Jean-François Ménard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ménard.
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'écrivain. Pour le général de l'Empire, voir Jean-François Xavier de Ménard.

Jean-François Ménard (né le ) est un écrivain français et le traducteur des séries Harry Potter et Artemis Fowl.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-François Ménard est né à Paris le . Il a étudié la philosophie et a ensuite travaillé comme assistant pour plusieurs réalisateurs de cinéma. Sur le plateau, il raconte souvent des histoires qu'il invente à ses collègues, qui apprécient. Il décide alors de les écrire. Jean-François Ménard a publié, depuis, d'innombrables livres. Il semblerait qu'il soit également l'écrivain francophone qui se cache sous le pseudonyme de James Campbell, auteur de la série de livres-jeux Les Messagers du Temps[1].

Il a aussi traduit plusieurs textes pour les jeunes, comme par exemple Le Bon Gros Géant de Roald Dahl, Trois Hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome, Le Rêve de la forêt profonde de Malcolm Bosse, Le Passage de Louis Sachar, la série d'Artemis Fowl de Eoin Colfer, celle des Harry Potter de J. K. Rowling et la réédition de 2008 des Chroniques de Prydain de Lloyd Alexander.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Quinze Millions pour un fantôme, 1980
  • L'Île du Dieu maussade, 1980
  • Le Voleur de chapeaux et Autres Contes pour la semaine, 1990
  • Un costume pour l'enfer, 1995
  • La Ville du désert et de l'eau, 1997
  • L'Oiseau de malheur, 1998
  • La Sorcière Mangetout, 1998
  • Du balai la sorcière, 1999
  • Dehors la sorcière, 2000
  • Mam'zelle Dédé, 2007
  • Panique chez les Bouledogre, 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]