Greg Monroe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monroe.
Greg Monroe Portail du basket-ball
Greg Monroe vs Wizards 2014.jpg
Greg Monroe en janvier 2014
Fiche d’identité
Nom complet Gregory Keith Monroe, Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (26 ans)
Harvey, Louisiane
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 120 kg (264 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Bucks de Milwaukee
Numéro 15
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2008-2010 Hoyas de Georgetown
Draft de la NBA
Année 2010
Position 7e
Franchise Pistons de Détroit
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
09,4
15,4
16,1
15,2
15,9
15,3
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Gregory Keith Monroe, Jr., né le à Harvey en Louisiane, (États-Unis), est un joueur de basket-ball américain. Il évolue au poste de pivot pour les Bucks de Milwaukee.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il effectue son lycée à Helen Cox High School à Harvey en Louisiane. Il rejoint ensuite l'université de Georgetown pour évoluer avec les Hoyas de Georgetown. Pour sa première saison, il termine avec le titre de rookie (débutant) de l'année de la Big East Conference en 2009[1].

Arès une seconde saison en National Collegiate Athletic Association, il se déclare éligible pour la Draft 2010 de la NBA.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Pistons de Détroit (2010-2015)[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné en 7e position par les Pistons de Détroit[2]. Le 6 juillet 2010, il signe avec les Pistons.

Monroe fait ses débuts en NBA le 30 octobre 2010 contre les Bulls de Chicago. Remplaçant, il marque deux points et prend trois rebonds en sept minutes. Après être resté remplaçant durant le premier mois de la saison, il est titularisé pour la première fois le 10 décembre 2010 contre les Timberwolves du Minnesota. Dans ce match, Monroe termine avec huit points, quinze rebonds et un contre en 35 minutes de jeu. En dépit du faible temps de jeu qu'il a eu en début de saison, l'apport de Monroe grandit en 2011 et il devient un solide marqueur et rebondeur pour la reconstruction de l'effectif des Pistons. Le 23 février 2011, contre les Pacers de l'Indiana, Monroe réalise son meilleur match de la saison avec 27 points (à 11 sur 17 aux tirs) et 12 rebonds.

Le 4 mai 2011, Monroe est 6e dans les votes pour l'élection du rookie de l'année, derrière Gary Neal des Spurs de San Antonio.

Durant la saison 2011-2012, Monroe participe et est titulaire au cours de l'ensemble des 66 matchs de la saison. Le 8 février 2012, il est sélectionné pour participer au Rising Stars Challenge lors du NBA All-Star Weekend. Monroe et son coéquipier Brandon Knight sont sélectionnés dans l'équipe de Shaq même s'ils n'ont pas été draftés la même année.

Durant la saison 2013-2014, Monroe termine sa troisième saison consécutive avec plus de 1 000 points et 600 rebonds, rejoignant ainsi Grant Hill qui était le seul Piston à réaliser cela depuis 1994-1995.

Le 30 juin 2014, les Pistons proposent une qualifying offer de 5,4 millions de dollars à Monroe, ce qui lui permet de signer où bon lui semble la saison suivante. Le 8 septembre 2014, il accepte l'offre des Pistons et devient agent libre unrestricted en 2015. Le lendemain, la NBA suspend Monroe qui n'est pas payé pour les deux premiers matchs de la saison pour conduite avec facultés affaiblies en février 2014[3].

Le 6 février 2015, lors de la victoire des siens 98 à 88 contre les Nuggets de Denver, il termine le match avec 21 points et 21 rebonds, le premier de sa carrière avec au moins 20 points et 20 rebonds.

Bucks de Milwaukee (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 9 juillet 2015, il signe chez les Bucks de Milwaukee pour un montant de 60 000 000 $ sur 3 ans[4].

Le 28 octobre 2015, il fait ses débuts avec les Bucks lors du match d'ouverture de l'équipe contre les Knicks de New York ; il termine la rencontre avec 22 points et 14 rebonds mais son équipe s'incline 122 à 97. Entre le 9 février et le 7 mars 2016, Monroe joue douze matches en tant que remplaçant puisque son entraîneur Jason Kidd essaie de trouver le bon 5 majeur[5],[6]. Lors de son premier match en tant que remplaçant, il réalise son meilleur match de la saison avec 29 points et 12 rebonds dans la victoire 112 à 111 contre les Celtics de Boston. Le 9 mars, Monroe redevient titulaire lors d'un match contre le Heat de Miami.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Greg Monroe sont les suivantes[7] :

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2008-2009 Georgetown 31 31 30,9 57,0 33,3 70,0 6,55 2,55 1,84 1,39 12,68
2009-2010 Georgetown 34 33 34,2 52,5 25,9 66,0 9,65 3,74 1,24 1,53 16,15
Total 65 64 32,6 54,2 27,3 67,7 8,17 3,17 1,52 1,46 14,49

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2010-2011 Détroit 80 46 27,8 55,1 0,0 62,2 7,51 1,31 1,15 0,56 9,39
2011-2012 Détroit 66 66 31,5 52,1 0,0 73,9 9,65 2,30 1,27 0,70 15,38
2012-2013 Détroit 81 81 33,2 48,6 0,0 68,9 9,59 3,46 1,30 0,68 16,02
2013-2014 Détroit 82 82 32,8 49,7 0,0 65,7 9,27 2,09 1,11 0,57 15,23
2014-2015 Détroit 69 57 31,0 49,6 0,0 75,0 10,20 2,06 1,13 0,49 15,91
2015-2016 Milwaukee 79 67 29,3 52,2 0,0 74,0 8,81 2,25 0,91 0,85 15,32
Total 457 401 30,9 50,8 0,0 70,1 9,14 2,25 1,14 0,64 14,49

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Greg Monroe en 2013.

Les records personnels de Greg Monroe, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[8] :

Type de statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points 35 @ Raptors de Toronto
Paniers marqués 15 @ Kings de Sacramento
Paniers tentés 24 @ Hawks d'Atlanta
Paniers à 3 points réussis
Paniers à 3 points tentés 1 8 fois
Lancers francs réussis 13 Warriors de Golden State
Lancers francs tentés 16 @ Raptors de Toronto
Rebonds offensifs 10 3 fois
Rebonds défensifs 17 Nuggets de Denver
Rebonds totaux 21 Nuggets de Denver 6 février 2015
Passes décisives 11 @ Kings de Sacramento
Interceptions 4 16 fois
Contres 4 Kings de Sacramento
@ Rockets de Houston

Balles perdues 7 @ Grizzlies de Memphis
Jazz de l'Utah

Minutes jouées 44 Bulls de Chicago
Knicks de New York

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • NBA All-Rookie Second Team en 2011.
  • Pete Newell Big Man Award (2010)
  • Third-team All-American – AP, NABC (2010)
  • First-team All-Big East (2010)
  • Big East Rookie of the Year (2009)
  • Big East All-Rookie Team (2009)
  • 2× Louisiana Mr. Basketball (2007–2008)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Greg Monroe », sur www.guhoyas.com (consulté le 25 juin 2010)
  2. (en) Ted Kulfan, « Pistons take Georgetown's Greg Monroe, Ole Miss guard in draft », sur detnews.com,‎ (consulté le 25 juin 2010)
  3. Dimitri Kucharczyk, « Greg Monroe suspendu deux rencontres », sur basketusa.com,‎ (consulté le 7 février 2015)
  4. Fabrice Auclert, « Greg Monroe a choisi Milwaukee ! », sur basketusa.com,‎
  5. Elliot Bojman, « Milwaukee : Greg Monroe testé comme 6e homme de luxe », sur Basket USA,‎ (consulté le 12 février 2016)
  6. Elliot Bojman, « Greg Monroe ne se plaint pas », sur Basket USA,‎ (consulté le 29 février 2016)
  7. (en) « stats universitaires », sur basketball-reference.com,‎ (consulté le 10 mai 2010)
  8. (en) « Greg Monroe : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 13 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :