Andrew Howe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Howe.
Andrew Howe Portail athlétisme
Osaka07 D6A Andrew Howe celebrating.jpg
Andrew Howe lors des Mondiaux d'Osaka 2007
Informations
Disciplines Saut en longueur, 200 m
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance
Lieu Drapeau : États-Unis Los Angeles
Taille 1,84 m
Poids 73 kg
Records
8,47 m (2007)
Palmarès
Championnats du monde - 1 1
Championnats d'Europe 2 - -
Championnats du monde juniors 2 - -

Andrew Curtis Howe (né le à Los Angeles) est un athlète italien spécialiste du 200 mètres et du saut en longueur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Appartenant au club sportif de l'Aeronautica militare, Andrew Howe quitte les États-Unis dès l'âge de cinq ans pour suivre sa mère, Renée Felton, remariée avec un Italien. Crédité de nombreux records italiens juniors, il remporte en 2004 la médaille d'or du saut en longueur des Championnats du monde junior de Grosseto, portant le record national italien de 7,93 m à 8,11 m. Lors de ces mêmes championnats, Howe décroche le titre mondial du 200 m en améliorant le record d'Europe junior en 20 s 28.

En début de saison 2006, l'athlète italien remporte la médaille de bronze du saut en longueur des Championnats du monde en salle 2006 avec un bond à 8,19 m, se classant derrière le Ghanéen Ignisious Gaisah et le Panaméen Irving Saladino. Le , aux Championnats d'Europe en plein air de Göteborg, il se qualifie aisément pour la finale (8,33 m) avant de remporter la finale avec un saut à 8,20 m, devançant notamment le Britannique Greg Rutherford.

Vainqueur de la longueur des Championnats d'Europe en salle de Birmingham (8,30 m), le , il fait figure de favori pour les Championnats du monde d'athlétisme 2007. À Osaka, il se qualifie directement pour la finale avec 8,17 m dès sa 2e tentative. En finale, il se classe deuxième avec un bond à 8,47 m, derrière le Panaméen Irving Saladino, auteur de 8,57 m lors de sa sixième et dernière tentative. Andrew Howe améliore néanmoins le vieux record d'Italie de Giovanni Evangelisti datant de 1987. En septembre 2007, il remporte la Finale mondiale de l'athlétisme de Stuttgart avec 8,35 m (+ 0,7 m/s) dans un concours limité à quatre sauts seulement. En fin de saison, il reçoit l'Etoile montante de l'athlétisme européen, trophée décerné l'Association européenne d'athlétisme couronnant le meilleur espoir de l'athlétisme continental.

En 2009, toujours blessé depuis la Coupe d'Europe 2008, il ne participe qu'à deux concours sans dépasser les 8 mètres. Bien que convoqué pour les mondiaux à Berlin, il renonce et annonce une opération chirurgicale[1]. Le 1er septembre, il est opéré à Turku par une équipe du professeur Orawa (au tendon d'Achille gauche)[2].

Depuis 2009, Andrew Howe partage ses saisons entre blessures et quelques compétitions de sprint pour la réhabilitation. Il a notamment changé de coach, qui est désormais le suédois Yannick Trégaro, et a depuis évolué sa technique où il a changé de pied d'impulsion. Il se classe le 25 juin 2016 5e des Championnats d'Italie avec 7,56 m[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Résultat Épreuve Performance
2001 Championnats du monde cadets Debrecen 3e Longueur 7,61 m
2002 Championnats du monde juniors Kingston 5e 4 × 100 m 39 s 86
2004 Championnats du monde juniors Grosseto 1er 200 m 20 s 28
1er Longueur 8,11 m
2006 Championnats du monde en salle Moscou 3e Longueur 8,19 m
Championnats d'Europe Göteborg 1er Longueur 8,20 m
2007 Championnats d'Europe en salle Birmingham 1er Longueur 8,30 m
Championnats du monde Osaka 2e Longueur 8,47 m
2010 Championnats d'Europe Barcelone 5e Longueur 8,12 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en longueur Plein air 8,47 m NR Drapeau : Japon Osaka 30 août 2007
Salle 8,30 m NR Drapeau : Royaume-Uni Birmingham 4 mars 2007
200 m Plein air 20 s 28 Drapeau : Italie Grosseto 16 juillet 2004
Salle 21 s 10 Drapeau : Italie Gênes 22 février 2003

Curiosité[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Gazzetta dello Sport, 8 août 2009.
  2. Source : FIDAL (fidal.it).
  3. (it) « Salto in lungo Uomini », sur fidal.it,‎ (consulté le 25 juin 2016)