus suivre le rythme imprimé. Christine Majerus et Sarah Roy lâchent ensuite Leah Kirchmann. Elle est finalement troisième et remonte à la troisième place du classement général[32],[33]. Néanmoins, sur l'ultime étape, Hannah Barnes chasse les bonifications et fait redescendre Leah Kirchmann à la quatrième place. Ellen van Dijk est cinquième et la formation Sunweb est la meilleure équipe[34],[35].

Sur les championnats nationaux, Liane Lippert se classe troisième du contre-la-montre en Allemagne.

Juillet[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie, la formation Sunweb se classe deuxième du contre-la-montre par équipes inaugural. Sur la deuxième étape, Lucinda Brand est la mieux classée de l'équipe mais perd plus de deux minutes face au trio Anna van der Breggen, Annemiek van Vleuten, Elisa Longo Borghini. Coryn Rivera se classe ensuite troisième du sprint massif de la quatrième étape derrière Jolien D'Hoore et Chloe Hosking[36],[37],[38]. Elle est deuxième de la sixième étape, cette fois battue par Lotta Lepistö. Sabrina Stultiens fait partie de la bonne échappée sur la septième étape et finit sixième. Sur la huitième étape, Janneke Ensing et Tetyana Riabchenko ouvrent la route dans la montée vers Cuccaro Vetere. Après le passage à Vallo della Lucania, Anouska Koster et Lucinda Brand partent en poursuite. Elles reprennent Janneke Ensing. Au sommet, Tetyana Riabchenko compte une minute vingt d'avance sur les trois Néerlandaises. Lucinda Brand utilise ses capacités techniques dans la descente pour lâcher dans un premier temps ses compagnonnes d'échappée puis pour opérer la jonction sur l'Ukrainienne à dix kilomètres de l'arrivée. Elle conclut l'étape seule et gagne avec douze secondes d'avance. Elle réalise une bonne opération au classement général en remontant à la cinquième place. Au niveau du classement de la meilleure jeune, Floortje Mackaij perd vingt-deux minutes durant l'étape et laisse sa tunique à Cecilie Uttrup Ludwig[39],[40],[41]. Coryn Rivera se classe cinquième du sprint le lendemain. Sur la dernière étape, Lucinda Brand ne parvient pas à suivre les favorites sur les pentes du Vésuve. Elle est septième de l'étape, mais perd deux places au classement général. Elle conclut ce Tour d'Italie à la septième place.

Ellen van Dijk court au Tour de Thuringe avec la sélection nationale néerlandaise. Elle est seulement cinquième du prologue[42],[43]. Elle est ensuite deuxième pour une seconde derrière Lauren Stephens de la quatrième étape qui est un contre-la-montre. Elle remonte ainsi à la deuxième place du classement général derrière Lisa Brennauer[44],[45]. Elle est deuxième le lendemain du sprint et prend ainsi quelques secondes de bonifications. Elle conclut ce Tour de Thuringe à la deuxième place[46],[47].

Au même moment, Juliette Labous participe au Tour de Feminin avec l'équipe de France. Elle s'impose au sprint sur la dernière étape. À La course by Le Tour de France, Sabrina Stultiens se classe douzième. La semaine suivante, à la RideLondon-Classique, la préparation du sprint est confuse. Dans la dernière ligne droite, Lisa Brennauer lance avec Lotta Lepistö dans sa roue. Les deux coureuses réalisent un trou, mais Coryn Rivera parvient à les reprendre puis à les doubler[48].

Août[modifier | modifier le code]

Ellen van Dijk reste championne d'Europe du contre-la-montre

Ellen van Dijk conserve facilement son titre de championne d'Europe du contre-la-montre. À l'Erondegemse Pijl, Julia Soek s'échappe avec Rachel Neylan et Esther van Veen . Elle les devance au sprint et obtient ainsi sa première victoire professionnelle. Derrière, Coryn Rivera règle le sprint du peloton[49].

