Hardy Krüger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hardy Krüger
Description de cette image, également commentée ci-après
Hardy Krüger en 2013.
Nom de naissance Eberhard August Franz Ewald Krüger
Naissance
Berlin (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand
Décès (à 93 ans)
Palm Springs (États-Unis)
Profession acteur
Films notables Un taxi pour Tobrouk
Hatari !
La Grande Sauterelle
Les Dimanches de Ville-d'Avray
Le Vol du Phœnix

Eberhard Krüger, dit Hardy Krüger est un acteur allemand né le à Berlin (Allemagne) et mort le à Palm Springs (États-Unis).

Le sommet de sa carrière se situe dans les années 1960-1970, en particulier en France sous la direction de Denys de La Patellière, Serge Bourguignon, Georges Lautner ou Claude Autant-Lara.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et famille[modifier | modifier le code]

Eberhard Krüger est le fils d’un ingénieur et passe son enfance dans le quartier de Biesdorf à Berlin. Ses parents sont des inconditionnels du parti national-socialiste.

En 1941, à l’âge de 13 ans, il intègre une Adolf-Hitler-Schule (école créée par le Parti nazi en 1937 pour former les futurs cadres administratifs et dirigeants de l’État) à Sonthofen en Bavière.

À 16 ans, il est choisi grâce à son physique de parfait aryen pour tourner dans le film de propagande nazie Junge Adler (Les Aiglons). En mars 1945, à presque 17 ans, il est incorporé dans la 38e division SS « Nibelungen » tout juste créée avec des étudiants et le personnel de la Junker-Schule de Bad Tölz et alors engagée dans de terribles combats pour la défense d'un Troisième Reich à l'agonie. Il reçoit l'ordre d'exécuter des soldats prisonniers noirs américains mais son refus le fait condamner à mort pour lâcheté, et il n'est gracié qu'in extremis par un officier qui pendant quelque temps l'emploie comme estafette. Un peu plus tard, il déserte, s’enfuit en Italie[1] avant d'être fait prisonnier par l’armée américaine dans le Tyrol.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après la guerre, Eberhard Krüger entame sous le nom de scène de Hardy Krüger une carrière nationale d'acteur, sous la direction de réalisateurs tels qu'Alfred Weidenmann, Helmut Weiss ou encore Rudolf Jugert. C’est Otto Preminger qui, en 1953, dans La Lune était bleue (The Moon Is Blue) lui offre son premier rôle à l’étranger et lance sa carrière internationale.

Avec son physique germanique, il est très souvent cantonné à jouer des personnages caricaturaux adeptes du nazisme ou des soldats allemands.

Dans les années 1960 et 1970, il vit en Tanzanie dans sa propriété de Momella Game Lodge, au pied du Kilimandjaro. Cette résidence, à l'origine une modeste ferme, a servi de décor au film Hatari ! sorti en 1962, où Krüger joue au côté de John Wayne sous la direction d'Howard Hawks. Agrandi en hôtel de brousse puis en résidence hôtelière[2], l'hôtel fait faillite en 1973.

Outre l'allemand, l'acteur s'exprimait couramment en français et en anglais. En France, il apparaît à l’écran dans de nombreux films comme Un taxi pour Tobrouk (1961), Les Dimanches de Ville-d'Avray (1962, Oscar du meilleur film étranger) et La Grande Sauterelle (1967). Mais son rôle le plus marquant demeure sans conteste celui qu’il tient dans Le Franciscain de Bourges, réalisé en 1967 par Claude Autant-Lara.

Hardy Krüger meurt le à Palm Springs en Californie[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Krüger est marié de 1950 à 1964 à l'actrice allemande Renate Densow (1918-2006) de dix ans son aînée ; de cette relation commencée pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que Krüger n'avait que 16 ans, naît en 1945 sa première fille, la future actrice Christiane Krüger.

Sa deuxième épouse, de 1964 à 1977, est l’artiste-peintre italienne Francesca Marazzi. Ils ont deux enfants : Malaika Krüger (née en 1967) et Hardy Krüger Jr. (né en 1968), tous deux devenus acteurs.

En 1978, il épouse en troisièmes noces l'Américaine Anita Park, avec laquelle il vit entre Hambourg et la Californie[3]. Jusqu'en 2013, la famille vivait dans une maison en bois près de Lake Arrowhead, dans un domaine forestier des montagnes de San Bernardino qui dominent Los Angeles. Ensuite, ils ont passé la moitié de l’année à Palm Springs.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Hardy Krüger » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) Chris Bradford, « Hardy Krüger dead at 93: A Bridge too Far actor dies ‘suddenly and unexpectedly’ in California as family pay tribute » [« Hardy Krüger meurt à 93 ans : l’acteur est mort “soudainement et de manière inattendue” en Californie selon l’hommage de sa famille »], sur thesun.co.uk, (consulté le ).
  2. (en) « Histoire du Hatari-Lodge », sur hatarilodge.de (consulté le ).
  3. (en) « Hardy Kruger’s biography », sur hardy-kruger.com, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Documentaires[modifier | modifier le code]

Un documentaire lui est consacré en 2018, réalisé par Annette Heinrich ; un autre, Hardy Krüger - Acteur et globe-trotter de Patrick Zeilhofer, est réalisé pour Arte en 2019. [présentation en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]