Nyx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nuit (homonymie).
Page d'aide sur les redirections Pour la mini-série de comics, voir NYX (comics).
Nyx
Déesse de la mythologie grecque
Nyx par Henri Fantin-Latour.
Nyx par Henri Fantin-Latour.
Caractéristiques
Fonction principale Déesse de la nuit
Lieu d'origine Grèce
Période d'origine Antiquité
Équivalent(s) par syncrétisme Nox
Région de culte [[]]
Famille
Père Chaos
Mère Éther
Fratrie Érèbe, Gaïa, Tartare
Premier conjoint Érèbe
• Enfant(s) Éther, Héméra, Charon, Épiphron, Éléos
Deuxième conjoint [[]]
• Enfant(s) Moïra, Géras, Philotès, Momos, Apaté, Dolos, Moros, Oizys, Hypnos, les Oneiroi, Thanatos
• Enfant(s) les Hespérides, les Moires, Némésis, les Érinyes, les Kères, Éris, Lyssa, Hécate, Styx, Adicie
La Nuit par William Bouguereau.

Dans la mythologie grecque, Nyx (en grec ancien Νύξ / Núx, en latin Nox) est la déesse de la Nuit personnifiée. Selon la Théogonie d'Hésiode, elle et son frère Érèbe (les Ténèbres) sont les premières divinités issues du Chaos primordial. Sa demeure se trouve au-delà du pays d'Atlas, à l'extrême Ouest.

Descendance de Nyx[modifier | modifier le code]

Nyx engendre avec Érèbe :

Puis seule :

Selon d'autres sources, elle serait aussi la mère :

  • des Hespérides, gardiennes des pommes d'or ;
  • des Moires, tisseuses du destin des hommes et des dieux ;
  • de Némésis, la Vengeance et la Justice Divine ;
  • des Érinyes, divinités persécutrices ;
  • des Kères, les Esprits des morts violentes ;
  • d'Éris, la Discorde ;
  • de Lyssa, la Colère ;
  • d'Hécate, la déesse de la Sorcellerie ;
  • du Styx, un autre fleuve des Enfers ;
  • d'Adicie, l'Injustice.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources antiques[modifier | modifier le code]

Sources récentes[modifier | modifier le code]

Études savantes[modifier | modifier le code]

  • Clémence Ramnoux, La Nuit et les enfants de la Nuit dans la tradition grecque, Paris, Flammarion, 1959.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :