Grande Pyramide de Cholula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maquette de la pyramide de Cholula.

La Grande Pyramide de Cholula, aussi connue sous le nom de Tlachihualtepetl, « montagne artificielle » en Nahuatl, est un immense complexe situé à San Pedro Cholula (es) (municipalité de l’agglomération de Cholula), ville mexicaine de l'État de Puebla. C'est le plus grand site archéologique comprenant une pyramide du Nouveau Monde, ainsi que la plus grande pyramide faite par l'homme dans le monde[1],[2]. La pyramide (en) domine la plaine environnante du haut de ses 55 m[3] et dans ses dimensions actuelles, fait 400 m par 400m(450m)[4].

C'est un temple traditionnellement considéré comme étant dédicacé au dieu Quetzalcoatl[3].

Le style architectural (en) du bâtiment a été étroitement lié à celui de Teotihuacan dans la Vallée de Mexico, bien que l'influence de la côte du Golfe du Mexique soit également évident, surtout celui de El Tajín[4].

Vue de profil de la colline de Cholula.

La colline recouvrant la pyramide est surmontée par l'église de Nuestra Señora de los Remedios (en), de style néo-classique, construite en 1864-1874 après un tremblement de terre, sur la base d'un ermitage développé à partir de 1594[5]. Le site est considéré comme un sanctuaire (es).

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Great Pyramid of Cholula » (voir la liste des auteurs).

  1. Coe & Koontz 1962, 2002, p. 120.
  2. The giant pyramid hidden inside a mountain, BBC News, retrieved on August 15, 2016
  3. a et b Coe & Koontz 1962, 2002, p. 121.
  4. a et b Davies 1982, 1990, p. 92.
  5. Juan Francisco Salamanca Montes, Luz del Carmen Jimarez Caro, « El Santuario de Nuestra Señora de los Remedios de Cholula, Puebla: Impacto Regional y Turismo », dans Topofilia Segunda Época. Revista de Arquitectura, Urbanismo y Territorios, V-1, Puebla, mai 2015, p. 500-525 (en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Coe, Michael D. et Rex Koontz, Mexico: from the Olmecs to the Aztecs, London and New York, Thames & Hudson, (1re éd. 1962) (ISBN 0-500-28346-X, OCLC 50131575)
(en) Davies, Nigel, The Ancient Kingdoms of Mexico, Harmondsworth, England, Penguin Books, coll. « Pelican Books series », (1re éd. 1982) (ISBN 0-14-022232-4, OCLC 11212208)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :