Julia Glass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glass.
Julia Glass
Description de l'image Julia glass 2010.jpg.
Naissance
Boston, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Julia Glass, née le (59 ans) à Boston, est une écrivain américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle obtient le National Book Award en 2002 pour Three Junes (Jours de juin).

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Jours de juin [« Three Junes »], trad. d’Anne Damour, Paris, Éditions Des Deux Terres, 2006, 654 p. (ISBN 2-84893-029-2)[1]
  • Refaire le monde [« The Whole World Over »], trad. de Sabine Porte, Paris, Éditions Des Deux Terres, 2009, 766 p. (ISBN 978-2-84893-060-2)
  • Louisa et Clem [«  I See You Everywhere »], trad. d’Anne Damour, Paris, Éditions Des Deux Terres, 2011, 426 p. (ISBN 2-84893-029-2)
  • Les Joies éphémères de Percy Darling [« The Whole World Over »], trad. de Sabine Porte, Paris, Éditions Des Deux Terres, 2012, 648 p. (ISBN 978-2-84893-115-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michèle Gazier - Telerama n° 2943, « Les voix d'une vie », sur télérama,‎ (consulté le 19 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]