Joël Cornette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornette.

Joël Cornette né le à Brest est un historien français. Ses travaux portent sur la France d'Ancien Régime et plus spécifiquement sur la monarchie, notamment au XVIIe siècle. Une partie de ses recherches, depuis sa maîtrise centrée sur les cahiers de doléances de la sénéchaussée de Ploërmel à la veille de la Révolution, est consacrée à l'histoire de la Bretagne, plus particulièrement entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études aux lycées de Saint-Marc et de Kérichen - lettres supérieures - à Brest, première supérieure au lycée Camille-Jullian à Bordeaux, élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (1971-1975), agrégé de l'université (1974), docteur en histoire (1982) à l'issue d'une thèse sous la direction d'Emmanuel Le Roy Ladurie. Cette thèse est devenue un livre : Un révolutionnaire ordinaire, Benoît Lacombe, négociant, 1759-1819, paru en 1986, aux éditions Champ Vallon, premier titre de la collection « Époques ».

Joël Cornette a été successivement professeur au lycée de Gonesse (1976-1985), assistant et maître de conférences à l'Université Paris I-Sorbonne (1985-1995).

Habilité à diriger des recherches en 1995 (sur le thème De la personne à l'État, centré sur La Mélancolie du pouvoir, les Mémoires d'Omer Talon, avocat général au Parlement de Paris publié aux éditions Fayard en 1998), il est, depuis 1996, professeur à l'université de Paris-VIII Vincennes-Saint-Denis.

Depuis 1993, il est membre du comité scientifique de la revue L'Histoire dans laquelle il a écrit plus d'une centaine d'articles et coordonné des numéros thématiques[1].

Participation au jury de l'Agrégation, de 1998 à 2002 (écrit, oral), de 2005 à 2008 (vice-président).

Il dirige, depuis 1986, la collection « Époques » aux éditions Champ Vallon (plus de 90 titres parus), qui publie en particulier des thèses et des recherches originales[2].

Aux éditions Belin, il a dirigé la collection « Atouts » (manuels universitaires), ainsi qu'une Histoire de France en 13 volumes, avec la collaboration de Jean-Louis Biget pour l'histoire médiévale et de Henry Rousso pour l'histoire contemporaine (parution entre 2009 et 2012)[3].

En 2010, il a été commissaire de l'exposition organisée à la basilique de Saint-Denis dans le cadre du festival de Saint-Denis et de la commémoration du quadricentenaire de l'assassinat d'Henri IV : Henri IV à Saint-Denis : Chronique d'événements prodigieux (juin 2010-mars 2011). À l'occasion de cette exposition, il a publié : Henri IV à Saint-Denis. De l'abjuration à la profanation, Paris, Belin, 2010. En 2012, participation, avec Anne-Marie Helvétius et Boris Bove, à l'organisation de l'exposition Saint Denis. À en perdre la tête, à la basilique de Saint-Denis (juin-octobre 2012).

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2006 : grand prix d'histoire de l'Académie française (Grand Prix Gobert) pour son Histoire de la Bretagne et des Bretons (deux vol., Le Seuil, 2005 ; réed. « Point-Seuil », 2008), et l'ensemble de son œuvre[4].

En 2011 : prix Madeleine Laurain-Portemer décerné par l'Académie des Sciences morales et politiques, à l'occasion de la publication de l'Histoire de France aux éditions Belin et pour l'ensemble de son œuvre.

En 2012 : Chevalier dans l'ordre des Palmes académiques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'État baroque. Regards sur la pensée politique de la France du premier XVIIe siècle (participation), textes réunis sous la direction d'Henry Méchoulan, Paris, Vrin, 1985.
  • Un révolutionnaire ordinaire. Benoît Lacombe, négociant (1759-1819), préface d'Emmanuel Le Roy Ladurie, Seyssel, Champ Vallon, 1986 (version réécrite d'une thèse de doctorat, soutenue en 1982).
  • Les Aventures de Jean Conan. Avanturio ar citoien Jean Conan a Voengamb (participation), Morlaix, éditions Skol Vreizh, 1990.
  • "De l'État. Fondations juridiques, outils symboliques", Revue de synthèse, tome CXII, juillet-décembre 1991 (direction et participation).
  • Images de femmes, sous la direction de Georges Duby, et Michèle Perrot, Paris, Plon, 1992 (participation).
  • Le Roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle, Payot, 1993 ; réédition en édition de poche, Payot, 2000 ; troisième édition, 2010.
  • Versailles au siècle de Louis XIV, Paris, Réunions des Musées nationaux, Textuel, 1993 (coordination et participation).
  • L’État classique, 1652-1715. Regards sur la pensée politique dans la France dans la seconde moitié du XVIIe siècle, Paris, Vrin, 1996 (codirection avec Henry Méchoulan).
  • Le Pouvoir de la pierre, film documentaire sur Versailles, réalisé par Gérard Poitou, Ateliers de diffusion audiovisuelle et Arlequin Vidéo, 1996.
  • Chronique du règne de Louis XIV, Paris, Sedes, 1997.
  • La France de la Monarchie absolue (direction et participation), Le Seuil, L'Histoire, 1997.
  • La Mélancolie du pouvoir. Omer Talon et le procès de la raison d'État, Fayard, 1998 (version réécrite d'une habilitation à diriger des recherches, soutenue en 1995).
  • Histoire de France, Paris, Larousse, 1998 (participation : rédaction de la partie XVIe-XVIIIe siècle).
  • Le Livre et le glaive. Chronique de la France au XVIe siècle, Armand Colin / Sedes, 1999.
  • Versailles, le palais du roi Louis XIV, Paris, Sélection du Reader's Digest, 1999.
  • Le XVIIe siècle. Histoire artistique de l’Europe, sous la direction de Georges Duby et Michel Laclotte, Paris, Le Seuil, 1999.
  • Les Années cardinales, Chronique de la France, 1599-1652, Armand Colin, 2000.
  • Histoire de la France politique, tome 2. La Monarchie entre Renaissance et Révolution (direction et participation), Paris, Seuil, 2000.
  • Versailles et la monarchie de Louis XIV. CD, dans la collection "De Vive Voix", 2001.
  • Le Savoir du Prince, du Moyen Âge aux Lumières, sous la direction de Ran Halevi (participation), Paris, Fayard, 2002.
  • Palais et pouvoir. De Constantinople à Versailles (codirection, avec Marie-France Auzépy), Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 2003.
  • Souverains et rois de France (avec Claude Gauvard et Emmanuel Fureix), Paris, Le Chène, 2005 ; réed. 2008.
  • 1515 et les grandes dates de l'histoire de France revisitées par les grands historiens d'aujourd'hui, sous la direction d'Alain Corbin (participation), Paris, Seuil, 2005, rééd. "Points Seuil", 2008.
  • Christian Delporte, Laurent Gervereau, Denis Maréchal (dir.), Quelle est la place des images en histoire ? Nouveau Monde éditions, 2008 (participation).
  • Histoire de la Bretagne et des Bretons, deux volumes, Paris, Seuil, 2005 ; réed. "Points Seuil", 2008 (grand prix d'histoire de l'Académie française, 2006).
  • Versailles, le pouvoir de la pierre (direction et participation), Paris, Tallandier, 2006.
  • Vauban, le vagabond du roi, docu-fiction réalisé par Jacques Tréfouël, Les Films du Lieu-dit, DVD (participation), 2007.
  • La Monarchie absolue, de la Renaissance aux Lumières, La Documentation photographique, 2007.
  • Mémoires de Louis XIV, suivis de Manière de montrer les jardins de Versailles (présentation), Paris, Tallandier, "Texto", 2007.
  • États-spectacles, ou Comment les États se mettent en scène (participation), Malagar, Cahiers de Malagar, 2007.
  • Les Oisivetés de Monsieur de Vauban, première édition intégrale, établie sous la direction de Michèle Virol (participation : préface et annotation du Mémoire pour le rappel des huguenots et de la Description géographique de l'élection de Vézelay), Seyssel, Champ Vallon, 2007.
  • Vauban, bâtisseur du Roi Soleil (participation), Paris, Somogy éditions, 2007.
  • The Russian Imperial Court and Europe. Dialogues of Cultures. The State Hermitage, 18-20 octobre 2005. Selected conference materials. Saint-Pétersbourg. The State Hermitage Publishers, 2007 (participation).
  • Des images dans l'histoire (codirection, avec Marie-France Auzépy), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2008.
  • Le Repas des paysans des frères Le Nain, Armand Colin, Une œuvre, une histoire, 2008.
  • Vauban, le vagabond du roi, Fiction-documentaire de Jacques Trefouël, Les Films du Lieux-Dit, 2008 (participation).
  • Le Marquis et le Régent. Une conspiration bretonne à l'aube des Lumières, avec la collaboration d'Éva Guillorel et de l'association Dastum, Tallandier, 2008. Ce livre est accompagné d'un CD comportant seize versions de la gwerz du marquis de Pontcallec (Gwerz Marv Pontkalleg) dont une partie est issue du collectage réalisé dans les années 1950 par Donatien Laurent.
  • Louis XIV, Paris, Le Chêne, 2e édition, 2009 [2007].
  • Les Crises du capitalisme. Du krack de la tulipe à la récession mondiale (participation), Paris, Perrin, Tempus, 2010.
  • Le Roi de guerre, Paris, Payot, 2010 (3e édition).
  • Henri IV à Saint-Denis. De l'abjuration à la profanation, Paris, Belin, 2010.
  • Histoire du poil (codirection, avec Marie-France Auzépy), Belin, 2011.
  • Histoire de France, en treize volumes (codirection avec Jean-Louis Biget et Henry Rousso), Belin, 2009-2012.
  • Versailles (direction et participation), Pluriel/L'Histoire, 2012.
  • "Vauban, la sueur épargne le sang" Fiction-documentaire de Pascal Cuissot, ARTE 2012 (participation)
  • Histoire de France. Atlas, Belin, 2012 (direction, participation : rédaction de la partie texte).
  • Le grand atelier de l'Histoire de France, Belin, 2012 (direction). Tome 1 : Le Moyen Âge (481-1453) ; tome 2 : Les Temps modernes (1453-1815) ; tome 3 : L'époque contemporaine (1815-2005).
  • L'affirmation de l'État absolu. 1492-1652. Histoire de la France, Hachette Supérieur, Carré Histoire, 8e édition, revue et augmentée, 2014 [1993].
  • Absolutisme et Lumières. 1652-1783. Histoire de la France, Hachette Supérieur, Carré Histoire, 7e édition, revue et augmentée, 2014 [1992].
  • Histoire illustrée de la Bretagne et des Bretons, Seuil, 2015.
  • Le Siècle de Louis XIV, sous la direction de Jean-Christian Petitfils, Perrin, 2015 (participation).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Rendez vous de l'histoire
  2. Le Télégramme
  3. Manuel numérique