Grégory Chatonsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grégory Chatonsky
Description de cette image, également commentée ci-après

Grégory Chatonsky

Naissance
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France Drapeau du Canada Canada
Pays de résidence Canada
Profession
Artiste
Autres activités
Enseignant-chercheur
Formation

Grégory Chatonsky est un artiste franco-canadien né le 4 mai 1971 à Paris. Il vit et travaille à Paris et Montréal.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après des études d’arts visuels et de philosophie à La Sorbonne Paris I, Grégory Chatonsky effectue un mastère aux Beaux-Arts de Paris et à l'ENST en 1999. En mars 2016, il soutient une thèse de Doctorat en art sous la direction de Louise Poissant à l'UQAM avec "Esthétique des flux (après le numérique)"[1]. Il devient chercheur à l'École normale supérieure (Paris) en 2017 sur l'imagination artificielle.

En 1990, il commence à expérimenter avec un Amiga, le slitscan[2]. Il fonde Incident.net en 1994, un collectif d’artistes qui se réunit autour des notions d’accident, de bug, d’imprévisible et de réseau. C'est pendant cette période qu'il réalise ses premiers travaux sur Internet avec la revue Traverses du Centre Pompidou. En 1994, le site Internet d'Incident est exposé à la biennale Artifices 3[3]. Entre 1995 et 1998, il conçoit le CD-Rom "Mémoires de la déportation"[4] qui reçoit le Prix Möbius des multimédias. En 1997 il réalise les sites de la Villa Médicis et en 1999 du Centre Pompidou. En 2005, il conçoit l'identité visuelle et le site du Musée d'art contemporain du Val-de-Marne (MacVal)[5].

Il est artiste en résidence au Centre International de Création Vidéo (1998-2001), C³ de Budapest (2001)[6], à l’Abbaye de Fontevraud (2002), Villa Médicis hors les murs (2002) ainsi qu’au Fresnoy (2004-05)[7] où il enseigne la même année tout comme à l'UQAM (Montréal)[8] où il est professeur-invité, Xiyitang à Shanghai (2012), 3331 Arts Chiyoda à Tokyo (2012), Musée d'art contemporain de Taipei (2013), Centre des arts d'Enghein-les-Bains (2014), à la Villa Kujoyama[9] (2014), à la Chambre Blanche (2015) à Québec, à l'IMAL (2015) à Bruxelles, Hangar (2016) à Barcelone, Colab (2016) en Nouvelle-Zélande. Il est nommé à une chaire internationale de recherche au Labex H2H (2015).

Démarche artistique[modifier | modifier le code]

Grégory Chatonsky est l'un des pionniers du netart. Il s'intéresse aux flux[10] et à la relation entre l'existence et la technique[11],[12]. Il a créé en 2011, le concept de disnovation[13].

Analyses de son oeuvre[modifier | modifier le code]

  • Alexandra Saemmer, Matières textuelles sur support numérique, Publications de l'Université de Saint-Étienne, Saint-Étienne, 2007, p. 121 et suivantes.
  • Bertrand Gervais et Anaïs Guilet, « Esthétique et fiction du flux. Éléments de description », Protée, vol. 39, no 1, printemps 2011.
  • Dossier "Grégory Chatonsky, Après le réseau / After the network", ETC Media, no 110, février-juin 2017.

