Greg Rutherford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rutherford.
Greg Rutherford Portail athlétisme
Commonwealth Games 2014 - Athletics Day 4 (14801235852).jpg
Greg Rutherford lors des Jeux du Commonwealth 2014
Informations
Disciplines Saut en longueur
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Naissance (30 ans)
Lieu Milton Keynes
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 87 kg (191 lb)
Club Marshall Milton Keynes AC
Entraîneur Dan Pfaff
Records
Saut en longueur : 8,51 m (record du Royaume-Uni)
Distinctions
Trophée de l'athlète européen de l'année 2015
Palmarès
Jeux olympiques 1 - 1
Championnats du monde 1 - -
Ligue de diamant 1 - -
Championnats d'Europe 2 1 -
Jeux du Commonwealth 1 1 -

Gregory James Rutherford dit Greg Rutherford (né le à Milton Keynes) est un athlète britannique spécialiste du saut en longueur.

Champion olympique, champion du monde, champion d'Europe et champion du Commonwealth, il a remporté les quatre titres majeurs auxquels peut postuler un athlète du Royaume-Uni.

Il est l'actuel détenteur du record du Royaume-Uni avec la marque de 8,51 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En 2005, il devient à dix-huit ans le plus jeune vainqueur des championnats de l'AAA[1]. Il remporte cette même année la médaille d'or des championnats d'Europe juniors, à Kaunas en Lituanie, en établissant un nouveau record national junior avec 8,14 m[2].

Huitième des Jeux du Commonwealth de 2006, il remporte de nouveau les Championnats du Royaume-Uni avec la marque de 8,26 m, nouveau record personnel[3]. Il participe ensuite aux championnats d'Europe de Göteborg où il décroche la médaille d'argent avec 8,13 m, échouant à sept centimètres de l'Italien Andrew Howe[4].

Blessé une grande partie de la saison 2007, il s'incline dès les qualifications des championnats du monde 2007, à Osaka.

En juillet 2008, Greg Rutherford décroche un nouveau titre national avec un saut à 8,20 m, établi à Birmingham lors des sélections olympiques britanniques[5]. Lors des Jeux olympiques de 2008, à Pékin, il se classe dixième de la finale avec un saut à 7,84 m après avoir établi le troisième saut des qualifications avec 8,16 m[6].

Greg Rutherford lors des Jeux olympiques de Londres, en août 2012.

Il établit la meilleure performance de sa carrière en salle en mars 2009 à Turin à l'occasion des championnats d'Europe en salle avec un bond à 8,00 m, se classant au sixième rang final. Le 20 août 2009, lors des qualifications des championnats du monde, à Berlin, en Allemagne, Rutherford améliore d'un centimètre le record du Royaume-Uni de son compatriote Chris Tomlinson en atteignant la marque de 8,30 m[7]. Il se classe par la suite cinquième de la finale avec un bond à 8,17 m.

Forfait sur blessure pour les championnats d'Europe 2010, à Barcelone, Rutherford fait son retour à la compétition en septembre 2010, sur 100 mètres, lors des Great North City Games. Il y établit la meilleure performance de sa carrière en 10 s 26[8]. Sélectionné dans l'équipe d'Angleterre pour des 19e Jeux du Commonwealth, à New Delhi en Inde, il remporte la médaille d'argent de l'épreuve du saut en longueur avec la marque de 8,22 m, s'inclinant de 8 cm devant l'Australien Fabrice Lapierre[9].

En juin 2011, lors de la Prefontaine Classic, à Eugene, le Britannique atteint la marque de 8,32 m, mais cette performance ne constitue pas un nouveau record national en raison d'un vent supérieur à la limite autorisée. Il participe aux championnats du monde 2011, à Daegu en Corée du Sud, mais ne parvient pas à franchir le cap des qualifications.

Champion olympique (2012)[modifier | modifier le code]

Greg Rutherford concourant au FBK Games d'Hengelo (Pays-Bas) en 2014.

