Haneda bugyō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Haneda bugyō (羽田奉行?) sont des fonctionnaires du shogunat Tokugawa à l'époque d'Edo du Japon[1]. Les interprétations classiques traduisent ces titres japonais comme « commissaire », « surveillant » ou « gouverneur ». La fonction est créée en 1842[2]. Ce titre du bakufu désigne un fonctionnaire responsable de l'administration du port de Haneda et du commerce étranger dans la région. Le nombre des titulaires du poste simultanément peut varier au fil du temps[1].

En février 1854, le commodore Matthew C. Perry entre sans encombre dans le port d'Edo et ancre son escadre américaine de navires au large du port de Haneda[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Beasley, William G. (1955). Select Documents on Japanese Foreign Policy, 1853-1868, p. 329.
  2. Cullen, Louis M. (2003). A History of Japan, 1582-1941: Internal and External Worlds, p. 170.
  3. Naito, Akira et al. (2003). Edo, the City that Became Tokyo: An Illustrated History, p. 207.