Jarvis Varnado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jarvis Varnado
Image illustrative de l’article Jarvis Varnado
Jarvis Varnado en février 2009
Fiche d’identité
Nom complet Jarvis Lamar Varnado
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (31 ans)
Brownsville, Tennessee
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 104 kg (229 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Fos-sur-Mer
Numéro 0
Poste Pivot, Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2006-2010 Bulldogs de Mississippi State
Draft de la NBA
Année 2010
Position 41e
Franchise Heat de Miami
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2010-2011
2011-2012
2012
2012
2012-2013
2013
2013
2013-2014
2013-2014
2013-2014
2014-2015
2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018
2019
Pistoia Basket 2000
Hapoel Jerusalem
Virtus Roma
Skyforce de Sioux Falls
Celtics de Boston
Heat de Miami
Skyforce de Sioux Falls
Energy de l'Iowa
Bulls de Chicago
Sixers de Philadelphie
D-Fenders de Los Angeles
Piratas de Quebradillas
Dinamo Sassari
İstanbul Belediyespor
Tecnyconta Zaragoza
Hustle de Memphis
Fos-sur-Mer
-
09,3
10,4
14,0
01,2
00,3
14,9
14,1
00,0
04,3
11,6
10,7
09,7
06,1
07,7
02,5
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jarvis Lamar Varnado (né le 1er mars 1988 à Brownsville, Tennessee) est un basketteur américain évoluant aux postes de pivot et d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Varnado est drafté par le Heat de Miami à la 41e position de la draft 2010 de la NBA. Cependant, il signe avec le Carmatic Pistoia, une équipe de la seconde division en Italie mais le Heat conserve ses droits sur Varnado. Il joue 33 matchs avec Pistoia et termine avec des moyennes de 15,4 points, 8,9 rebonds et 3,1 contres par match.

Il participe au minicamp avec le Heat durant l'été 2011. Le 2 août 2011, il signe un contrat avec l'Hapoel Jerusalem, dans la Ligat Ha'al, en Israël. Le 24 janvier 2012, près avoir joué 12 matchs pour ce club toutes compétitions confondues, il quitte le club israélien. La semaine suivante, il signe à la Virtus Roma, une équipe évoluant dans le premier championnat italien, la LegA.

Le 7 septembre 2012, il est signé par le Heat de Miami pour le camp d'entraînement d'été. Il est coupé le 26 octobre. Après avoir été coupé par le Heat, il rejoint les Skyforce de Sioux Falls en D-League. Il est nommé joueur de la semaine lors de la première journée de la saison 2012-2013.

Le , il est engagé par les Celtics de Boston alors qu'il joue en D-League aux Skyforce de Sioux Falls avec une moyenne 14 points, 8,9 rebonds et 4,4 contre pour remplacer Chris Wilcox blessé[1]. Le 6 janvier 2013, il est coupé par les Celtics.

Le 9 janvier 2013, il accepte un contrat de 10 jours avec le Heat de Miami, l'équipe qui l'a drafté en 2010, pour aider l'équipe dans son déficit au rebond. Pour cela, la franchise de Floride a dû couper Terrel Harris. Le 20 janvier, il signe un second contrat de 10 jours. Le 30 janvier, il est conservé pour le reste de la saison par le Heat. Durant les mois de mars et avril 2013, il est envoyé aux Skyforce de Sioux Falls en D-League. À la fin de la saison, Varnado remporte son premier titre de champion avec le Heat qui bat les Spurs de San Antonio 4 à 3 en finale.

Le 21 octobre 2013, il est coupé par le Heat. Le 31 octobre, il est re-sélectionné par les Skyforce de Sioux Falls. Le lendemain, il est transféré à l'Energy de l'Iowa. Le 3 février 2014, il est choisi dans l'effectif des Prospects pour participer au All-Star Game 2014 de D-League. Le 18 février 2014, il signe un contrat de 10 jours avec les Bulls de Chicago. Le 28 février, les Bulls décident de ne pas le conserver. Le 1er mars 2014, il signe un contrat de 10 jours avec les Sixers de Philadelphie. Le 12 mars, il signe avec les Sixers pour le reste de la saison. Le 29 mars, il établit son record en carrière de contres en repoussant six ballons lors de la victoire des siens contre les Pistons de Détroit.

Le 18 juillet 2015, il signe en Italie, au Dinamo Sassari.

Le 30 août 2016, il signe en Turquie, à l'İstanbul Belediyespor.

Le 2 août 2017, il signe en Espagne, au Tecnyconta Zaragoza[2]. Le 20 mars 2018, le club espagnol le libère de son contrat[3].

