Aliénor d'Angleterre (1161-1214)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aliénor d'Angleterre.
image illustrant le Moyen Âge
Cet article est une ébauche concernant le Moyen Âge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aliénor d'Angleterre, née le 20 octobre 1162 au château de Domfront et morte le 31 octobre 1214 au Monastère royal de las Huelgas de Burgos, est une princesse royale issue de la dynastie Plantagenêt et devenue par mariage reine de Castille.

Enfance[modifier | modifier le code]

Fille de Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine, Aliénor d'Angleterre est d'abord élevée au château de Domfront en Normandie. Dans cette Normandie, à Poitiers ou dans les autres territoires de ses parents Aliénor et Henri, son enfance sera marquée par la poésie, l’apprentissage de la langue d'oc, le goût du style gothique et mythique des croisades.

Mariage[modifier | modifier le code]

Mariage d'Alphonse VIII et d'Aliénor Plantagenet.

Mais son enfance sera de courte durée : vers ses neuf ans ou dix ans, ses parents, pour éviter une alliance entre l'Aragon et le comté de Toulouse, décident de la marier à l'héritier du trône de Castille, le jeune Alphonse VIII de Castille ; il avait quinze ans et Aliénor huit ans. Le voyage pour l'Espagne se fit à bord d'un navire, voyage que l'on imagine pénible pour une jeune enfant. Le mariage entre Alphonse et Aliénor se célèbre en 1170 à Tarazona. Elle apporte à son mari le comté de Gascogne. Alphonse offre à son épouse la juridiction sur quatorze villes, seize châteaux et les rentes de neuf portes. Le mariage entre les deux époux semble s’être transformé en un mariage d'amour parce que dans La chronique des vingt rois, il raconte que « Don Alfonso, rend sa vie bonne et très belle avec sa femme Aliénor, a eu avec ses enfants que pour vous dire ».

Influence de Aliénor à la cour de Castille[modifier | modifier le code]

Aliénor apporte dans son nouveau royaume la culture courtoise,la poésie et les troubadours que sa mère lui avait transmise.La reine aura une influence sur les mariages de ses enfants.Elle semble avoir participé avec son maris à des constructions comme l’Hôpital du roi à Burgos en 1195.Un troubadour du nom de Ramon Vidal de Bezalu avait écrit un verset qui parlait de l'influence de la culture Plantagenet à la cour de Castille:

''Et quand le roi avait appelé à sa cour,

tant gentilhomme, riche baron, et jongleur,

et la compagnie avait rencontré,

puis vint la reine Aliénor

modestement vêtu d'un manteau de matière fine,

rouge, avec des bords d'argent,

avec des lions d'or.

Elle s'incline devant le roi

et a pris un siège près de lui ".

Portrait de Aliénor[modifier | modifier le code]

Dans la ''cronica de veinte reyes'',il décrit Aliénor comme une femme aimable et ''très ami avec son mari''. L’auteur parle d'une relation étroite et frugale entre Aliénor et Alphonse.

Descendance[modifier | modifier le code]

Aliénor et son mari Alphonse VIII auront dix enfants:

Références[modifier | modifier le code]

  • Efeta escuela feminista de Téologia de Andalucia:Leonor de Plantagenet
  • http://edadmedia.cl/wordpress/wp-content/uploads/2011/04/Leonor-de-Inglaterra-ocho-siglos-despu%C3%A9s.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]