Seulfe de Reims

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Seulfe
Fonction
Archevêque
Biographie
Décès
Activité

Seulfe[1] de Reims (en latin : Seulfus Rhemensis) est un prélat de l’Église catholique romaine qui mourut en 925 dans la dignité d'archevêque de Reims.

Biographie[modifier | modifier le code]

Seulfe était un disciple de Remi d'Auxerre et il était l'archidiacre de l’Église de Reims.

Il fut élu, en 922, à la mort d'Hervée, du consentement du roi Robert, et sacré par Abbon, évêque de Soissons.

En 923, il fit demander le pallium au pape Jean X qui le lui adressa avec des lettres confirmatrices des privilèges de son Église.

L'archevêque Seulfe, qui était d'un caractère fier et hautain, s'étant imaginé qu'Odon et Hervée, l'un frère et l'autre neveu de son prédécesseur Hervée, manquaient au respect et à la fidélité qu'ils lui devaient en qualité de vassaux de l'Église de Reims les fit sommer de venir se justifier ou de se battre en duel pour prouver leur innocence. Ils ne firent ni l'un ni l'autre. Sur leur refus, après les avoir dépouillés des biens qu'ils tenaient en fiefs de l’Église de Reims, Seulfe les emprisonna. Ce procédé rendit ce prélat odieux, et l'on publia que, pour obtenir la détention de ces deux seigneurs, il avait promis au comte de Vermandois de faire élire son fils archevêque de Reims [2].

Il mourut, en 925, des suites d'un poison violent qu'on croit lui avoir été donné par les gens du comte Herbert ; ce dernier était pressé que siège archiépiscopal de Reims revînt à son fils Hugues, âgé alors de cinq ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seulf, Seulphe, Sculfe.
  2. M.-R.-A. Henrion, Histoire de France, 1837, vol.1, p.303

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Honoré Fisquet, La France pontificale (Gallia christiana), histoire chronologique et biographique des archevêques et évêques de tous les diocèses de France depuis l'établissement du christianisme jusqu'à nos jours, divisée en 17 provinces ecclésiastiques - Métropole de Reims - Reims, Paris : E. Repos, 1864-1873, pp.52-53 [1] Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Mathieu-Richard-Auguste Henrion, Histoire de France depuis l'établissement des Francs dans la Gaule jusqu'à nos jours, Paris : Bibliothèque ecclésiastique, 1837 vol.1, p.303 [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]