Patrick Patterson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Patrick Patterson
Image illustrative de l’article Patrick Patterson
Patrick Patterson en novembre 2009
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (31 ans)
Washington DC
Taille 2,03 m (6 8)
Poids 107 kg (235 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Clippers de Los Angeles
Numéro 54
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2007-2010 Wildcats du Kentucky
Draft de la NBA
Année 2010
Position 14e
Franchise Rockets de Houston
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2012-2013
2013-2014
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Raptors de Toronto
Raptors de Toronto
Raptors de Toronto
Raptors de Toronto
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Clippers de Los Angeles
06,3
07,7
11,6
08,0
06,9
09,1
08,0
06,9
06,8
03,9
03,6
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Patrick Patterson (né le à Washington, D.C.[1]) est un joueur américain de basket-ball évoluant au poste d'ailier fort aux Clippers de Los Angeles[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Patrick Patterson choisit de rejoindre en NCAA l'équipe des Kentucky Wildcats à l'université du Kentucky[3],[4].

Lors de sa première saison, ses statistiques sont de 16,4 points, 7,7 rebonds, 1,2 contre. Pour sa saison sophomore en 2008-2009, ses moyennes augmentent légèrement à 17,9 points, 9,3 rebonds, 2,1 contres et 60 % de réussite aux tirs. Avec l'arrivée de nouveaux joueurs lors de sa saison junior (John Wall, DeMarcus Cousins et Eric Bledsoe), Patterson n'est plus la seule option dans le leadership de l'équipe.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Rockets de Houston (2010-fév.2013)[modifier | modifier le code]

Le , Patterson est sélectionné par les Rockets de Houston au 14e rang de la draft.

Le 13 juillet 2010, il signe son contrat rookie avec les Rockets.

Entre le 9 novembre 2010 et le 13 décembre 2010, il est envoyé en G-League chez les Vipers de Rio Grande Valley.

Le 30 juin 2011, les Rockets activent leur option d'équipe sur le contrat de Patterson, le conservant jusqu'à la fin de saison 2011-2012.

Le 31 octobre 2012, les Rockets activent leur option d'équipe sur le contrat de Patterson, le conservant jusqu'à la fin de saison 2012-2013.

Kings de Ssacramento (fév.-déc.2013)[modifier | modifier le code]

Le 21 février 2013, Patterson est transféré aux Kings de Sacramento, avec Cole Aldrich, Toney Douglas et une somme d'argent en échange de Francisco García, Tyler Honeycutt et Thomas Robinson.

Raptors de Toronto (2013-2017)[modifier | modifier le code]

Le 9 décembre 2013, Patterson est transféré aux Raptors de Toronto, avec Chuck Hayes, John Salmons, Greivis Vásquez et une somme d'argent en échange de Quincy Acy, Rudy Gay et Aaron Gray.

Le 1er juillet 2014, il devient agent libre.

Le 11 juillet 2014, Patterson signe un nouveau contrat de 18 millions de dollars sur trois ans avec les Raptors[5].

Le 1er juillet 2017, il devient agent libre.

Thunder d'Oklahoma City (2017-2019)[modifier | modifier le code]

Le 10 juillet 2017, il signe un contrat de 16,4 millions de dollars sur trois ans avec le Thunder d'Oklahoma City[6].

Le 11 mai 2019, il active son option de joueur sur son contrat, choisissant de rester au Thunder pour la saison 2019-2020[7].

Le 1er août 2019, le Thunder se sépare de Patterson[8].

Clippers de Los Angeles (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

Le 15 août 2019, il signe un contrat de 2,3 millions de dollars sur un an avec les Clippers de Los Angeles[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Patrick Patterson sont les suivants :

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2007-2008 Kentucky 25 25 35,7 57,4 0,0 73,1 7,68 1,72 0,84 1,24 16,44
2008-2009 Kentucky 34 34 33,6 60,5 0,0 76,8 9,29 1,94 0,62 2,06 17,91
2009-2010 Kentucky 38 38 33,0 57,5 34,8 69,2 7,45 0,95 0,71 1,34 14,32
Total 97 97 33,9 58,6 32,9 73,4 8,15 1,49 0,71 1,57 16,12

