Matsudaira Yasuhide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Matsudaira Yasuhide est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Matsudaira, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Matsudaira Yasuhide
Fonction
Daimyō
Titre de noblesse
Daimyō
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
松平康英Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Matsudaira Yasuhide (松平 康英?) ( - ) est un daimyo de la fin de l'époque d'Edo, à la tête des domaines de Tanagura puis Kawagoe. Il sert comme gaikoku bugyō et rōjū dans l'administration du shogunat Tokugawa.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matsudaira Yasuhide naît à Edo du hatamoto de haut rang Matsudaira Yasuzumi[1], son nom d'enfance est Mantarō. Il succède à Yasuzumi lorsque celui-ci se retire au début de 1848 et prend le nom de Yasunao. Yasunao occupe différents postes secondaires dans l'administration du shogunat Tokugawa, avant d'être nommé simultanément aux fonctions de gaikoku bugyō et Kanagawa bugyō au début de 1860.

De 1860 à 1861, il participe aux négociations de frontières avec la Russie et fait partie de l'ambassade du shogunat Tokugawa en Europe.

Yasunao est adopté comme successeur de Matsudaira Yasuhiro[2], daimyo du domaine de Tanagura à la fin de 1864. Peu après sa succession, il reçoit le titre de Suo no Kami et changé son nom pour celui de Yasuhide.

Yasuhide doit être transféré au domaine d'Utsunomiya au printemps de 1865, cependant ce projet est annulé. Peu de temps après il est nommé au poste de rōjū.

En 1866, il est de nouveau prévu qu'il soit transféré, cette fois au domaine de Shirakawa ; cependant, à cause de la situation financière de la famille alors au pouvoir, ce mouvement est également annulé. À la place, Yasuhide est transféré au domaine de Kawagoe. À Kawagoe, il est connu pour avoir ouvert l'école du domaine, le Chōzenkan (長善館). Yasuhide est libéré de ses devoirs en tant que rōjū lorsque le gouvernement des Tokugawa disparaît au début de 1868. Après le début de la guerre de Boshin, il est brièvement tenu à l'isolement par le gouvernement de Meiji pendant un mois au printemps de 1868. L'année suivante, il prend sa retraite en faveur de son héritier adopté, Yasutoshi.

Publication[modifier | modifier le code]

  • Matsudaira Yasuhide 松平康英 et Onoma Ritsuken 尾間立顕 (1919). Bakumatsu ken'ō shisetsu danpan shiki 幕末遣欧使節談判私記 (document privé sur les discussions relatives à la mission diplomatique en Europe durant la période du bakumatsu). Tokyo: Min'yūsha 民友社, 1919. (publié de façon posthume)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kawagoe Shiritsu Hakubutsukan 川越市立博物館 (1991). Matsudaira Suō no Kami to Kawagoe-han: dai 3-kai kikakuten: kaiki 1991-nen 3-gatsu 19-nichi--5-gatsu 12-nichi, kaijō Kawagoe Shiritsu Hakubutsukan tokubetsu tenjishitsu 松平周防守と川越藩 : 第三回企画展 : 会期一九九一年三月一九日—五月一二日・会場川越市立博物館特別展示室. Kawagoe-shi: Kawagoe Shiritsu Hakubutsukan 川越市立博物館.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yasuzumi est à la tête d'une famille de la branche des Matsui-Matsudaira, branche collatérale de la famille Tokugawa
  2. Chef de la principale famille des Matsui-Matsudaira