Principales expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

  • Memories Center en collaboration avec Dominique Sirois, La condition post-photographique - International Biennial of the Contemporary Image, curator : Joan Fontcuberta, Centre Clark, Montréal, CA (2015)[14],[15]
  • Extinct memories II en collaboration avec Dominique Sirois, IMAL, Bruxelles, BE (2015)
  • Extinct memories I en collaboration avec Dominique Sirois, La Chambre Blanche, Québec, CA (2015)
  • Telofossils II en collaboration avec Dominique Sirois, Unicorn Art Center, Beijing, CN (2015)
  • I'll be your mirror en collaboration avec Dominique Sirois, Olivier Alary et Jean-Pierre Balpe, Maison des Arts, Engheins les Bains, FR (2014)
  • Telofossils I en collaboration avec Dominique Sirois, curator : Sylvie Parent et Shuling Cheng, MOCA, Taipei, TW (2013)
  • Après le cinéma, curator : Julie Miguirditchian, Galeries, Bruxelles, BE(2012)
  • Show Off Solo Show, Paris, FR (2011)
  • See (&) wait, Lieu commun, Toulouse, FR (2010)
  • L'invention de l'identité II, La Fabrique Mirail, Toulouse, FR (2010)
  • L'invention de l'identité I, Bellegarde, Toulouse, FR (2010)
  • Flußgeist, Oboro, Montreal, CA (2009)
  • The Invention of Destruction III, Galerie Poller, Frankfurt, DE (2008)
  • The Invention of Destruction II, Galerie Poller, New York, USA (2008)
  • NextArtFair, Galerie Poller, Chicago, USA (2008)
  • Insinuation, Action art actuel, Saint Jean sur Richelieu, CDN (2008)
  • L'invention de la destruction, Galerie Numeris Causa, Paris, FR (2008)
  • Readonlymemories, Maison Européenne de la Photographie (MEP), Paris, FR (2007)
  • Désertion, La Chapelle, Montréal, CDN (2007)
  • Sur Terre, Point Éphémère, Paris, FR (2006)
  • Readonlymemories, La Ferme du Buisson, Noisiel, FR (2005)
  • RGB V.1, La Ferme du Buisson, Noisiel, FR (2004)
  • Readonlymemories, Paris, FR (2004)
  • Turbulence Artists Studios, Turbulence, Boston, US (2003)
  • Le sommeil du spectateur, SAT, CDN (2003)
  • Revenance, Galerie Sagace, Pau, FR (2001)
  • Revenance, Institut français, Budapest, H (2001)

Principales expositions collectives[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

  • Imprimer le monde, curator : Marie-Ange Brayer, Centre Pompidou, FR (2017)
  • Le jour de notre mort, Bellegarde, Toulouse, FR (2017)
  • Dead Web, curator : Nathalie Bachand, Eastern Bloc, CA (2017)
  • Drawing after Digital, curator : Klaus Speidel, XPO, FR (2016)
  • Real Time. Art en temps real, curator : Pau Waelder, Arts Santa Mònica, Barcelona, SP (2016)[16]
  • Walkers: Hollywood Afterlives in Art & Artifact, curator : Robert M. Rubin, Museum of the Moving Image, NY, US (2015)[17],[18],[19]
  • Oxi more on, curator : Philippe RIss, Biennale de Lyon, Lyon, FR (2015)
  • The Backstreets of the Internet, National Taiwan Museum of Fine Arts, TW (2015)
  • Fenêtre augmentée 03, Friche Belle de Mai, Marseille, FR (2013)
  • Erreur d'impression, curator : Alessandro Ludovico, Jeu de Paume, Paris, FR (2012)
  • Ososphere, curator : Thierry Danet, Strasbourg, FR (2012)
  • SPAMM, Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid, Palais de Tokyo, Paris, FR (2012)
  • Fonds d’art contemporain - Ville de Paris, FIAC, Paris, FR (2012)
  • Lafiac! : La fin d'un monde, Paris, FR (2012)
  • ShowOff!, Paris, FR [(2012)
  • The Beginning of The End, Simultan, Timisoara, RO (2012)
  • Forum mondial de la démocratrie, Strasbourg, FR [(2012)
  • Protofossiles avec Dominique Sirois, Bazaar compatible program, Shanghai, CN (2012)
  • Der Untergang – Doomsday, Team Titanic, Berlin, DE (2012)
  • In the meanwhile BTF Gallery, commissariat Elena Abbiatici et Valentina G. Levy, Bologne, IT (2012)
  • Festival TransAmériques, Montréal, CA (2012)
  • Connect the doct (and see the unseen) commissariat Elena Abbiatici et Valentina G. Levy, Museo d'Arte Contemporanea Roma, IT (2012)
  • Interlife Crisis, Fictilis, Seatte, US (2012)
  • Immersions digitales, commissariat Julie Miguirditchian, Paris, FRR (2012)
  • Videoformes Sélection officielle, Clermont-Ferrand, FR (2012)
  • Arcuterie Galerie : Durant l'exposition, la galerie sera fermée, Poitiers, FR (2012)
  • Digital Art commissariat Samson Sylvain, Tokyo, JP (2012)
  • Zak Project Space, Castello Di Monteriggioni, Play List commissariat Elena Abbiatici et Valentina G. Levy, Siena, IT (2012)
  • Spamm (WWW) (2012)
  • Transceiver: An Exhibition of Works That Are Transmitted, Not Transported commissariat Drift Station et Joel Damon, Bemis Center for Contemporary Art, Omaha, US (2012)
  • Photon+ commissariat Jane Tseng et Shuling Cheng, Taipei, TW (2012)
  • Streaming Festival, Hague, NL (2011)
  • The Radius commissariat Drift Station, Chicago, US (2011)
  • Il Pardosso Della Rupetizone commissariat Elena Abbiatici et Valentina G. Levy, Roma, IT (2011)
  • Chic Art Fair, Paris, FR (2011)
  • La Fiac commissariat Julien Levesque, Florent Di Bartolo et Margherita Balzerani, Paris, FR (2011)
  • Augmented Senses commissariat Art Yan et Charles Carcopino, Shen Zen, CN (2011)
  • Augmented Senses commissariat Art Yan et Charles Carcopino, Shanghai, CN (2011)
  • Futur en Seine / Cap Digital, Paris, FR (2011)
  • 7 Bis, Saint Brieuc, FR (2011)
  • 7e biennale d'art contemporain de Montréal, commissiriat Paule Mackrous, Montréal, Canada (2011)
  • Forum Citoyen Libération, Rennes, FR (2011)
  • Gare Saint Sauveur, Lille, FR (2011)
  • VIA commissariat Charles Carcopino, Le Manège, Maubeuge, FR (2011)
  • Exit MAC commissariat Charles Carcopino, Créteil, FR (2011)
  • Réseaux sociaux, regard d'artistes, Mérignac, FR (2011)
  • Capture: Demo Party! Nuit Blanche, Montréal, CA (2011)
  • Es Baluard Museu d'Art Modern I Contemporani commissariat Pau Waelder, Palma, Mallorca, ES (2011)
  • Artifices 3, commissariat Jean-Louis Boissier etAnne-Marie Duguet, Saint Denis, FR (1994)

