Michel Tornéus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michel Tornéus
Image illustrative de l’article Michel Tornéus
Michel Tornéus en 2015
Informations
Disciplines Saut en longueur
Nationalité Drapeau : Suède Suédois
Naissance (32 ans)
Lieu Botkyrka
Taille 1,84 m
Poids 70 kg
Club Hammarby IF, Södermalm
Records
8,44 m (2016)
Palmarès
Champ. du monde en salle - - 1
Championnats d'Europe - 1 1
Championnats d'Europe en salle 1 2 -

Trésor Michel Komesha Tornéus (né le à Botkyrka) est un athlète suédois, spécialiste du saut en longueur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est originaire de la République démocratique du Congo, d'où ses prénoms. Six fois champion de Suède (quatre fois en plein air et deux fois en salle), il a terminé 4e des Championnats d'Europe juniors 2005. Il réalise 8,12 m (PB) lors des qualifications des Championnats d'Europe d'athlétisme 2010.

Il participe fin juin 2012 aux Championnats d'Europe d'Helsinki et remporte la médaille de bronze avec la marque de 8,17 m (vent nul) réalisée dès son premier essai. Il est devancé par l'Allemand Sebastian Bayer et l'Espagnol Luis Felipe Méliz[1]. Le 22 juillet, Michel Tornéus établit un nouveau record de Suède en atteignant 8,22 m (vent favorable de 2,0 m/s, maximum autorisé) lors du meeting de Kuortane, en Finlande, améliorant de trois centimètres l'ancienne meilleure marque nationale en plein air détenue par Mattias Sunneborn depuis la saison 1996[2],[3]. Au début d'août, aux Jeux olympiques de Londres, il réussit un saut à 8,11 m (-0,7 m/s) à son quatrième essai mais termine qu'au pied du podium, derrière le Britannique Greg Rutherford (8,31 m), l'Australien Mitchell Watt (8,16 m), et l'Américain Will Claye qui ne le devance que d'un centimètre pour la médaille de bronze[4].

Lors des championnats d'Europe en salle, disputés sur son sol à Göteborg, en mars 2013, Michel Tornéus entame son concours en améliorant de sept centimètres son propre record national avec 8,27 m. Devancé par le Russe Aleksandr Menkov qui réalise 8,28 m au saut suivant, puis 8,31 m à sa quatrième tentative, Tornéus ajoute deux centimètres au record de Suède en établissant la marque de 8,29 m à son ultime essai. Il termine deuxième du concours, derrière Menkov et devant l'Allemand Christian Reif (8,07 m)[5].

En 2014, il décroche la médaille de bronze des championnats du monde en salle, à Sopot en Pologne, devancé par le Brésilien Mauro Vinícius da Silva et le Chinois Li Jinzhe. Fin août, il termine cinquième des championnats d'Europe de Zurich.

Michel Tornéus remporte son premier titre international majeur en mars 2015 à Prague à l'occasion des championnats d'Europe en salle. Il établit à cette occasion un nouveau record de Suède en salle avec 8,30 m. Blessé pour le reste de la saison, le Suédois a du mal à retrouver les grandes performances jusqu'au 2 juillet 2016 où il saute 8,05 m à Monachil. Le 6 juillet, il réalise 8,19 m (+ 2,5 m/s) en qualifications des Championnats d'Europe d'Amsterdam puis 8,21 m (+ 2,1 m/s) en finale où il s'empare de la médaille d'argent derrière le Britannique Greg Rutherford (8,25 m)[6].

Deux jours après ce titre continental, Tornéus établit un nouveau record de Suède à Monachil à 8,44 m, améliorant en altitude très largement ses 8,22 m de 2012[7].

Le 4 mars 2017, il participe à la finale des Championnats d'Europe en salle de Belgrade où il est en mesure de remporter un 2d titre consécutif. Dès le 1er essai, le Suédois prend la tête du concours avec 8,08 m, marque qu'il n'améliora pas du reste du concours. Mais au 6e et dernier essai, l'Albanien Izmir Smajlaj égale cette marque (record national) et le devance au bénéfice du 2d meilleur saut mesuré (7,98 m pour Tornéus contre 8,02 m pour Smajlaj)[8]. Tornéus ne peut répondre à cette performance et est obligé de s'emparer de l'argent, laissant Smajlaj remporter le premier titre de l'histoire en athlétisme pour l'Albanie[8].

Le 5 août suivant, Tornéus termine 8e de la finale très relevée des championnats du monde de Londres avec un saut à 8,18 m[9]. Il mord dans ce concours un saut pour moins d'un centimètre, qui semblait valoir 8,40 m et ainsi valoir la médaille de bronze[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2005 Championnats d'Europe juniors Kaunas 4e 7,63 m
2010 Championnats d'Europe Barcelone 9e 7,92 m
2011 Championnats d'Europe en salle Paris 7e 7,84 m
Championnats d'Europe par équipes Stockholm 2e 8,19 m
2012 Championnats d'Europe Helsinki 3e 8,17 m
Jeux olympiques Londres 4e 8,11 m
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 2e 8,29 m
Championnats d'Europe par équipes Dublin 2e 7,95 m
2014 Championnats du monde en salle Sopot 3e 8,21 m
Championnats d'Europe Zurich 5e 8,09 m
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 1er 8,30 m
2016 Championnats d'Europe Amsterdam 2e 8,21 m
2017 Circuit mondial en salle de l'IAAF 3e détails
Championnats d'Europe en salle Belgrade 2e 8,08 m
Championnats d'Europe par équipes Vaasa 1er 7,85 m
Championnats du monde Londres 8e 8,18 m
Ligue de diamant 4e 8,09 m
2018 Championnats d'Europe Berlin 7e 7,86 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en longueur En plein air 8,44 m (NR) Drapeau : Espagne Monachil 10 juillet 2016
En salle 8,30 m (NR) Drapeau : République tchèque Prague 6 mars 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) EAA, « Résultats des Championnats d'Europe d'athlétisme 2012 » [archive du ], sur european-athletics.org, (consulté le 6 mars 2013)
  2. (en) Antti-Pekka Sonninen, « Pitkämäki reaches season's best 84.90m, Torneus breaks Swedish Long Jump record in Kuortane », sur iaaf.org, (consulté le 6 mars 2013),
  3. (en) EAA, « Lysenko's impressive series; Pitkamaki hits form », sur european-athletics.org, (consulté le 6 mars 2013)
  4. (en) Laura Arcoleo, « London 2012 - Event Report - Men's Long Jump Final », sur iaaf.org, (consulté le 6 mars 2013)
  5. (en) EAA, « Menkov takes gold while Torneus steals the show with a national record », sur european-athletics.org, (consulté le 6 mars 2013)
  6. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 8 juillet 2016)
  7. « Monsterhopp tog Tornéus till OS - Sport | SVT.se » (consulté le 11 juillet 2016)
  8. a et b (en) « Competitions - European Athletics Indoor Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 5 mars 2017)
  9. « IAAF: Report: men's long jump final – IAAF World Championships London 2017| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 6 août 2017)
  10. « Michel Tornéus åtta i VM-finalen », Aftonbladet,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]