Jean-Pierre Duret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Pierre Duret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
SavoieVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-Pierre Duret, né le en Savoie, est un ingénieur du son, réalisateur et documentariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'animateur socio-culturel, et un passage chez Peugeot comme ouvrier spécialisé, c'est la rencontre décisive d'Armand Gatti qui le plonge dans le monde du théâtre, puis du cinéma[1].

D'abord assistant son, puis ingénieur son dès la fin des années 1980, il travaille notamment pour Andrzej Zulawski, Jacques Doillon, Maurice Pialat, les frères Dardenne, Straub et Huillet[1].

Il tourne son premier film en 1986, Un beau jardin, par exemple, consacré à ses parents paysans savoyards, et en 1990 sa première fiction, Les jours de la lune.

Avec Andrea Santana, il réalise plusieurs films au Brésil : Romances de terre et d'eau, Le Rêve de São Paulo et Puisque nous sommes nés, Rio de viozes — Les voix du fleuve.

Il signe par ailleurs, également avec Andrea Santana, en 2013, Se battre, un documentaire sur la grande pauvreté en France[1], sorti en 2014[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur du son[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Avec Andrea Santana :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Jean-Pierre Duret et Andrea Santana : « Ces gens se battent sans être résignés » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Yann Tobin, Positif, no 637, mars 2014, p. 44

Liens externes[modifier | modifier le code]