Récompenses et bourses[20][modifier | modifier le code]

  • Hangar, Barcelone, Espagne, résidence de recherche, 2017
  • Colab, Auckland, Nouvelle Zélande, résidence de création, 2016
  • Hangar, Barcelone, Espagne, résidence de création, 2016
  • Villa Kujoyama, Kyoto, Japon, résidence de création, 2014
  • CAC, bourse de déplacement, 2014
  • Musée d'art contemporain de Taipei, Taiwan, résidence de production, 2014
  • CALQ, bourse de déplacement, 2012
  • CRSH, bourse de recherche-création, 2011
  • Cap Digital, bourse au prototype, 2010
  • Arcadi, bourse à la production, 2010
  • Dispositif pour la création artistique multimédia (DICREAM), 2010
  • FQRSC, bourse de recherche-création, 2009
  • CALQ aide à la publication catalogue, 2009
  • CNAP, aide au premier catalogue, 2008
  • CITU, aide à la production, 2007
  • Dispositif pour la création artistique multimédia (DICREAM), 2004
  • Prix de la SCAM, 2004
  • Abbaye de Fontevraud, France, aide à la production, 2004
  • Prix multimédia Vidéoformes, 2003
  • Dispositif pour la création artistique multimédia (DICREAM), 2003
  • Lauréat des Inclassables à Montréal, 2002
  • Prix Viper , 2002
  • Prix Sound Space, 2001
  • Prix Computer Space, 2001
  • Prix FilmWinter, 2001
  • Prix SACD, 2000
  • RATP, bourse de production, 2000
  • Prix Moebius, pour le CD-Rom "Mémoires de la déportation ", 1999

Liens externes[modifier | modifier le code]

Monographies[modifier | modifier le code]

