Albert Arnavielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Arnavielle
Albèrt Arnavièlha dins Jourdanne.png

Albert Arnavielle

Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Albert Arnavielle, né à Alès (Gard) le et mort à Montpellier (Hérault) le , est un poète et journaliste français d'expression française et occitane.

Biographie[modifier | modifier le code]

Majoral du Félibrige de Frédéric Mistral, il fut également un militant royaliste de l'Action française proche de Charles Maurras.

Son fils Pierre Arnavielle est devenu peintre. Il a fait le portrait de son père au début de Lous Cants de l'aubo.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Lous Cants de l'aubo, poésies languedociennes, avec la traduction française en regard, par Albert Arnavielle, Nîmes, J. Roumieux, 1868.
  • Per Toulouso, au noum de Diéu, poésie languedocienne, traduction française par Albert Arnavielle, suivi de Donnez aux pauvres inondés, poésie, par J. Albran, Alais, J. Martin, 1875.
  • Lous Gorbs, avec traduction française, Montpellier, Hamelin et frères, 1880.
  • Pouẽsìos dau troubaire-massou Matiéu Lacroix, emb' uno Noutiço biougrafico par Frederi Mistral e uno letro, e uno pouẽsìo d'Albert Arnavielle, La Grand' Coumbo, D. Coronel, 1899.
  • Las Raiolos, poésies languedociennes, avec la traduction en regard par Albert Arnavielle, Montpellier, Éditions Languedociennes, 1932.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Velay (dir.), Michel Boissard et Catherine Bernié-Boissard, Petit dictionnaire des écrivains du Gard, Nîmes, Alcide,‎ 2009, 255 p. (présentation en ligne), p. 19-20

Liens externes[modifier | modifier le code]