Julien Brabo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Brabo
Image dans Infobox.
Fonction
Majoral du Félibrige
-
Louis Debrons (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
AlèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Julien BraboVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Autres informations
Membre de

Julien Brabo, de son nom de plume Jan Castagno, est un imprimeur, éditeur et poète français en langue d'oc, et un créateur de journaux[1], né le à Saint-Martin-de-Valgalgues, mort le à Alès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julien Brabo, « mèstre en gai-sabé[2] » (maître en gai-savoir) a notamment publié une trentaine d’ouvrages, romans, poésies et théâtre.

Il a créé plusieurs journaux : Le Tourbillon, La Lorgnette Alésienne, Le Pays Cévenol qui existe toujours, et Cacalaca, celui-ci en dialecte cévenol[3].

En 1931, il a été fait majoral du Félibrige.

Il a eu pour fils le peintre Albert Brabo.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Grumos e rires dins lou sang (« larmes et rires dans le sang »), retrat de l'autou d'Albert Brabo, Alès, impr. J. Brabo, 1919
  • La mielado (« la miellée »), sept illustrations d'Albert Brabo, Alès, impr. J. Brabo , 1919
  • Vitourino, tros de vido de païsans raiôus, raconte pouëti, en proso martelado, dessins d'Albert Brabo, Alès, impr. J. Brabo, 1920
  • Toupinél ou lou Cop de sourel de gustet, galejado en dous ates adoubado per lou teatre, Alès, impr. J. Brabo, 1920
  • Uno vesprado de teatre miejournau, Alès, impr. J. Brabo , 1921
  • Margal, dramo, tres ates adoubas per lou teatre, Alès, impr. J. Brabo , 1922
  • Lou grand boudiflard, boufounado, quatre ates, per lou teatre, Alès, impr. J. Brabo , 1922
  • La grando pietà de Carnaval, bou en founado de grand espectacle que se jogo davans las Poupulaçaos, lou Dimars-Gras sur las Plaços, 1924
  • Simoun lou minur, dramo de las minos cevenolos, en 4 ates, en vers, préface de Marius Jouveau, Alès, impr. J. Brabo, 1926
  • Lou mistèri crestian, en cinq jounchos e un apouteoso espeli en dialeite raiòu d'Alès, Alès, impr. J. Brabo, 1928
  • L'indigestieu de madamo Chimbalo, galejado en un ate, Jan Castagno, Alès, impr. J. Brabo , 192.?
  • Rastelard president dau sendicat das Manjo-Peros, fatrimelige teatralo, Jan Castagno, Alès, impr. J. Brabo , 192.?
  • E zóu ! tabò ! (« et quand même ») , rouman, Alès, impr. J. Brabo, 1930
  • Sus l'unificaciéu de la lengo nostro, estudieto soumesso au jujament dau Counsistòri Majouralen de 1932, Alès, impr. J. Brabo , 1932
  • Lous fousels d'or (« les cocons d'or »), garbo de cent pouêmenets de dès vèrs (en dialèite lengadoucian d'Alès), Alès, impr. J. Brabo , 1934
  • La noço de Frosino, galejado rimado, Alès, impr. Brabo-Compan , 1936-37
  • La petoucho (« la peur ridicule »), boufounado en un ate, Alès, impr. J. Brabo
  • Per moun païs, pouèmenet, Alès, impr. J. Brabo
  • Oumenage as carbouniès de l'Alesenco (Hommage aux mineurs du pays d'Alès), A. Couret, M. Lacroix, Jan Castagno ; textes choisis, prés. et trad. par Yves Gourgaud, Sant-Martin-de-Vau-Gaugo, Aigo Vivo, 2006
  • Tres das Cevenos, pèr lou majourau Jan Castagno, emé bos grava de l'autour, présentation d'Ive Gourgaud, Aix-en-Provence, Félibrige , 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Fourié, Dictionnaire des auteurs de langue d’oc (de 1800 à nos jours), Paris, Collection des amis de la langue d’oc, (ISBN 2-900062-05-5)
  2. Jan Castagno, méstre gai-sabé, notice BnF no FRBNF31914173
  3. Yves Gourgaud, La Littérature cévenole dans les cantons d'Alès, Aigo-Vivo, Alès, 2007 lire en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Brabo (Julien) », dans Ivan Gaussen (préf. André Chamson), Poètes et prosateurs du Gard en langue d'oc : depuis les troubadours jusqu'à nos jours, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Amis de la langue d'oc », (notice BnF no FRBNF33021783), p. 54.
  • Yves Gourgaud, Jan Castagno : Autour d'une bibliographie, Saint-Martin-de-Valgalgues, Aigo Vivo, 2010 (OCLC 800267062)

Liens externes[modifier | modifier le code]