Jean-Pierre Balpe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Pierre Balpe
Image dans Infobox.
Jean-Pierre Balpe en 2000
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
MendeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean-Pierre Balpe, né le à Mende, est un universitaire, poète et écrivain français.

Parcours[modifier | modifier le code]

En poétique[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Balpe, officier des Arts et Lettres, est un écrivain et chercheur dans le domaine de la relation entre littérature et informatique. De 2006 à fin 2011, il a succédé à Henri Deluy, en tant que directeur de la Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne (BIPVAL). Outre ses livres, il a eu de nombreuses autres publications (poèmes, nouvelles, essais) dans des revues dont : Action poétique, Autrement, Æncrages & Co, Europe, Hors-Cadres, Journal de Royaumont, Traverses, Signes du présent, Miroir de la nouvelle, Correspondances, Nouvelle donne, La Mazarine, Le Temps Stratégique, etc.

De 1974 à 2010, année où il a démissionné, il a été Secrétaire Général de la revue Action poétique. Il a eu le Grand Prix Multimédia en 1999 de la SGDL pour le roman La Toile (éd. CYLIBRIS).

Activités universitaires[modifier | modifier le code]

Professeur de l'université Paris VIII de 1990 à 2005, il a été directeur du département hypermédia de l'université Paris VIII de 1990 à 2005. Il a été aussi codirecteur du Centre Interdisciplinaire de Recherches en Esthétiques Numériques (Paris 8- Ministère de la Culture, DAP) et cofondateur avec Maurice Benayoun du CITU (Création Interactive Transdisciplinaire Universitaire) qu'il a codirigé jusqu’en 2005. Il a dirigé le laboratoire Paragraphe de 1990 à 2004.

Il donne de nombreuses conférences internationales. Il a publié de nombreux ouvrages et articles dédiés à l'hypermédia, à la génération de texte et la création numérique.

Activités artistiques[modifier | modifier le code]

Il a été responsable de la partie textuelle de l'exposition les Immatériaux, Centre Georges Pompidou, 1984-1985

Il a été conseiller auprès de la Bibliothèque publique d'information pour l'exposition Mémoires du futur, 1987-1988.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Naissance de l'aube, Mic Berthe, 1966.
  • Tarap, Ecbolade, 1972.
  • Rébus sous forme d'un puzzle de 30 poèmes, Millas-Martin, 1973.
  • Bleus, Action poétique, 1985.
  • Car dans les mouvements… Æncrages & Co, 1986.
  • Le Silence, Action poétique, 1990.
  • Adaptation de l'anthologie consacrée au poète ouzbek Navoï, éd. La Différence, Paris, 1991.
  • Poèmes d'amour par ordinateur, éd. IMA-Press, Moscou, 1991.
  • Adaptation d'un choix de textes du poète russe Annenski, éd. La Différence, Paris, 1993.
  • Adaptation d'un choix de textes du poète ouzbek Machrab, Le vagabond flamboyant, éd. Gallimard, Paris, 1993.
  • Le poète aveugle 103-107, éd. de la Porte, 1998.
  • Cent un poèmes du poète aveugle, éditions Farrago, 2000.
  • Capture, generative netrock, Centre des arts d'Enghien-les-Bains,

Adaptations, traductions[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • La toile, éditions Cylibris, 1999 (Grand Prix SGDL 1999)
  • Mail-roman, publication par internet, 2001
  • La disparition du Général Proust, hyperfiction internet se déroulant sur une vingtaine de sites différents, en cours depuis 2006
  • L'herbier, éditions Gallimard (Le promeneur), 2009
  • Histoires ordinaires, édition numérique Booxmaker, 2012

Essais[modifier | modifier le code]

  • Initiation à la génération de textes en langue naturelle, éd. Eyrolles, 1986
  • Hyperdocuments, éd. Eyrolles, 1990
  • Contextes de l’art numérique, éd. Hermés, 2000

Livres d'artiste[modifier | modifier le code]

  • Interdit au moins de 16 ans, avec le peintre Jean-Blaise Evequoz, Sion, Suisse, 2000
  • Herbarius 2059, avec le plasticien Miguel Chevalier, 2014

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Logiciel d'écriture poétique, premier prix du concours création artistique et informatique, section littérature, Agence de l'informatique/Antenne 2, 1981.
  • Logiciels d'écriture automatique et d'écriture interactive pour l'exposition les immatériaux, centre Georges Pompidou, mars-.
  • Logiciel d'écriture interactive de textes de fiction sur le roman rose pour l'exposition Mémoires du futur, centre Georges Pompidou, 1987-1988.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]