Fabrice Lapierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapierre.

Fabrice Lapierre
Informations
Disciplines Saut en longueur
Nationalité Drapeau : Australie Australien
Drapeau de Maurice Maurice
Naissance (34 ans)
Lieu Moka (Maurice)
Taille 1,79 m
Poids 62 kg
Records
8,40 m (2010)
Palmarès
Championnats du monde - 1 -
Champ. du monde en salle 1 1 -
Jeux du Commonwealth 1 - 1
Ligue de diamant 1 1 -

Fabrice Lapierre (né le au Réduit, un quartier de Moka, à Maurice) est un athlète australien spécialiste du saut en longueur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fabrice Lapierre se distingue durant les Championnats du monde junior 2002 de Kingston en remportant la médaille d'argent du saut en longueur avec un bond à 7,74 m. Étudiant à la Texas A&M University, il s'adjuge le titre des Championnats NCAA 2005, avant de prendre l'année suivante la troisième place des Jeux du Commonwealth de Melbourne, derrière le Ghanéen Ignisious Gaisah et le Botswanais Gable Garenamotse.

Sélectionné pour les Jeux olympiques d'été de Pékin en 2008, l'athlète australien est éliminé dès les qualifications, ne parvenant pas à améliorer la marque de 7,90 m. En fin de saison, il remporte la finale mondiale de l'athlétisme de Stuttgart avec un saut à 8,14 m.

En 2009, l'Australien échoue au pied du podium des Championnats du monde de Berlin avec un saut à 8,21 m, à sept centimètres de son compatriote médaillé de bronze Mitchell Watt, avant de signer un second succès consécutif lors de la finale mondiale d'athlétisme se déroulant en fin de saison à Thessalonique (8,33 m).

Champion du monde en salle (2010)[modifier | modifier le code]

Il remporte son premier titre international majeur en début de saison 2010 en enlevant le concours des Championnats du monde en salle de Doha grâce à un bond à 8,17 m, devant le Sud-africain Godfrey Mokoena (8,08 m)[1], un jour après avoir amélioré son record personnel en qualifications avec 8,19 m. Le 18 avril à Perth, Fabrice Lapierre remporte un nouveau titre national et atteint par ailleurs la marque de 8,78 m, performance non homologuée en raison d'un vent favorable de 3,1 m/s[2].

Plus tard dans la saison, il remporte le meeting de Shanghai puis celui de Gateshead, première et quatrième étape de la Ligue de diamant 2010, et se classe finalement deuxième du classement général derrière l'Américain Dwight Phillips[3]. Il améliore entretemps son record personnel en sautant 8,40 m (+0,5 m/s) le 14 juillet à Nuoro, en Italie.

En fin de saison 2010, l'Australien décroche la médaille d'or des Jeux du Commonwealth avec un saut à 8,30 m, devançant le Britannique Greg Rutherford et le Ghanéen Ignisious Gaisah.

Vice-champion du monde (2015 et 2016)[modifier | modifier le code]

Des blessures viennent le gêner de 2011 à 2015. Le 2 mai 2015, il saute 8,16 m à Austin (Texas), ce qui le qualifie pour les Championnats du monde à Pékin. Cela signifie son grand retour sur les pistes après cinq ans de galères. Aux Championnats du monde le mois d'août suivant, Lapierre remporte la médaille d'argent avec 8,24 m. Il est devancé par Greg Rutherford (8,41 m).

Le 20 mars 2016, Lapierre devient vice-champion du monde en salle lors des championnats du monde en salle de Portland avec un saut à 8,25 m, nouveau record continental en salle[4].

Le 3 avril suivant, il devient champion d'Australie avec 8,27 m, devant Henry Frayne (8,16 m)[5]. Le 22 mai, lors du Meeting international Mohammed-VI de Rabat, Fabrice Lapierre réalise un bond à 8,31 m puis 8,36 m (SB), ses meilleurs sauts depuis 2010[6].

Le 9 septembre, il prend la 2e du Mémorial Van Damme de Bruxelles avec 8,17 m derrière Luvo Manyonga (8,48 m) mais remporte le trophée de la Ligue de diamant pour la 1re fois de sa carrière[7].

Le 5 août 2017, Fabrice Lapierre ne peut pas remporter une seconde médaille mondiale consécutive, ne terminant qu'11e de la finale des championnats du monde de Londres avec 7,93 m.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2002 Championnats du monde juniors Kingston 2e 7,74 m
2006 Jeux du Commonwealth Melbourne 3e 8,10 m
Coupe du monde des nations Athènes 8e 7,58 m
2008 Finale mondiale Stuttgart 1er 8,14 m
2009 Championnats du monde Berlin 4e 8,21 m
Finale mondiale Thessalonique 1er 8,33 m
2010 Championnats du monde en salle Doha 1er 8,17 m
Jeux du Commonwealth New Delhi 1er 8,30 m
Ligue de diamant 2e détails
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 4e 8,00 m
2015 Championnats du monde Pékin 2e 8,24 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 2e 8,25 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 10e 7,87 m
Ligue de diamant 1er détails
2017 Circuit mondial en salle de l'IAAF 2e détails
Championnats du monde Londres 11e 7,93 m
2018 Jeux du Commonwealth Gold Coast 12e 7,56 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en longueur Plein air 8,40 m (+0,5 m/s) Drapeau : Italie Nuoro 14 juillet 2010
Salle 8,25 m (AIR) Drapeau : États-Unis Portland 25 mars 2016

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]