Anne Lehoërff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne Lehoërff
Naissance
Saint-Malo
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Anne Lehoërff est une archéologue et historienne française, née en 1968, originaire de Saint Malo. Elle est spécialiste de protohistoire de l'Europe tempérée et de la péninsule italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégée d'histoire (1994), elle a été membre de l'École française de Rome (1997-2000), avant d'être élue maître de conférences en protohistoire à l'université Charles-de-Gaulle - Lille 3 (depuis septembre 2000). Depuis le 1er septembre 2012, elle est professeur de protohistoire européenne dans cette même université. Rattachée à l'UFR des Sciences Historiques, Artistiques et politiques sur le plan pédagogique, elle est membre de l'UMR 8164 HALMA-IPEL, où elle dirige le laboratoire d'études des métaux anciens.

Elle a été nommée Membre Junior de l'Institut universitaire de France en 2005 et Membre Senior en 2017.

Elle a été chef du projet européen BOAT 1550 BC (Interreg IVa des 2 mers/seas/zeeen, 2011-2014).

Elle a été commissaire principal des expositions « Entre Flandre et Somme, il y a 3 500 ans. Les collections régionales de l’Âge du bronze » (Lille, 2007) et « Par-delà l'horizon. Sociétés en Manche et mer du Nord il y a 3 500 ans » (Boulogne-sur-Mer, 2012 – Ename (Belgique), 2012-2013 – Douvres (Angleterre), 2013).

Elle est membre du bureau de l'Association pour la promotion de l'Âge du Bronze.

Elle est vice-présidente du Conseil national de la recherche archéologique depuis janvier 2015.

Son doctorat en archéologie (1999, Université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne) portait sur « Le bronze des dépositions volontaires en Italie centrale (1200-725 av. J.-C.) ». Il fut publié en 2007 dans les collections de l'Ecole Française de Rome sous le titre L’artisanat du bronze en Italie centrale (1200-725 avant notre ère). Le métal des dépôts volontaires.

Son dossier d'habilitation à diriger des recherches (2009, École des hautes études en sciences sociales) était intitulé « Aux fondements d'une épistémologie de la guerre : archéométrie et archéologie durant la protohistoire européenne ».

Elle a publié différents travaux dans les domaines de l'histoire des techniques, de l'archéométallurgie et de l'épistémologie de l'archéologie (Annales HSS 2009)[réf. nécessaire]. Ses recherches actuelles portent également sur la diffusion des savoirs en archéologie auprès du public (muséologie).

Son intérêt pour l'histoire de sa discipline (l'archéologie) l'ont amenée à participer à des travaux d'ordre "méthodologiques" ou "épistémologiques" à l'instar de sa participation dans le Guide des méthodes de l'archéologie qui fut réédité ou son dialogue avec Jean Guilaine.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Guide des méthodes de l’archéologie, Paris, La Découverte, 2002 (3e éd. augm. 2009) (en collaboration avec J.-P. Demoule, F. Giligny, A. Schnapp).
  • (direction) L’artisanat métallurgique dans les sociétés anciennes de Méditerranée occidentale. Lieux, formes et techniques de production, Rome, École française de Rome, 2004 (Collection de l'École française de Rome, 332), 392 p.
  • L’artisanat du bronze en Italie centrale (1200-725 avant notre ère). Le métal des dépôts volontaires, Rome, École française de Rome, 2007 (Bibliothèque des Écoles françaises de Rome et d’Athènes, 335), XI-472 p.
  • (direction) « Construire le temps ». Histoire et méthodes des chronologies et calendriers des derniers millénaires avant notre ère en Europe occidentale, Glux-en-Glenne, Centre archéologique européen, 2008 (Collection Bibracte, 16), 358 p.
  • «Les paradoxes de la Protohistoire française», dans Annales HSS, 64-5, septembre-octobre 2009, p. 1107-1133.
  • Archéologie, science humaine. Entretiens avec Jean Guilaine, Paris, Actes Sud, 2011, 237 p.
  • (direction), Par-delà l'horizon. Sociétés en Manche et mer du Nord il y a 3 500 ans, Paris, Somogy éditions d'art, 2012 (avec la collaboration de J. Bourgeois, P. Clark et M. Talon), 159 p.
  • Anne Lehoërff, Préhistoires d'Europe - De Néandertal à Vercingétorix, Paris, éditions Belin, coll. « Mondes anciens », , 608 p. (ISBN 978-2-7011-5983-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]