Jack the Ripper : The Final Solution

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jack the Ripper : The Final Solution
Auteur Stephen Knight
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Essai
Version originale
Langue anglais
Version française
Date de parution 1976

Jack the Ripper : The Final Solution (Jack l’Éventreur : La Solution Finale) est un livre de l'écrivain britannique Stephen Knight publié en 1976. Il propose une explication (controversée) pour cinq des meurtres attribués au tueur en série connu sous le nom de « Jack l'Éventreur ».

Le live a été traduit en France et publié par les éditions Omnia Veritas Ltd en 2017 [1].

Trame[modifier | modifier le code]

Stephen Knight suggère que les meurtres de Jack l'Éventreur sont le résultat d'un complot impliquant la famille royale britannique et la franc-maçonnerie. Il conclut que les victimes ont été assassinées afin de couvrir un mariage secret entre le prince Albert Victor de Galles, duc de Clarence et Avondale, et Annie Crook, une prostituée.

Stephen Knight veut démontrer, à travers son étude, que les victimes ont été assassinées dans une voiture puis déposées mortes dans les rues, que le peintre Walter Sickert et le chirurgien William Gull étaient impliqués, que Sir Charles Warren, commissaire de police et membre de la première loge maçonnique en Israël, a détruit les preuves pour protéger un secret des francs-maçons. Si Annie Crook était une véritable personne et avait une fille, Alice, née le 18 avril 1885 à St Marylebone Workhouse, The Final Solution est cependant sujet à de nombreuses controverses. De nombreux faits contredisant la théorie de Knight, et sa principale source, Joseph Gorman (fils d'Alice Crook), a admis à la presse qu'il s'agissait d'un canular.

The Final Solution fut un livre à succès paru à une époque où le prestige de la monarchie britannique est écorné, publié sous 20 éditions différentes. Cette étude inspira des œuvres de fictions dont le film Meurtre par décret de Bob Clark en 1978 et le roman graphique From Hell d'Alan Moore. Elle influença des écrivains tels que Patricia Cornwell et Anne Perry.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jack l'Éventreur: la solution finale, (ISBN 978-1911417071)