Au contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, Sunweb se classe quatrième, minute vingt-trois derrière l'équipe Boels Dolmans[50]. Sur la course en ligne, Sabrina Stultiens fait partie de l'échappée matinale. Lorsqu'un contre se forme, elle s'y trouve également. Elles sont néanmoins revues par le peloton. Au kilomètre cent trente-cinq, ce sont Katarzyna Niewiadoma, Ashleigh Moolman et Ellen van Dijk qui se portent à l'avant. Elles sont cependant rapidement reprises. L'épreuve se conclut par un sprint. Leah Kirchmann est troisième[51]. Au Tour de Norvège, Ellen van Dijk remporte le prologue. Juliette Labous est sixième. Ellen van Dijk perd le lendemain le maillot jaune au profit de Jolien D'Hoore. La Néerlandaise est troisième du sprint de la deuxième étape après que Floortje Mackaij s'est montrée active durant l'étape[52]. Sur la dernière étape, Derrière, Ellen van Dijk joue son va-tout à quelques kilomètres de l'arrivée. Elle est cependant reprise. Elle lance le sprint de loin, elle est cependant passée par Megan Guarnier dans les derniers mètres. Elle est donc deuxième de l'étape. Au classement général, elle prend la troisième place[53].

Ellen van Dijk au Boels Ladies Tour

Au Boels Ladies Tour, Ellen van Dijk est deuxième du prologue, cinq secondes derrière Annemiek van Vleuten. Elle se classe cinquième de la deuxième étape au sprint. Sur le contre-la-montre de la troisième étape, elle est une nouvelle fois deuxième derrière Annemiek van Vleuten, cette fois pour quatre secondes[54],[55]. La cinquième étape est vallonnée. Ellen van Dijk ne peut suivre Annemiek van Vleuten et Anna van der Breggen et rétrograde à la troisième place du classement général à l'issue de l'étape[56]. Lors de l'ultime étape, Rozanne Slik fait partie de l'échappée. Katarzyna Niewiadoma attaque ensuite dans Meerssen puis dans le Snijdersberg. Derrière Lucinda Brand, Janneke Ensing, Christine Majerus et Alexis Ryan s'organisent pour la reprendre. La Polonaise a quarante secondes d'avance sur ce groupe à quinze kilomètres de l'arrivée et une minute vingt sur le peloton. Ce dernier doit poser pied à terre à cause d'un passage à niveau fermé. À cinq kilomètres de l'arrivée, Lucinda Brand et Janneke Ensing reviennent sur Katarzyna Niewiadoma. Janneke Ensing attaque peu après. Elle n'est pas reprise et lève les bras. Lucinda Brand prend la deuxième place[57]. Ellen van Dijk est finalement troisième du classement général.

Septembre[modifier | modifier le code]

Coryn Rivera est deuxième du sprint massif à La Madrid Challenge by La Vuelta derrière Jolien D'Hoore.

Aux championnats du monde du contre-la-montre par équipes, alors que Boels Dolmans est favorite, la formation Sunweb réalise la sensation en remportant le titre. Boels Dolmans passe en tête de la côte, mais perd vingt-sept secondes sur la formation Sunweb entre ce point et l'arrivée. La composition de l'équipe est : Lucinda Brand, Leah Kirchmann, Floortje Mackaij, Coryn Rivera, Sabrina Stultiens et Ellen van Dijk[58]. Sur le contre-la-montre individuel, Ellen van Dijk prend la cinquième place, Juliette Labous est quinzième.

Sur la course en ligne, à cinquante kilomètres de l'arrivée, Lucinda Brand accélère avec Gracie Elvin et revient sur la tête de course. Un regroupement général a lieu directement après. Les membres de l'équipe pèse sinon peu sur la course. Leah Kirchmann est douzième, Lucinda Brand treizième et Coryn Rivera dix-huitième.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