  • Chatonsky, G. (2017). Grégory Chatonsky : Après le réseau. ETC Media: Montréal.
  • Chatonsky, G., & Centre des arts d’Enghien-les-Bains. (2014). Capture: generative netrock.
  • Chatonsky, G. (2013). Apres le cinéma. Bruxelles : Les Galeries.
  • Chatonsky, G., Sirois, D., Charles, C., Cheng, S., Parent, S., & Taibei dang dai yi shu guan. (2013). Telofossils: Grégory Chatonsky. Taipei: Taipei Culture Foundation : Musée d’art contemporain.
  • Chatonsky, G. (2010). Capture: Grégory Chatonsky. Orléans: HYX.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • A Google mythology (2016)]
  • Érase unas veces Filiaciones narrativas en el arte digital, Raquel Herrera, UOCPress (2015)
  • French artist explores future archeology (2015)
  • Poéticas de la conectividad (2015)
  • Grégory Chatonsky & Dominique Sirois at the Unicorn Centre for Art, Juan Martin Prada (2015)
  • Here Are Imaginary Fossils from a Post-Human Earth, Creators Project (2015)
  • "Entretien croisé entre Peter Szendy et Grégory Chatonsky", Libération (2014)
  • "Capture", Postmatter (2014)
  • "Grégory Chatonsky’s Capture: generative art pushed to its limits", Amusement (2014)
  • "L'art comme archéologie du futur", Amusement (2013)
  • "Fossilisation du futur", Archée (2013)
  • "Artist in the flow" (en anglais), Digitalarti Mag (2010)
  • A fiction without narration, Jay Murphy (2009)
  • La destruction comme point de départ à une sémiotique libérée, Violaine Boutet de Monvel, Paris Art (2008)
  • "Dérive digitale", Jean Louis Boissier (2008)
  • "Éloge de la fluidité", Pau Waelder, CIAC (2007)
  • Dominique Moulon (2006)
  • From Technological to Virtual Art, Frank Popper 2006
  • Entretien, Macadan tribus (Jacques Bertrand, Radio Canada)
  • Grégory Chatonsky (Thierry Thaureaux, Home Magazine)
  • L’invention de la destruction (Emmanuel Brassat, La critique)
  • Grégory Chatonsky, une exposition à voir absolument (Jean-Pierre Balpe, Libération)
  • La topographie restructurée des galeries parisiennes (Christian Gattinoni, La critique)
  • Milieu Naturel (Home magazine)
  • Edmond Couchot, Des images du temps et des machines dans les arts et la communication
  • El cine nuevo y el cine viejo (Cloporto)
  • Le septième art de demain (Le Devoir, Canada)
  • Looking for the next New Wave (The Gazette, Canada)
  • Grégory Chatonsky. Readonlymemories (ParisArt)
  • twitter, flickr, digital video :: die Echtzeit-Digitalkunst von flussgeist
  • L’univers fascinant et déroutant des fictions interactives (Le Monde)
  • Sur-terre.net (Les inrocks)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.archipel.uqam.ca/8812/
  2. http://www.chatonsky.net/project/bodyscanmovement-/
  3. http://www.ciren.org/artifice/
  4. http://www.liberation.fr/ecrans/0101261336-denise-vernay-74-ans-deportee-et-gregory-chatonsky-27-ans-concepteur-multimedia-ont-coordonne-la-realisation-d-un-cd-rom-sur-la-deportation-pour-que-memoire-s-ensuive
  5. http://depli-ds.com/index/fiche/id/69/categorie/6/lang/fr
  6. http://www.c3.hu/
  7. http://www.panorama5.net/
  8. http://www.eavm.uqam.ca/Profil/int_prog_artiste.aspx
  9. « La France hisse son pavillon d’art », sur http://www.parismatch.com,
  10. https://www.academia.edu/12324330/Flows_after_digital_
  11. http://www.culturemobile.net/artek/gregory-chatonsky-entre-prive-et-public
  12. Marie Lechner, « Innovation disruptive », sur liberation.fr,
  13. « Disnovation », sur chatonsky.net, (consulté le 6 juin 2014)
  14. (en) ROBERT EVERETT-GREEN, « ontreal festival mines for art in the visual heap of online databases », sur theglobeandmail.com,
  15. (en) John Pohl, « Mois de la Photo views the art form through a new lens », sur montrealgazette.com,
  16. (ca) ROBERTA BOSCO, « Obras en tiempo real para tiempos convulsos », sur elpais.com,
  17. (en) Jeremy Polacek, « An Expansive Exhibition Stars Hollywood and Contemporary Art », sur http://hyperallergic.com,
  18. (en) « Walkers: Hollywood Afterlives in Art and Artifact », sur www.e-flux.com
  19. (en) « Recycling Hollywood Movie Iconography In Contemporary Art Explored In New Exhibition », sur artlyst.com,
  20. http://www.chatonsky.net/research/