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison régulière NBA[modifier | modifier le code]

gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2010-2011 Houston 52 6 16,7 55,8 0,0 71,4 3,85 0,79 0,33 0,71 6,31
2011-2012 Houston 64 1 23,2 44,0 0,0 70,2 4,47 0,83 0,42 0,56 7,66
2012-2013 Houston 47 38 25,9 51,9 36,5 75,5 4,70 1,09 0,38 0,57 11,57
Sacramento 24 3 23,2 49,4 44,4 78,6 4,83 1,25 0,54 0,54 8,04
2013-2014 Sacramento 17 6 24,4 41,0 23,1 56,2 5,82 0,88 0,76 0,18 6,94
Toronto 48 7 23,3 47,7 41,1 74,5 5,06 1,31 0,88 0,71 9,10
2014-2015 Toronto 81 4 26,6 44,9 37,1 78,7 5,35 1,91 0,74 0,54 8,00
2015-2016 Toronto 79 0 25,6 41,4 36,2 85,3 4,33 1,19 0,67 0,41 6,87
2016-2017 Toronto 65 8 24,6 40,1 37,2 71,7 4,51 1,17 0,62 0,35 6,85
2017-2018 Oklahoma City 82 3 15,5 39,8 38,6 87,0 2,35 0,70 0,59 0,28 3,88
2018-2019 Oklahoma City 63 5 13,7 37,4 33,6 63,3 2,33 0,49 0,25 0,21 3,63
2019-2020 L.A. Clippers 51 18 11,9 40,4 38,7 79,4 2,37 0,61 0,12 0,06 4,59
Total 673 99 21,1 44,8 36,9 75,2 4,00 1,04 0,52 0,43 6,73

Mise à jour le 12 mars 2020

Playoffs NBA[modifier | modifier le code]

gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2014 Toronto 7 0 28,5 54,2 38,9 77,8 6,71 1,29 0,43 0,43 10,43
2015 Toronto 4 0 26,5 55,6 46,7 100,0 3,50 1,25 0,75 0,00 10,25
2016 Toronto 20 9 29,1 40,4 30,0 84,6 3,85 1,20 0,35 0,45 7,65
2017 Toronto 10 1 18,5 27,8 30,8 100,0 2,00 2,00 0,70 0,20 3,40
2018 Oklahoma City 6 0 9,6 50,0 50,0 0,0 1,83 0,50 0,17 0,00 1,33
Total 47 10 24,1 43,1 33,8 85,2 3,60 1,30 0,45 0,30 6,57

Mise à jour le 13 juin 2019

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Patrick Patterson, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[10] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 27 @ Thunder d'Oklahoma City 17 @ Nets de Brooklyn
Paniers marqués 11 @ Thunder d'Oklahoma City 6 @ Nets de Brooklyn
Paniers tentés 18 @ Thunder d'Oklahoma City 9 Nets de Brooklyn
Paniers à 3 points réussis 5 Nuggets de Denver 3 @ Nets de Brooklyn
Paniers à 3 points tentés 7 Hawks d'Atlanta
Nuggets de Denver

4 @ Nets de Brooklyn
Lancers francs réussis 6 Raptors de Toronto
@ Grizzlies de Memphis

2 @ Nets de Brooklyn
Lancers francs tentés 7 3 fois 4 @ Nets de Brooklyn
Rebonds offensifs 7 @ Bulls de Chicago 4 Nets de Brooklyn
Rebonds défensifs 10 Celtics de Boston 5 Nets de Brooklyn
Rebonds totaux 13 5 fois 9 Nets de Brooklyn
Passes décisives 6 Magic d'Orlando 2 Nets de Brooklyn
Interceptions 3 6 fois Aucune
Contres 4 Celtics de Boston
Nuggets de Denver

1 Nets de Brooklyn
Balles perdues 4 @ Heat de Miami 1 @ Nets de Brooklyn
Minutes jouées 42 Mavericks de Dallas 29 @ Nets de Brooklyn

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « USABasketball Bio: Patrick Patterson »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), USA Basketball, Inc., (consulté le 24 mai 2007)
  2. (en) « ESPN Recruit Tracker: Patrick Patterson », ESPN, (consulté le 24 mai 2007)
  3. (en) « Patterson's choice a surprise to the end », The Herald-Dispatch, (consulté le 24 mai 2007)
  4. (en) « Basketball Recruiting: Kentucky », Scout.com., Scout.com., (consulté le 11 avril 2009)
  5. Jeremy Le Bescont, « Toronto Raptors : Patrick Patterson prolonge pour 3 ans », sur basketusa.com, (consulté le 22 mars 2020)
  6. Fabrice Auclert, « Patrick Patterson rejoint OKC pour trois ans », sur basketusa.com, (consulté le 22 mars 2020)
  7. Dimitri Kucharczyk, « Patrick Patterson active sa « player option » pour rester à Oklahoma City », sur basketusa.com, (consulté le 22 mars 2020)
  8. Dimitri Kucharczyk, « Patrick Patterson a fait une croix sur 3.5 millions de dollars pour quitter le Thunder », sur basketusa.com, (consulté le 22 mars 2020)
  9. Dimitri Kucharczyk, « Patrick Patterson rejoint bien les Clippers », sur basketusa.com, (consulté le 22 mars 2020)
  10. (en) « Patrick Patterson : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 24 janvier 2015)