La victoire surprise sur les championnats du monde du contre-la-montre par équipes en devançant la formation Boels Dolmans est celle la plus marquante de la saison. La sprinteuse Coryn Rivera gagne trois manches du World Tour dont le Tour des Flandres. Ellen van Dijk, en plus d'avoir été un soutien important pour les victoires de Coryn Rivera, remporte l'Healthy Ageing Tour et les championnats d'Europe du contre-la-montre, finit deuxième du Tour de Thuringe et troisième du Boels Ladies Tour ainsi que du Tour de Norvège. Lucinda Brand gagne le Circuit Het Nieuwsblad et une étape du Tour d'Italie. Leah Kirchmann gagne le Grand Prix de Gatineau, elle finit troisième de l'Open de Suède Vårgårda et quatrième du Women's Tour. Le site vélo101, la classe deuxième parmi les équipes professionnelles féminines pour la saison 2017[59].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svg Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
25 fév.Circuit Het NieuwsbladBEL Belgique1.1NED Lucinda Brand
19 marsTrofeo Alfredo Binda-Comune di CittiglioITA Italie1.WWTUSA Coryn Rivera
2 avr.Tour des FlandresBEL Belgique1.WWTUSA Coryn Rivera
5 avr.contre-la-montre individuelNED Pays-BasNED Ellen van Dijk
9 avr.Classement général, Healthy Ageing TourNED Pays-Bas2.2NED Ellen van Dijk
13 maiétape de plaineUSA États-UnisUSA Coryn Rivera
20 maiGrand Prix cycliste de GatineauCAN Canada1.1CAN Leah Kirchmann
7 juill.étape de montagneITA ItalieNED Lucinda Brand
9 juill.étape de plaineCZE République tchèqueFRA Juliette Labous
29 juill.RideLondon-ClassiqueGBR Royaume-Uni1.WWTUSA Coryn Rivera
3 aoûtChampionnat d'Europe du contre-la-montreDEN DanemarkCCNED Ellen van Dijk
5 aoûtErondegemse PijlBEL Belgique1.2NED Julia Soek
17 aoûtprologueNOR NorvègeNED Ellen van Dijk
17 sept.Championnat du monde du contre-la-montre par équipesNOR NorvègeCDMNED Sunweb

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

World Tour[modifier | modifier le code]

Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
4 mars 1 Strade Bianche Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Pays-Bas Lucinda Brand 4e
11 mars 2 Tour de Drenthe Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Lucinda Brand 3e
19 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : États-Unis Coryn Rivera Vainqueur
26 mars 4 Gand-Wevelgem Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : États-Unis Coryn Rivera 3e
2 avril 5 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : États-Unis Coryn Rivera Vainqueur
16 avril 6 Amstel Gold Race Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : États-Unis Coryn Rivera 6e
19 avril 7 Flèche wallonne Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : États-Unis Coryn Rivera 7e
23 avril 8 Liège-Bastogne-Liège Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk 4e
5-7 mai 9 Tour de l'île de Chongming Drapeau de la République populaire de Chine Chine - -
11-14 mai 10 Tour de Californie Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau : États-Unis Coryn Rivera 6e
4 juin 11 Philadelphia Cycling Classic Drapeau des États-Unis États-Unis Course annulée
7-11 juin 12 The Women's Tour Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : Canada Leah Kirchmann 4e
30 juin-9 juillet 13 Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Pays-Bas Lucinda Brand 7e
20 juillet 14 La course by Le Tour de France Drapeau de la France France Drapeau : Pays-Bas Sabrina Stultiens 12e
29 juillet 15 RideLondon-Classique Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : États-Unis Coryn Rivera Vainqueur
11 août 16 Open de Suède Vårgårda TTT Drapeau de la Suède Suède Sunweb 4e
13 août 17 Open de Suède Vårgårda Drapeau de la Suède Suède Drapeau : Canada Leah Kirchmann 3e
17-20 août 18 Tour de Norvège Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk 3e
26 août 19 Grand Prix de Plouay Drapeau de la France France Drapeau : États-Unis Coryn Rivera 26e
29 août-3 septembre 20 Boels Rental Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk 3e
10 septembre 21 La Madrid Challenge by La Vuelta Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : États-Unis Coryn Rivera 2e

Sunweb est deuxième du classement par équipes. Coryn Rivera est quatrième du classement individuel et Ellen van Dijk huitième.

