Héméra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Héméra
Déesse de la mythologie grecque
Héméra par William-Adolphe Bouguereau.
Héméra par William-Adolphe Bouguereau.
Caractéristiques
Fonction principale Déesse du jour
Fonction secondaire Force motrice de la Création
Lieu d'origine Grèce antique
Période d'origine Antiquité
Groupe divin Divinités primordiales : deuxième génération
Équivalent(s) par syncrétisme Dies
Famille
Père Érèbe ou Chronos voir Chaos
Mère Nyx
Fratrie Par Nyx et Érèbe: Éther, Charon, Épiphron, Éléos
Par Nyx seule: Géras, Philotès, Momos, Apaté, Dolos, Moros, Oizys, Hypnos, Thanatos, les Hespérides, les Moires, Némésis, les Érinyes, les Kères, Éris, Lyssa, Hécate, Styx, Adicie, Achlys
Par Nyx et Hypnos: les Oneiroi (Morphée, Icélos, Phantasos)
Par Nyx et Chaos: Achlys
Conjoint Éther
• Enfant(s) Thalassa, Gaïa et Ouranos

Héméra ou Héméré est une divinité primordiale dans la mythologie grecque de l'Antiquité. Elle incarne la lumière terrestre et personnifie donc le Jour.

Présentation[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Héméra, qui peut aussi s'orthographier Héméré en grec ancien (Attique), vient du grec : Ἡμέρα / Hêméra ou en ionien Ἡμέρη / Hêmérê, « jour ».

Mythologie grecque[modifier | modifier le code]

Dans la mythologie grecque, elle est la fille d'Érèbe (les Ténèbres) ou de Chronos (le Temps) et de Nyx (la Nuit)[1].

Les fables d'Hygin (Ier siècle avant JC)[modifier | modifier le code]

Selon les Fables d'Hygin, elle serait directement issue du Chaos primordial. C'est aussi la sœur d'Éther (la Lumière céleste).

Elle s'unit avec son frère Éther, de qui elle a Thalassa. Certaines sources citent aussi Gaïa et Ouranos.

Mythe[modifier | modifier le code]

Le soir venu, pour apporter la nuit aux hommes, sa mère Nyx (la Nuit) recouvre Gaïa (la Terre) de son voile d'obscurité entre l'Éther (l'Air pur et chaud des parties supérieures du Ciel respiré par les dieux) et l'Ær (l'Air des parties inférieures du Ciel respiré par les mortels). Le matin, Héméra disperse ce voile, révélant ainsi l'Éther (le Ciel supérieur, partie la plus brillante de la haute atmosphère) bleu et brillant du jour[1].

Dans les cosmogonies antiques, la Nuit et le Jour étaient considérés comme indépendants du Soleil.

Certains auteurs identifient Héméra avec Héra, la reine du Ciel (en), ou avec Éos, déesse de l'Aurore. Cependant, Hésiode semble plus la considérer comme une substance divine du Jour plutôt que comme une déesse anthropomorphe.

Dans la mythologie romaine, son homologue est Dies (en).

Éponymie[modifier | modifier le code]

L'astéroïde (9671) Héméra porte son nom.

Héméra a donné son nom à une société de production audiovisuelle au Canada[2].

Iconographie[modifier | modifier le code]

L'idée du jour personnifié a inspiré des sculpteurs et des peintres, qui ont représenté des allégories.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Edwards, S. A 1883.
  2. « Hemera technologies » (Notice de collectivité), sur BnF Catalogue général (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Edwards, S. A, A Hand-Book of Mythology for the Use of Schools and Academies, Philadelphia, Eldredge & Brother, (lire en ligne)

Sources primaires[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]