Greg Rutherford établit la meilleure performance mondiale de l'année 2012 en signant la marque de 8,35 m (+2,0 m/s), en mai 2012 à Chula Vista en Californie, égalant à cette occasion le record du Royaume-Uni détenu depuis 2011 par Chris Tomlinson[10]. Il participe début août aux Jeux olympiques de Londres et devient le deuxième athlète britannique après Lynn Davies en 1964 a remporter la médaille d'or du saut en longueur[11]. S'imposant avec la marque de 8,31 m (-0,4 m/s), réussie à son quatrième essai, il devance sur le podium l'Australien Mitchell Watt et l'Américain Will Claye[12].

Champion d'Europe et du Commonwealth (2014)[modifier | modifier le code]

Greg Rutherford fait sa première rentrée lors du meeting de Chula Vista, en Californie, le 24 avril 2014. Il y remporte le concours et établit un nouveau record du Royaume-Uni en retombant à 8,51 m (+1,7 m/s), améliorant de 16 cm le record qu'il codétenait avec Chris Tomlinson, et obtenant par la même occasion la meilleure performance mondiale de l'année[13]. Il participe aux Jeux du Commonwealth de Glasgow, en Écosse, et décroche la médaille d'or avec la marque de 8,20 m. Deux semaines plus tard, il s'adjuge son premier titre continental à l'occasion des championnats d'Europe de Zurich. Il atteint la marque de 8,29 m et devance le Grec Loúis Tsátoumas et le Français Kafétien Gomis[14].

Champion du monde (2015)[modifier | modifier le code]

Greg Rutherford remporte la médaille d'or des championnats du monde 2015, à Pékin, en établissant sa meilleure marque de la saison avec 8,41 m, réussie à son quatrième essai. Il devance l'Australien Fabrice Lapierre (8,24 m) et le Chinois Wang Jianan (8,18 m)[15] et devient à cette occasion le cinquième athlète britannique de l'histoire à remporter les titres de champion olympique, champion du monde, champion d'Europe et champion du Commonwealth dans la même discipline[16]. Vainqueur de la Ligue de diamant 2015, il reçoit le Trophée de l'athlète européen de l'année de la part de l'Association européenne d'athlétisme[17].

Greg Rutherford en 2016 lors du meeting de Rome

Champion d'Europe, médaillé olympique (2016)[modifier | modifier le code]

En 2016, pour sa rentrée hivernale, Rutherford établit la meilleure performance mondiale de l'année, ainsi qu'un record du Royaume-Uni en salle avec 8,26 m[18]. Lors du Birmingham Grand Prix, il retombe sur sa tête lors d'un saut et se blesse : la compétition à long-terme pourrait lui faire perdre de l'audition[19]. Il a déclaré que « si c'était pas une année olympique, (il) se serait tenu loin des pistes pour un moment »[19].

Le 7 juillet 2016, le Britannique conserve son titre européen à l'occasion des Championnats d'Europe d'Amsterdam où il saute 8,25 m pour devancer le Suédois Michel Tornéus (8,21 m)[20]. Il échoue cependant à conserver sa couronne olympique le 14 août 2016, enlevant tout de même la médaille de bronze avec un saut à 8,28 m[21].

2017 : saison écourtée par des blessures[modifier | modifier le code]

