Jacques Jouvenel des Ursins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Jouvenel des Ursins
Bmr 92 14 jacques jouvenel des ursins.jpg
Fonction
Archevêque
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
Activité

Jacques Jouvenel des Ursins né le 14 octobre 1410, décédé le 12 mars 1457 à Poitiers, septième fils de Jean Jouvenel des Ursins et de Michelle de Vitry, est un ecclésiastique et diplomate français.

Carrière ecclésiastique[modifier | modifier le code]

Chanoine, puis président des comptes et trésorier de la Sainte-Chapelle. En 1441, Il est archidiacre de Paris. Jacques Jouvenel des Ursins devint en 1444 archevêque de Reims, dignité dont il se démit en 1449 en faveur de son frère aîné Jean II Jouvenel des Ursins après qu'il eut été institué patriarche d'Antioche par le pape Nicolas V. Le 5 novembre 1449, il se voit confier l'évêché de Poitiers, et le 30 du même mois, celui de Fréjus, dignité qu'il échangea contre celle de prieur de Saint-Martin-des-Champs à Paris.

Le diplomate[modifier | modifier le code]

Il fit une brillante carrière ecclésiastique mais fut tout aussi brillant dans la diplomatie. Premier pair de France, avocat du Roi au Parlement de Paris rétabli (1436), il remplira avec beaucoup de réussite les diverses missions à l'étranger qui lui furent confiées. Il fut l'un des protagoniste qui permit la fin du Grand Schisme d'Occident en notifiant en avril 1449 sa déchéance à Amédée de Savoie, le dernier antipape sous le nom de Félix V. En récompense de quoi, il se vit attribuer le patriarcat d'Antioche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles VII de Georges Minois
  • Missel de Jacques Juvénal des Ursins, cédé à la ville de Paris le 3 mai 1861 par Ambroise Firmin Didot

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]