Anne Lehoërff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne Lehoërff
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Vice-présidente
Conseil national de la recherche archéologique
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinction
Prix Bordin ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Anne Lehoërff, née en 1968 à Saint-Malo, est une archéologue et historienne française. Elle est spécialiste de Protohistoire européenne (Néolithique, âges des métaux), et plus spécialement de l'Âge du bronze en Europe.

Carrière académique[modifier | modifier le code]

Agrégée d'histoire (1994), elle a été membre de l'École française de Rome (1997-2000), avant d'être élue en 2000 maître de conférences en Protohistoire européenne à l'université Lille 3, puis en 2012 professeur des universités en Protohistoire européenne dans cette même université, où elle a créé et dirigé le laboratoire d'études des métaux anciens (LEACA).

En mai 2020, elle a été élue sur une chaire d'excellence (Inex) « Archéologie et patrimoine » à l'université de CY Cergy Paris Université[1].

Elle a été nommée membre junior de l'Institut universitaire de France en 2005 et membre senior en 2017.

Travaux[modifier | modifier le code]

Âge du bronze[modifier | modifier le code]

Sa thèse de doctorat en archéologie soutenue en 1999 à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne[2] portait sur « Le bronze des dépositions volontaires en Italie centrale (1200-725 av. J.-C.) ». Elle a été publiée en 2007.

Elle a été chef du projet européen BOAT 1550 BC de 2011 à 2014[3].

Elle est membre du bureau de l'Association pour la promotion de l'Âge du Bronze[4].

Archéologie de la guerre[modifier | modifier le code]

Son habilitation à diriger des recherches (2009, École des hautes études en sciences sociales) portait sur le dossier : Aux fondements d’une épistémologie de la guerre : archéométrie et archéologie durant la Protohistoire européenne. Le mémoire inédit, Par les armes : l’invention de la guerre et le métal en Europe du 45e au Ier siècle av. J.-C., a été publié aux éditions Belin en 2018.

Méthodologie en archéologie[modifier | modifier le code]

Son intérêt pour l'histoire de sa discipline (l'archéologie) l'a amenée à participer à des travaux d'ordre « méthodologique » ou « épistémologique », à l'instar de sa participation dans le Guide des méthodes de l'archéologie, qui fut réédité, ou son dialogue avec Jean Guilaine.

Elle est vice-présidente du Conseil national de la recherche archéologique, en remplacement de Dominique Garcia depuis janvier 2015, en mandat propre depuis septembre 2016[5].

Muséologie[modifier | modifier le code]

Ses recherches actuelles portent sur la diffusion des savoirs en archéologie auprès du public (muséologie).

Elle a été commissaire scientifique principal des expositions « Entre Flandre et Somme, il y a 3 500 ans. Les collections régionales de l’Âge du bronze » (Lille, 2007) et de l'exposition itinérante trilingue « Par-delà l'horizon. Sociétés en Manche et mer du Nord il y a 3 500 ans » (Boulogne-sur-Mer, 2012 – Ename (Belgique), 2012-2013 – Douvres (Angleterre), 2013).

Décoration[modifier | modifier le code]

Principales publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Anne Lehoërff, Le Néolithique, collection "Que sais-je ?", n° 4188, 2020, 128 p.
  • Anne Lehoërff, L'archéologie, collection "Que sais-je ?", n° 4122, 2019, 128 p.
  • Benoît Kaplan, Anne Lehoërff (dir.), Archéologie. Entre rupture et continuité, revue "Culture et recherche", n° 139, 2019, lire en ligne
  • Anne Lehoërff, Par les armes. Le jour où l'homme inventa la guerre, Humensis, , 357 p. (lire en ligne) ; prix d'Histoire de Verdun 2018.
  • (en) Anne Lehoërff, Marc Talon (dir.), Movement, Exchange and Identity in Europe in the 2nd and 1st Millennia BC. Beyond Frontiers, Oxford, Oxbow Books, 2017, 304 p.
  • Anne Lehoërff, Préhistoires d'Europe : de Néandertal à Vercingétorix, Paris, Éditions Belin, coll. « Mondes anciens », , 608 p. (ISBN 978-2-7011-5983-6, notice BnF no FRBNF45005951) ; Prix Bordin 2018 de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.
  • Anne Lehoërff (dir.), Beyond Horizon. Societies of the Channel and North Sea 3500 years ago /Par-delà l'horizon. Sociétés en Manche et mer du Nord il y a 3 500 ans, Paris, Somogy éditions d'art, 2012 (avec la collaboration de J. Bourgeois, P. Clark et M. Talon), 159 p.
  • Anne Lehoërff et Jean Guilaine, Archéologie, science humaine. Entretiens avec Jean Guilaine, Paris, Actes Sud, 2011, 237 p.
  • Anne Lehoërff, Jean-Paul Demoule, F. Giligny, A. Schnapp, Guide des méthodes de l’archéologie, Paris, éd. La Découverte, 2002 (3e éd. augmentée 2009, nouvelle édition 2020).
  • Anne Lehoërff (dir.), Construire le temps. Histoire et méthodes des chronologies et calendriers des derniers millénaires avant notre ère en Europe occidentale, Glux-en-Glenne, Centre archéologique européen, 2008 (Collection Bibracte, 16), 358 p.
  • Anne Lehoërff, L’artisanat métallurgique dans les sociétés anciennes de Méditerranée occidentale. Lieux, formes et techniques de production, Rome, École française de Rome, 2004 (Collection de l'École française de Rome, 332), 392 p.
  • Anne Lehoërff, L’artisanat du bronze en Italie centrale (1200-725 avant notre ère). Le métal des dépôts volontaires, Rome, École française de Rome, 2007 (Bibliothèque des Écoles françaises de Rome et d’Athènes, 335), XI-472 p.

Articles et contributions[modifier | modifier le code]

  • Anne Lehoërff, « Rencontre avec nous-mêmes. Les restes humains en contexte archéologique », Esprit, 457, Septembre 2019, p. 131-142.
  • (en) Anne Lehoërff, « Value, Craftsmanship and Use in Late Bronze Age Cuirasses », dans Andrea Dolfini, Rachel Crellin, Christian Horn, Marion Uckelmann (dir.), Prehistoric Warfare and Violence. Quantitative and Qualitative Approaches, Springer ed., 2018, chapitre 11, p. 307-326.
  • (en) Anne Lehoërff, « The imaginary Crested helmet of Vercingetorix : what is creativity in Bronze Age metal production », dans Johanna Sofaer (dir.), Considering Creativity : Creativity Knowledge and Practice in Bronze Age Europe, Oxford, 2018, Archaeopress, p. 67-82.
  • Anne Lehoërff, « Le métal archéologique du côté du laboratoire : mythes et réalités d’un matériau », dans Sylvie Boulud-Gazo, Théophane Nicolas (dir.), Artisanats et productions à l’Âge du bronze, Séances de la Société préhistorique française, 4, Paris, 2015, p. 97-108.
  • Anne Lehoërff, « L’Âge du bronze est-il une période historique ? », Dominique Garcia (dir.), L’Âge du bronze en Méditerranée. Recherches récentes, Paris, Errance, 2011, p. 13-26.
  • Anne Lehoërff, « Les paradoxes de la Protohistoire française », dans Annales HSS, 64-5, septembre-octobre 2009, p. 1107-1133

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]