Il ouvre sa saison 2017 le 26 mai à Manchester où il réalise 8,18 m[22]. Blessé ensuite à l'occasion d'une compétition, il ne participe ni aux Championnats d'Europe par équipes, ni aux championnats britanniques, sélectifs pour les mondiaux de Londres. Néanmoins, il est sélectionné par la Fédération Britannique pour participer à ces championnats du monde mais est contraint de déclarer forfait le 25 juillet[23].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Greg Rutherford est en couple avec Susie Verrill, une écrivaine et blogueuse britannique. Le couple accueille leur premier enfant en novembre 2014, un garçon prénommé Milo[24] puis un second le 14 juillet 2017 (le même jour que le perchiste Renaud Lavillenie), nommé Rex[25].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2005 Championnats d'Europe juniors Kaunas 1er 8,14 m
2006 Championnats d'Europe Göteborg 2e 8,13 m
Jeux du Commonwealth Melbourne 8e 7,85 m
2008 Jeux olympiques Pékin 9e 7,84 m
2009 Championnats d'Europe en salle Turin 6e 8,00 m
Championnats du monde Berlin 5e 8,17 m
2010 Jeux du Commonwealth New Delhi 2e 8,22 m
2012 Jeux olympiques Londres 1er 8,31 m
2013 Championnats d'Europe par équipes Gateshead 3e 8,02 m
2014 Championnats d'Europe par équipes Brunswick 2e 7,99 m
Jeux du Commonwealth Glasgow 1er 8,20 m
Championnats d'Europe Zurich 1er 8,29 m
2015 Championnats du monde Pékin 1er 8,41 m
Ligue de diamant 1er détails
2016 Championnats d'Europe Amsterdam 1er 8,25 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 3e 8,29 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en longueur Plein air 8,51 m (+1,7 m/s) Drapeau : États-Unis Chula Vista 24 avril 2014
Salle 8,26 m Drapeau : États-Unis Albuquerque 6 février 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Greg Rutherford - Team GB », sur telegraph.co.uk (consulté le 25 avril 2014)
  2. (en) Simon Hart, « Commonwealth Games: Rutherford ready for jump up to the next level », sur telegraph.co.uk, (consulté le 25 avril 2014)
  3. (en) Matthew Brown, « 19-year-old Rutherford's 8.26m leap surprises in Manchester », sur iaaf.org, (consulté le 5 juin 2011)
  4. (en) Duncan Mackay, « Rutherford's silver offers Britain hope on a dark day », sur theguardian.com, (consulté le 25 avril 2014)
  5. (en) « Rutherford finds form at trials », sur news.bbc.co.uk, (consulté le 25 avril 2014)
  6. (en) « No Olympic medal for Rutherford », sur iliffe.portalconstructor.co.uk, (consulté le 25 avril 2014)
  7. (en) Anna Kessel, « Greg Rutherford makes his great leap forward », sur theguardian.com, (consulté le 25 avril 2014)
  8. (en) « Englang beat Australia but ashes trophy goes to the wire », sur greatcitygames.org, (consulté le 25 avril 2014)
  9. (en) « Commonwealth Games - Rutherford leaps to silver », sur eurosport.yahoo.com, (consulté le 25 avril 2014)
  10. (en)Jon Mulkeen, « Rutherford equals British long jump record », sur athleticsweekly.com, (consulté le 15 mai 2012)
  11. (en) « Greg Rutherford takes first GB gold in long jump for 48 years », sur telegraph.co.uk (consulté le 5 août 2012)
  12. (fr) « JO: la Grande-Bretagne heureuse et glorieuse », sur nouvelobs.com (consulté le 5 août 2012)
  13. (en) Phil Minshull, « Rutherford leaps 8.51m, Lavillenie returns to action », sur iaaf.org, (consulté le 25 avril 2014)
  14. (en) « European Athletics Championships 2014: Greg Rutherford wins long jump in Zurich to cap golden day for GB », sur telegraph.co.uk,
  15. (en) « Report: men’s long jump final – IAAF World Championships, Beijing 2015 », sur iaaf.org,
  16. « Championnats du monde : Greg Rutherford domine le saut en longueur », sur lequipe.fr,
  17. (en) « Schippers and Rutherford crowned European athletes of the year », IAAF,
  18. Saut en longueur : MPM et record national pour Greg Rutherford (8,26m)
  19. a et b Press Association, « Greg Rutherford risks permanent hearing loss if he continues competing », sur the Guardian, (consulté le 8 juillet 2016)
  20. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 8 juillet 2016)
  21. « Rio 2016 - Athlétisme (Longueur H): Jeff Henderson sacré - Les jeux olympiques » (consulté le 17 septembre 2016)
  22. (de) « Flash-News des Tages », www.leichtathletik.de | Das Leichtathletik-Portal,‎ (lire en ligne)
  23. Rédaction, « Greg Rutherford forfait pour les Championnats du monde à Londres », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  24. (en) « Greg Rutherford introduces his son Milo exclusively to HELLO! Magazine », HOLA,‎ (lire en ligne)
  25. « Greg Rutherford welcomes second son with partner Susie Verrill », Mail Online,‎ 14 juillet 2017. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]