Le code a changé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le code a changé
Réalisation Danièle Thompson
Scénario Christopher Thompson et Danièle Thompson
Acteurs principaux
Sociétés de production Studio Canal
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 95 min.
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le code a changé est un film français réalisé par Danièle Thompson, sorti en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un 21 juin, à Paris. Comme tous les ans, un groupe d'amis se retrouve lors d'un dîner, le jour de la Fête de la musique. Piotr, le mari de Marie-Laurence Claverne, une avocate débordée spécialisée dans le divorce, étant en congé sabbatique, est donc chargé d'organiser ce dîner. Hélas le repas ne se passe pas aussi bien que d'habitude, puisque le code a changé ; fini celui de la dictature de l'apparence, avec son lot de cordialité, d'hypocrisie et de fausse bonne humeur, qui cachait les angoisses sous l'humour et étouffait les chagrins avec des éclats de rire. L'avocat réputé Lucas Mattei se dispute avec sa femme Sarah. La gynécologue Mélanie Carcassonne décide que c'est le moment idéal pour avouer à son cancérologue de mari Alain sa liaison extra-conjugale avec un jockey. Juliette, la sœur de Marie-Laurence, vient avec un invité surprise, son nouveau compagnon Erwann, de trente ans son aîné. L'arrivée d'Henri, le père de Juliette et Marie-Laurence, est un bouleversement de plus, car lui et Juliette ne se parlent plus depuis deux ans…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Karin Viard : Marie-Laurence Claverne, dite "ML", une avocate énergique, spécialiste des divorces, qui, avec son compagnon, reçoit des amis à dîner
  • Dany Boon : Piotr, le compagnon au chômage de ML
  • Marina Foïs : Mélanie Carcassonne, gynécologue et femme catholique d'Alain, tentée par l'infidélité, atteinte de paraplégie dans la seconde partie du film.
  • Patrick Bruel : le professeur Alain Carcassonne, son mari, cancérologue, de culture israélite.
  • Emmanuelle Seigner : Sarah Mattei, la femme malheureuse de Lucas qui se lance dans l'écriture d'un livre sur l'autisme
  • Christopher Thompson : Lucas Mattei, un avocat réputé, son mari pour qui elle n'a jamais été qu'un faire-valoir
  • Marina Hands : Juliette, une costumière à la télévision, la jeune sœur de ML, qui n'a jamais pardonné à son père d'avoir quitté sa mère
  • Patrick Chesnais : Erwann, un navigateur solitaire breton, son compagnon
  • Blanca Li : Manuela, la prof de flamenco de ML
  • Laurent Stocker : Jean-Louis Mauzard, un cuisiniste ami de Piotr et de ML, et amant de Marie-Laurence Claverne
  • Pierre Arditi : Henri, un caméraman à la retraite, le père de ML et de Juliette
  • Guillaume Durand : lui-même, interviewant Sarah à propos de son livre
  • Michel Motu : Monsieur Andrieux, un tapissier cancéreux en phase terminale
  • Marc Rioufol : Daniel Laurent
  • Jenny Rieu : la septième spectatrice
  • Cyrille Eldin : le démonstrateur
  • Michèle Brousse : Madame Andrieux
  • Oleg Ossina : Un des claquetistes
  • Jérémy Bardeau : L'interne
  • Julie Villers : La réceptionniste
  • Claire Chazal : elle-même
  • Angélique Kidjo : elle-même
  • Jeanne Raimbault : Doris
  • Isabelle Cagnat : Mme Bollet
  • Zahia Said : L'infirmière
  • Anne Agbadou-Masson : L'attachée de presse
  • Paul Bonfiglio : Le fromager
  • Stéphane Lauret : Le vendeur Lagonda
  • Georges Roche : Le maître d'hôtel
  • Sonia Dufeu : Femme restaurant
  • David Lasserre : Professeur danse
  • Pedro Ramirez Rey : Danseur flamenco
  • Juan Pedro Delgado : Danseur flamenco
  • Javier Cobo Nebrera : Danseur flamenco
  • José Maria Maldonado : Danseur flamenco
  • Segui : Danseur flamenco
  • Eric Moreau : non crédité

Distinctions[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Le box-office français a comptabilisé 1 626 878 entrées.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

  • La porte d'accès à la cour est celle du 10 place du Jourdain à Paris 20e (cette place jouxte la rue de Belleville).
  • La cour utilisée est celle du 105 rue de Belleville à Paris 19e.
  • Une scène a été tournée au Pure Café, dans le 11e arrondissement[2].
  • La Halle aux Oliviers de la Bellevilloise, située dans le 20e, a servi de décor à la scène finale[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. JP, « Le Code a changé (Change of Plans) (2009)- JPBox-Office », sur www.jpbox-office.com (consulté le 28 janvier 2017)
  2. « Le Pure Café - LE CODE A CHANGÉ », sur www.parisfaitsoncinema.com (consulté le 25 avril 2016)
  3. « La Halle aux Oliviers - LE CODE A CHANGE », sur www.parisfaitsoncinema.com (consulté le 25 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]