Nara bugyō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Nara bugyō (奈良奉行?) sont des fonctionnaires du shogunat Tokugawa durant l'époque d'Edo du Japon. Les nominations à cette importante fonction sont généralement réservées aux fudai daimyo, mais cette position compte parmi les postes supérieurs administratifs ouverts à ceux qui ne sont pas daimyo[1]. Les interprétations classiques traduisent ces titres japonais par « commissaire », « surveillant » ou « gouverneur ».

Ce titre du bakufu désigne un fonctionnaire responsable de l'administration de la ville capitale pré Heian de Nara. Le nombre de titulaires simultané de la fonction peut varier au fil du temps[1].

Ville shogunale[modifier | modifier le code]

Durant cette période, Nara se développe suffisamment pour être classée parmi les plus grands centres urbains, dont certains sont désignés « ville shogunale ». Le nombre de ces villes augmenté de trois à onze sous l'administration des Tokugawa[2].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Beasley, William G. (1955). Select Documents on Japanese Foreign Policy, 1853-1868, p.  325.
  2. Cullen, William. (2003). A History of Japan, 1582-1941: Internal and External Worlds, p.  159.