Grand tour[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Lucinda Brand (7e)
Accessits 1 victoire d'étape

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Classement UCI des coureuses de l'équipe
Rang Coureuse Points
4 Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk 1003
6 Drapeau : États-Unis Coryn Rivera 951
22 Drapeau : Pays-Bas Lucinda Brand 466
24 Drapeau : Pays-Bas Leah Kirchmann 430
89 Drapeau : Pays-Bas Floortje Mackaij 99
102 Drapeau : France Juliette Labous 89
110 Drapeau : Pays-Bas Sabrina Stultiens 81
158 Drapeau : Pays-Bas Julia Soek 44
233 Drapeau : Allemagne Liane Lippert 20
498 Drapeau : Pays-Bas Rozanne Slik 4
530 Drapeau : Royaume-Uni Molly Weaver 3

Sunweb est deuxième au classement par équipes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl) « Sunweb drie jaar hoofdsponsor van Dumoulin en co. », sur nieuwsblad.be, (consulté le 6 janvier 2017)
  2. « Le maillot de la Team Sunweb dévoilé », sur lequipe.fr, (consulté le 21 janvier 2017)
  3. (en) « Team Sunweb reveals its new colours for 2017 - Gallery », sur cyclingnews.com, (consulté le 5 janvier 2017)
  4. (nl) « Groenewegen verdient 28.000 euro in Tour, Mollema 17.000 », sur nu.nl, (consulté le 26 juillet 2017)
  5. Pierre Carrey, « Team Sunweb, l’anti-Team Sky », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  6. (nl) « ANALYSE. Sunweb verdient het om in het zonnetje te worden gezet », sur nieuwsblad.be, (consulté le 26 juillet 2017)
  7. a et b « Emmenée par Kirchmann, Van Dijk et Mackaij, l'équipe féminine Sunweb, 5ème mondiale, misera aussi sur l'avenir avec la Française Juliette Labous. », sur Vélo 101 (consulté le 26 février 2017)
  8. « Route - L'effectif complet de la Team Sunweb pour 2017 », sur cyclismactu (consulté le 6 janvier 2017)
  9. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  10. « Lucinda Brand remporte le Het Nieuwsblad », sur le dérailleur (consulté le 26 février 2017)
  11. (en) « Longo Borghini wins Strade Bianche Women », sur cycling news (consulté le 5 mars 2017)
  12. (en) « World champion Dideriksen wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 14 mars 2017)
  13. (en) « Rivera wins Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 21 mars 2017)
  14. « Coryn Rivera surpuissante ! », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  15. « Lotta Lepistö s’offre Gent – Wevelgem », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  16. (en) « Rivera wins Tour of Flanders Women », sur cycling news (consulté le 3 avril 2017)
  17. « Coryn Rivera remporte le Ronde », sur Le dérailleur (consulté le 3 avril 2017)
  18. « Healthy Ageing Tour # 1. Favorite de l'épreuve, Ellen Van Dijk est leader après sa victoire lors du CLM matinal. Amy Pieters a remporté l'étape en ligne », sur vélo 101 (consulté le 9 avril 2017)
  19. (en) « Van der Breggen wins women's Amstel Gold Race », sur cycling news (consulté le 17 avril 2017)
  20. « Anna van der Breggen lance sa saison ! », sur le dérailleur (consulté le 17 avril 2017)
  21. « Amstel Gold Race Ladies — Van Der Breggen incisive », sur vélo 101 (consulté le 17 avril 2017)
  22. (en) « Van der Breggen makes it three out of three in la Fleche Wallonne » [archive du ], sur cycling news (consulté le 19 avril 2017)
  23. « Flèche Wallonne — Van Der Breggen imbattable », sur vélo 101 (consulté le 19 avril 2017)
  24. (en) « Van der Breggen wins the first ever Liege-Bastogne-Liege Femmes », sur cycling news (consulté le 25 avril 2017)
  25. « Liège-Bastogne-Liège. Anna Van Der Breggen signe le triplé Amstel-Flèche-Liège en remportant cette 1ère édition femmes devant Deignan et Niewiadoma. », sur vélo 101 (consulté le 25 avril 2017)
  26. (en) « Amgen Women's Race: Rivera wins stage 3 in Sacramento », sur cycling news (consulté le 16 mai 2017)
