Shirley Hazzard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shirley et Hazzard.
Shirley Hazzard
Description de cette image, également commentée ci-après

Shirley Hazzard en 2007.

Naissance
Sydney (Nouvelle-Galles du Sud), Drapeau de l'Australie Australie
Décès (à 85 ans)
Manhattan (New York), Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Œuvres principales

  • Le Grand Incendie

Shirley Hazzard, née le à Sydney (Nouvelle-Galles du Sud) et morte le à Manhattan (New York)[1], est un écrivain, auteur de romans et d'essais. Elle détient les citoyennetés britannique et américaine mais elle aime revendiquer également ses origines australiennes[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Shirley Hazzard naît à Sydney, en Australie et commence ses études à l'école de filles Queenwood à Mosman, dans la banlieue de Sydney, qu'elle doit la quitter en 1947 pour voyager à travers le Sud-Est asiatique avec ses parents. Son premier point de chute est Hiroshima. Son père, un diplomate, l'emmène ensuite à Hong Kong puis en Nouvelle-Zélande où il est commissaire australien du Commerce.

En 1956, elle visite l'Italie et travaille pendant un an à Naples.

En 1963, Shirley Hazzard épouse Francis Steegmuller (en), décédé en 1994. À compter de 2006, elle vit à New York, se rendant fréquemment à son domicile italien de Capri.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Evening of the Holiday (1966)
  • The Bay of Noon (1970) - La baie de midi, Gallimard, 2010
  • The Transit of Venus (1980) - Le passage de Vénus, Gallimard, 2007
  • The Great Fire (2003) - Le Grand Incendie, Gallimard, 2005

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) Cliffs of Fall and Other Stories (1963)
  • (en) People in Glass Houses (1967)

Autres[modifier | modifier le code]

  • (en) Defeat of an Ideal: A Study of the Self-destruction of the United Nations (1973)
  • (en) Coming of Age in Australia (1985)
  • (en) Countenance of Truth: The United Nations and the Waldheim Case (1990)
  • (en) Greene on Capri: A Memoir (2000)
  • (en) The Ancient Shore: Dispatches from Naples (2008) (avec Francis Steegmuller (en))

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Shirley Hazzard, Novelist Who Charted Storm-Tossed Lives, Dies at 85 », sur The New York Times,‎ (consulté le 13 décembre 2016)
  2. « Shirley Hazzard with Sally Loane », 702 ABC Sydney (consulté le 10 avril 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]