Érèbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Érèbe (en grec ancien Ἔρεϐος / Érebos, en latin Erebus) est une divinité infernale née du Chaos, personnifiant les ténèbres, l'obscurité des Enfers. Il est le frère et époux de Nyx (la Nuit), dont il a engendré Éther (le Ciel supérieur), Éléos (la Pitié) et Héméra (le Jour).

L'Érèbe comme lieu est évoqué par Homère. Ulysse voit les morts, en ombres. « Je parlais ainsi ; mais Ajax ne me répondit point, et s'enfuit dans l'Érèbe avec la foule des ombres… Soudain les âmes des mânes s'échappent dans l'Érèbe[1]… »

Il est décrit dans la Théogonie d'Hésiode. « Puis du Vide naquirent l'Érèbe et la Nuit noiraude. De la Nuit naquirent l'Éther et le Jour, deux frères qu'elle avait conçus en s'unissant à l'Érèbe[2]. »

Érèbe est métamorphosé en fleuve pour avoir secouru les Titans, et donne ainsi son nom à une région des Enfers où passent les âmes des défunts, située entre le monde des vivants et l'Enfer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Odyssée, XI, 37 et 564
  2. Théogonie, 123-125

Voir aussi[modifier | modifier le code]