  27. « Tour de Californie — Rivera et Van Der Breggen s'affairent », sur vélo 101 (consulté le 16 mai 2017)
  28. (en) « Kirchmann wins Grand Prix de Gatineau », sur cycling news (consulté le 23 mai 2017)
  29. « Gooik-Geraardsbergen-Gooik — Vos en force », sur vélo 101 (consulté le 4 juin 2017)
  30. « The Women's Tour — Pieters l'anguille, Niewiadoma tranquille », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  31. (en) « Women's Tour: Pieters wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  32. « The Women's Tour — Sarah Roy bat Majerus », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  33. (en) « Women's Tour: Sarah Roy wins in Chesterfield », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  34. « The Women's Tour — D'Hoore conclut à Londres », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  35. (en) « Niewiadoma wins Ovo Energy Women's Tour », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  36. « Jolien D’Hoore à la photo-finish », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  37. « Giro Rosa # 4. Jolien D'Hoore bat dans un sprint très serré Chloe Hosking. Coryn Rivera est 3ème. Van Der Breggen reste en rose, Van Vleuten piégée. », sur vélo 101 (consulté le 3 juillet 2017)
  38. (en) « D'hoore wins Giro Rosa stage 4 in photo finish », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  39. « Giro Rosa — Lucinda Brand de loin », sur vélo 101 (consulté le 8 juillet 2017)
  40. (en) « Giro Rosa: Brand solos to stage win in Palinuro », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  41. (en) « Lucinda Brand remporte l’étape reine ! », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  42. « Tour de Thuringe — Brennauer au rendez-vous », sur vélo 101 (consulté le 22 juillet 2017)
  43. (de) « Brennauer holt sich in Gera das erste Gelbe Trikot », sur Radsport-news (consulté le 29 juillet 2017)
  44. « Tour de Thuringe — Lisa Brennauer repasse », sur vélo 101 (consulté le 23 juillet 2017)
  45. (de) « Brennauer holt sich Gelb zurück, Stephens gewinnt Zeitfahren », sur Radsport-News (consulté le 30 juillet 2017)
  46. « Tour de Thuringe — Brennauer enfin vainqueur », sur vélo 101 (consulté le 23 juillet 2017)
  47. (de) « Brennauer feiert ersten Gesamtsieg, Schneider holt Schlussetappe », sur Radsport-News (consulté le 30 juillet 2017)
  48. (en) « Rivera sprints to RideLondon Classique victory », sur cycling news (consulté le 30 juillet 2017)
  49. « Julia Soek (Team Sunweb) remporte l'Erondegemse Pijl, Shara Gillow (FDJ) se balade lors de la 1ère étape du Tour de Charente-Maritime féminin. », sur vélo 101 (consulté le 6 août 2017)
  50. « Crescent Vargarda TTT — La Boels-Dolmans inquiétée », sur Vélo 101 (consulté le 12 août 2017)
  51. « Crescent Vargarda RR — Lepisto bat Vos et Kirchmann », sur vélo 101 (consulté le 13 août 2017)
  52. « Les championnes d’Europe au rendez-vous ! », sur le dérailleur (consulté le 18 août 2017)
  53. « Guarnier à la conclusion, Vos sacrée », sur le dérailleur (consulté le 21 août 2017)
  54. « Annemiek van Vleuten à nouveau ! », sur le dérailleur (consulté le 1er septembre 2017)
  55. « Boels Ladies Tour — Van Vleuten bis », sur vélo 101 (consulté le 1er septembre 2017)
  56. « Boels Ladies Tour — AVV et VDB font le ménage », sur vélo 101 (consulté le 3 septembre 2017)
  57. « Boels Ladies Tour — Ensing conclut enfin », sur vélo 101 (consulté le 5 septembre 2017)
  58. (en) « Boels Dolmans left with sour feeling after Sunweb stun them in Worlds TTT », sur cycling news (consulté le 17 septembre 2017)
  59. « Bilan 2017 — Le Top 5 des équipes féminines », sur vélo 101 (consulté le 5 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]