Le 30 novembre 2018, il rejoint le Hustle de Memphis en G-League. Mais, le 16 décembre 2018, il est libéré de son contrat après six matches et des moyennes de 2,5 points, 2 rebonds et 0,5 contres en 7,5 minutes par match. Le 15 janvier 2019, il signe en France, chez le promu du Fos Provence Basket en première division[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Universitaires[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2006-2007 Mississippi State 35 13 13,5 64,7 0,0 53,3 4,23 0,31 0,34 1,91 4,97
2007-2008 Mississippi State 34 34 28,5 64,1 50,0 50,0 7,76 0,53 0,53 4,62 7,91
2008-2009 Mississippi State 36 36 28,1 54,9 0,0 65,4 8,81 0,78 0,61 4,67 12,89
2009-2010 Mississippi State 36 36 31,5 58,2 0,0 61,0 10,25 0,89 0,67 4,69 13,78
Total 141 119 25,4 58,9 25,0 59,5 7,79 0,63 0,54 3,98 9,95

Professionnelles[modifier | modifier le code]

Saison régulière NBA[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2012-2013 Miami 8 0 5,0 33,3 0,0 0,0 0,75 0,25 0,00 0,25 0,25
Boston 5 0 3,6 50,0 0,0 50,0 0,60 0,20 0,20 0,00 1,20
2013-2014 Chicago 1 0 2,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0
Philadelphie 23 0 14,7 60,0 0,0 51,9 2,74 0,57 0,43 1,26 4,30
Total 37 0 10,7 58,2 0,0 51,8 1,95 0,43 0,30 0,84 2,89

Dernière modification le 16 avril 2018

Playoffs NBA[modifier | modifier le code]

Il ne participe à aucune rencontre de playoffs NBA mais remporte le titre de champion en 2013 avec le Heat de Miami.

Saison régulière G-League[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2012-2013 Sioux Falls 23 22 30,5 57,3 0,0 58,3 9,91 0,91 1,00 3,35 14,52
2013-2014 Iowa 22 22 31,7 50,4 0,0 65,5 11,00 0,82 0,64 4,68 14,09
2014-2015 Los Angeles 8 4 23,1 53,9 0,0 64,7 6,50 1,12 0,25 2,00 11,62
2018-2019 Memphis 6 0 7,5 44,4 0,0 63,6 2,00 0,00 0,00 0,50 2,50
Total 59 48 27,6 53,8 0,0 62,4 9,05 0,81 0,66 3,37 12,75

Dernière modification le 15 janvier 2019

Records personnels et distinctions[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jarvis Varnado, officiellement recensés par la NBA/D-League sont les suivants[5] :

Type statistique Saison régulière (NBA) Saison régulière (D-League)
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 9 Pistons de Détroit 29 @ Vipers de Rio Grande Valley
Paniers marqués 4 Pistons de Détroit 29 mars 2014 13 @ Vipers de Rio Grande Valley 30 mars 2013
Paniers tentés 8 Pistons de Détroit 29 mars 2014 19 @ Vipers de Rio Grande Valley 30 mars 2013
Paniers à 3 points réussis
Paniers à 3 points tentés
Lancers francs réussis 3 @ Celtics de Boston 12 @ 66ers de Tulsa
Lancers francs tentés 7 @ Hawks d'Atlanta 14 2 fois
Rebonds offensifs 4 @ Thunder d'Oklahoma City 7 Red Claws du Maine
Rebonds défensifs 8 @ Hawks d'Atlanta 16 @ Energy de l'Iowa
Rebonds totaux 9 @ Hawks d'Atlanta 31 mars 2014 20 2 fois
Passes décisives 4 Bobcats de Charlotte 3 3 fois
Interceptions 2 2 fois 5 @ Toros d'Austin
Contres 6 Pistons de Détroit 29 mars 2014 10 2 fois
Balles perdues 2 3 fois 7 Stampede de l'Idaho
Minutes jouées 22 @ Rockets de Houston 42 Mad Ants de Fort Wayne

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur contreur de l'histoire de la NCAA (564 contres).
  • Meilleur contreur sur une saison (170 contres).
  • Seul joueur universitaire de l'histoire avec David Robinson à totaliser 1000 points, 1000 rebonds et 500 contres.
  • Sélectionné au All-Star Game de D-League en 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adrian Wojnarowski, « Les Celtics ont vite réagi à la suite de la blessure au pouce de Chris Wilcox. », sur basketsession.com (consulté le 24 décembre 2012)
  2. (es) « Jarvis Varnado, nuevo refuerzo para el para Tecnyconta Zaragoza », sur heraldo.es, (consulté le 16 janvier 2019)
  3. (es) « Tecnyconta Zaragoza y Jarvis Varnado separan sus caminos », sur heraldo.es, (consulté le 16 janvier 2019)
  4. Gabriel Pantel-Jouve, « Fos fait venir le pivot Jarvis Varnado », sur bebasket.fr, (consulté le 16 janvier 2019)
  5. (en) « Jarvis Varnado : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 16 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :