Incident.net

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir incident.
Incident.net
Logo-incident.png
Naissance
Activité
Formation
Mouvement
Site web

Incident ou Incident.net[1] est un collectif d'artistes travaillant sur Internet[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1994 par Grégory Chatonsky et Karen Dermineur, Incident.net[3] s'oriente rapidement vers Internet comme moyen de diffusion et de création. C'est l’un des premiers regroupements d'artistes français à travailler sur le réseau Internet et avec les pratiques arts numériques.

Incident[4] est une structure indépendante fonctionnant sans subvention.

De 1994 à 1999, les travaux d'Incident.net développent une esthétique propre au réseau. Hébergé sur le serveur Panoramix de La Sorbonne, le site du collectif devient autonome en 1997 et héberge depuis des travaux artistiques en réseau. À partir de 2000, les pratiques numériques ont intégrées les espaces d’exposition. De 2001 à 2011, Incident a proposé des thématiques hors-séries[5] sur des sujets classiques de l'histoire de l'art (le paysage, le nu, le drapé, la nature morte, le détail, le monochrome) et les a ouvert aux contributions artistiques internationales afin de montrer que les nouveaux médias pouvaient s’intégrer aux disciplines dites classiques. À partir de 2006, Julie Morel et Marika Dermineur organisent Upgrade!Paris[6], un ensemble de rendez-vous mensuels, publics et itinérants s'insérant dans le réseau Upgrade! International[7] composé de plus de trente structures autonomes se réunissant autour des arts numériques depuis 1999. S'ajoutera ensuite en 2009 Upgrade!Dakar[8], fondé à l'initiative de Karen Dermineur. En 2009 également, Julie Morel met en place les résidences Géographies variables[9] puis incident.res[10] à partir de 2010.

Le groupe s’est constitué en écoles d’arts et d’esthétiques (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et Beaux-arts de Paris). Beaucoup des membres sont maintenant enseignants en écoles d’art ou universités (EESAB, École des Arts Décoratifs, UQAM, ENS Ulm) et organisent des programmes de recherche-création[11].

Explorant les implications du réseau sur les procédures de production et de réception artistiques, les membres du collectif travaillent seuls, à plusieurs[12] ou se répondent d'un projet à l'autre[13]. Pour autant, Incident est un collectif d'artistes un peu particulier : s’il y a des affinités de recherches entre les participants de cette plate-forme – plusieurs membres travaillent sur la narration, le cinéma, les bases de données, le flux[14], la mémoire et l'oubli[15] –, il n’y a pas de projet global, pas de théorie unique, pas de manifeste. Incident.net n'a pas d'unité esthétique ou formelle, mais ses participants partagent certains enjeux, en particulier la relation de plus en plus inextricable entre les objets technologiques et les affects humains, ainsi que la fiction[16], la textualité[17]. Ils portent également un intérêt aux théories continentales de type phénoménologique, réaliste et matérialiste.

Membres[modifier | modifier le code]

Actuel[modifier | modifier le code]

En 2013, les membres actifs suivant étaient recensés[18]

Anciens[modifier | modifier le code]

  • Philippe Dabasse[24]
  • Christian Sommer [25]
  • Kennedy James[26]
  • Maja Korac
  • Andréa Lauterwein [27]
  • Jimmy Owens
  • Michael Sellam[28]

Travaux[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sélection de quelques projets « représentatifs » par artiste :

Vadim Bernard

  • Da•w•n[29], 2009, vidéo 3 min.
  • Cinémathèque Française[30], Création de la signalétique audiovisuelle en collaboration avec Integral Ruedi Baur & associés (Olivier Duzelier et Stéphanie Brabant), 2006.
  • MAC/VAL[31], musée d'art contemporain du Val-de-Marne création de l’identité visuelle avec Grégory Chatonsky, 2005.

Grégory Chatonsky[32]

  • Hisland[33], 2008, vidéo et photographie, l’empreinte digitale de l’artiste a été utilisée pour créer un paysage dans un moteur de jeu vidéo
  • Readonlymemories[34], 2003, le projet reprend des images de films en mettant à plat le temps.
  • Revenances[35], 1999, projet en ligne et photographie avec Reynald Drouhin.
  • Téfossiles[36], 2014-2017, projet sur l'extinction de l'espèce humaine.

Marika Dermineur

  • Keyboard[37], 2006, projet Internet, le clavier est à la fois un objet et une interface qui nous relie à l'ordinateur.
  • What Are You?[38], 2005, mélange entre eux les modes, les styles de vie et leurs codes de représentation pour génèrer à l’infini des attitudes et comportements sociaux. par Stéphane Degoutin, Marika Dermineur et Gwenola Wagon.
  • Googlehouse[39] est un dispositif online réalisé en 2003 par Marika Dermineur et Stéphane Degoutin.

Reynald Drouhin[40]

  • GridFlow[41], 2012, photographie et site qui agrège sous forme d’une mosaïque les images de blogs dont les flux RSS sont enregistrés.
  • I.P.C., Internet Protocol City[42], 2008, site web et photographie, un générateur de villes fantômes qui transforme le n° IP des internautes en buildings monochromes.
  • Monochrome(s)[43], 2006, site web, une capture d’un processus sous forme de photographie mais aussi un projet Internet génératif.

Julie Morel

  • AFK[44], 2014, expositions, propositions en ligne, éditions, acronyme de « Away From Keyboard » – loin du clavier – renvoie aux pratiques des jeux en ligne, et à ces moments où les participants s'éloignent de l'interface qui les relit aux autres.
  • Le virus s'appelait "I LOVE YOU"[45], 2011, installation dans l'espace public au Bel Ordinaire, espace d'art contemporain, Pau.

Recherche[modifier | modifier le code]

Certains membres sont impliqués dans la recherche en université et en écoles d'art :

Vadim Bernard est enseignant à l'École nationale supérieure des arts décoratifs[46]

  • Le design graphique pour les machines, Computer Vision & Machine Learning[47] : workshop à l’ENSAD, 2016
  • "Workshop Unity : Exploiter un moteur de jeu pour un projet de design"[48], EnsAD, 2014

Grégory Chatonsky a été enseignant au Fresnoy, à l'UQAM École des arts visuels et médiatiques[49] et au Labex H2H[50]. Il est chercheur à l'École Normale Supérieure (Paris).

Reynald Drouhin est enseignant à l'École Européenne supérieure d'Art de Bretagne - Rennes[54]

  • Habiter l’internet[60] Workshop dirigé par Reynald Drouhin, avec Nikola Jankovic & Sonia Marques, Rennes, 2005
  • DataFlow[61], EESAB - Rennes, depuis 2000

Julie Morel est enseignante à l'École Européenne supérieure d'Art de Bretagne - Lorient[62]

  • Auto-archivage immédiat comme œuvre[63], EESAB/ DGCA, 2012-2013
  • TXT[64], EESAB - Lorient, 2010

Hors-séries[modifier | modifier le code]

Les hors-séries d'Incident.net sont des propositions de participation sur des grands thème de l'histoire de l'art vu par le prisme du numérique, l'idée initial était de montrer que les pratiques artistiques numériques faisaient partie intégrante des arts plastiques "classiques"[65].

  • Pollution[66] (2009-11)
  • Le monochrome[67] (2007-08)
  • Le détail[68] (2006)
  • Le nu[69] (2005)
  • Nature morte[70] (2004)
  • Le drapé[71] (2003)
  • Le paysage[72] (2002)
  • Le portrait[73] (2001)

Expositions, événements[modifier | modifier le code]

La première présentation d'Incident.net eu lieu pendant la biennale Artifices 3 du 5 novembre au 4 décembre 1994[74]. Incident.net a exposé de nombreuses fois en collectif ou individuellement.

  • Nuit Blanche[80], Sleep*less*net, Hôtel de la Trémoille, Paris, 2003

Prix[modifier | modifier le code]

  • 2002 : lauréat du festival Videoformes
  • 2003 : prix nouvelles écritures, art numérique de la SCAM[81]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sélection

Livre[modifier | modifier le code]

Monographie[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

  • Auto-Archive[84], recherche dirigé par Julie Morel, EESAB, Rennes (2013)
  • De l'auto archivage immédiat comme œuvre[85], direction scientifique : Julie Morel in Pratiques, Réflexions sur l'art, automne 2013, Presses universitaires de Rennes
  • Digital Afrique, création numérique et innovation technologique[86] dirigé par Karen Dermineur, MCD #7, 2013

Article[modifier | modifier le code]

  • Économie 0[87], par Grégory Chatonsky, 2014-2015
  • La création numérique en Afrique (Karen Dermineur)[88] par Siegfried Forster, 2013
  • La solitude des machines[89], par Grégory Chatonsky, 2013
  • Net art – Créer à l’ère des médias numériques[90] par Jean-Paul Fourmentraux, 2012
  • Arts numériques : tendances, artistes, lieux & Festivals, MCD et M21 Éditions, Paris par Anne-Cécile Worms
  • Bertrand Gervais, Esthétique et fiction du flux. Éléments de description, Chicoutimi, Département des arts et lettres - Université du Québec à Chicoutimi, 2011 (ISNN 0300-3523)
  • Bertrand Gervais, Le spectacle du corps à l’ère d’Internet, Chicoutimi, Département des arts et lettres - Université du Québec à Chicoutimi, 2009 (ISNN 0300-3523)
  • From technological to virtual art, Popper, F. (2007). MIT Press.
  • OIC, L'effet de présence. De l’immédiateté de la représentation dans le cyberespace[91] par Bertrand Gervais, 2007
  • L'art numérique, gène d'artiste, spectateur-acteur et vie artificielle[92] par Dominique Moulon in CNDP[93], 2004
  • Incident.net[94], par Grégory Chatonsky, 2002
  • Esthétique de la programmation[95], par Grégory Chatonsky, 2001
  • Habiter l'Internet : les inscriptions artistiques du Cyberart[96] par Jean-Paul Fourmentraux, 2001

Presse[modifier | modifier le code]

  • Libération, Y a du virus dans l’art[97] par Marie Lechner, 2008
  • Libération, Cybercamemberts à la ménagerie[98] par Marie Lechner, 2008
  • Intramuros no 125, Incident sur le Net[99] par Annik Hémery, 2006
  • Images magazine no 21, Esthétique des flux[100] par Dominique Moulon, 2006
  • Paris-art, Le Nu d’incident.net[101] par Frédéric Lebas, 2005
  • Art Press no 302, Filets chronique Arts électroniques[102] par Annick Bureaud, juin 2004
  • Libération, A la pointe de l'oreille[103] par Annick Rivoire, 2003
  • Libération, Artiste[104] par Annick Rivoire, 2002
  • Libération, Menaces fantômes[105] par Marie Lechner, 2001
  • Le Monde, De la beauté avant toute chose[106] par Cécile Ducourtieux, 2001

Vidéo[modifier | modifier le code]

  • Grégory Chatonsky[107] par PSL École Normale Supérieure, Paris, 2016
  • Grégory Chatonsky (sur la fiction)[108] par Chambre Blanche, Montréal, 2013
  • Reynald Drouhin, soirée *dI*/zaïn #7 : Forme(s)[109] par Designers Interactifs, Paris, 2013
  • Julie Morel “Un lieu fantômatique et habité”[110] par La Gaîté Lyrique, Paris, 2011
  • Atelier Pure Data à Dakar[111] organisé par KRN Dermineur, Dakar, 2011
  • Grégory Chatonsky : portrait d’une œuvre[112] par CIAC - Montréal, 2011
  • Julie Morel, artiste[113], Interview par Magnetic Room, Paris, 2008
  • Reynald Drouhin, artiste[114], Interview par Magnetic Room, Paris, 2008
  • Grégory Chatonsky, Revenances[115], par C3, 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. From Technological to Virtual Art MIT Press, 2007
  2. « Incident.net | ALN | NT2 », sur nt2.uqam.ca (consulté le 7 mai 2016)
  3. Le nom Incident a été choisi pour la notion d’incidence.
  4. Association initialement nommée Incident Art et Technologie
  5. « INCIDENT.NET / SERIES », sur www.incident.net (consulté le 7 mai 2016)
  6. « Upgrade! Paris », sur incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  7. « Upgrade! International », sur www.theupgrade.net (consulté le 7 mai 2016)
  8. « Upgrade! Dakar », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  9. « Géographies Variables | > Programme d'échange france-québec / Incident.net & La Chambre Blanche », sur incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  10. « Incident.res / Julie Morel / Briant », sur incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  11. Auto-archivage immédiat comme œuvre - EESAB/ DGCA / DataFlow - EESAB - site de Rennes
  12. On peut citer Revenances (1999) réalisé par Grégory Chatonsky et Reynald Drouhin lors d'une résidence au C3 de Budapest et exposé à la Biennale d'art contemporain de Montréal.
  13. Ainsi, Nervures (2000) est une réponse à Rhizomes (2000).
  14. Bertrand Gervais, Esthétique et fiction du flux. Éléments de description, Chicoutimi, Département des arts et lettres - Université du Québec à Chicoutimi, (ISSN 0300-3523, lire en ligne)
  15. DesFrags (1999) de Reynald Drouhin est une œuvre s'autoarchivant et s'autoeffaçant.
  16. La révolution a eu lieu à New York (2001)
  17. Générique (2000) de Julie Morel.
  18. Jean-Paul Fourmentraux, « Net art », Communications,‎ , p. 113–120 (ISSN 0588-8018, lire en ligne)
  19. « Dépli design studio | », sur depli-ds.com (consulté le 29 avril 2016)
  20. « Marika Dermineur », sur marika.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  21. « KRN 2015 », sur incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  22. « Claude Le Berre », sur Claude Le Berre (consulté le 29 avril 2016)
  23. (en) julie morel, « Julie MOrel's CV », sur julie.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  24. « Philippe Dabasse - Graphiste Typographe », sur www.dabasse.com (consulté le 29 avril 2016)
  25. « Christian Sommer - Membre des Archives Husserl ENS », sur http://www.umr8547.ens.fr/spip.php?rubrique105 (consulté le 20 mai 2016)
  26. « govy / kennedy james | artist & designer », sur www.dontstareatthesun.com (consulté le 29 avril 2016)
  27. « Andréa Lauterwein - Enseignante Etudes germaniques à Paris III », sur http://www.univ-paris3.fr/lauterwein-andrea-83125.kjsp (consulté le 20 mai 2016)
  28. Michael Sellam, « MICHAEL SELLAM », sur michaelsellam.com (consulté le 29 avril 2016)
  29. « Dépli design studio | Da•w•n », sur depli-ds.com (consulté le 1er mai 2016)
  30. « Dépli design studio | La Cinémathèque Française », sur depli-ds.com (consulté le 1er mai 2016)
  31. « Dépli design studio | MAC/VAL identité visuelle », sur depli-ds.com (consulté le 1er mai 2016)
  32. « Artworks | Chatonsky », sur chatonsky.net (consulté le 1er mai 2016)
  33. « Hisland | Chatonsky », sur chatonsky.net (consulté le 1er mai 2016)
  34. « Readonlymemories | Chatonsky », sur chatonsky.net (consulté le 1er mai 2016)
  35. « Revenances | Chatonsky », sur chatonsky.net (consulté le 1er mai 2016)
  36. « Telofossiles | Chatonsky », sur chatonsky.net (consulté le 1er mai 2016)
  37. marika dermineur, « PERIPHERIQUE N°2 // LE CLAVIER // KEYBOARD // 2006 », sur archive.turbulence.org (consulté le 1er mai 2016)
  38. stephane degoutin marika dermineur gwenola wagon, « WHAT ARE YOU...? », sur whatareyou.net (consulté le 1er mai 2016)
  39. marika dermineur stephane degoutin, « GOOGLEHOUSE | MARIKA DERMINEUR & STEPHANE DEGOUTIN | 2003 », sur www.googlehouse.net (consulté le 1er mai 2016)
  40. « Reynald Drouhin », sur Reynald Drouhin (consulté le 1er mai 2016)
  41. « GridFlow », sur Reynald Drouhin, (consulté le 1er mai 2016)
  42. « Internet Protocol City », sur Reynald Drouhin, (consulté le 1er mai 2016)
  43. « Monochrome(s) », sur Reynald Drouhin, (consulté le 1er mai 2016)
  44. « Julie Morel - Le Quartier, Centre d'art contemporain de Quimper », sur www.le-quartier.net (consulté le 1er mai 2016)
  45. « « Le virus s’appelait I love you », vernissage | », sur incident.net (consulté le 1er mai 2016)
  46. « École des Arts Décoratifs | Bernard Vadim », sur www.ensad.fr (consulté le 29 avril 2016)
  47. « Le design graphique pour les machines Computer Vision & Machine Learning : workshop à l’ENSAD », sur Strabic (consulté le 29 avril 2016)
  48. « Workshop Unity », sur Workshop Unity (consulté le 2 mai 2016)
  49. a et b René , « UQAM | École des arts visuels et médiatiques | Chatonsky Grégory », sur eavm.uqam.ca (consulté le 29 avril 2016)
  50. « Grégory Chatonsky - Labex Arts H2H », sur www.labex-arts-h2h.fr (consulté le 7 mai 2016)
  51. « Capture | Chatonsky », sur chatonsky.net (consulté le 29 avril 2016)
  52. « Equipe CiTu-Paragraphe », sur Equipe CiTu-Paragraphe (consulté le 12 mai 2016)
  53. « Hexagram | Réseau international de recherche-création en arts médiatiques, design, technologie et culture numérique », sur www.hexagram.ca (consulté le 12 mai 2016)
  54. « Reynald Drouhin », sur EESAB (consulté le 29 avril 2016)
  55. « Material Reality », sur DataFlow, (consulté le 29 avril 2016)
  56. « Rencontre dans la vraie vie », sur DataFlow, (consulté le 29 avril 2016)
  57. « Écho Archive », sur DataFlow, (consulté le 29 avril 2016)
  58. « CRIJ Bretagne - 4BIS », sur www.crij-bretagne.com (consulté le 29 avril 2016)
  59. « WorkFlow », sur DataFlow, (consulté le 29 avril 2016)
  60. « Habiter l'Internet », sur Issuu (consulté le 1er mai 2016)
  61. « DataFlow », sur DataFlow (consulté le 29 avril 2016)
  62. « Julie Morel », sur EESAB (consulté le 29 avril 2016)
  63. « Auto-archivage immédiat », sur incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  64. « TxT - Consultation en ligne », sur incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  65. Bertrand Gervais, Le spectacle du corps à l’ère d’Internet, Chicoutimi, Département des arts et lettres - Université du Québec à Chicoutimi, (ISSN 0300-3523, lire en ligne)
  66. « POLLUTION | SERIES | INCIDENT.NET | 2009-11 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  67. « MONOCHROME | SERIES | INCIDENT.NET | 2007-08 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  68. « LE DETAIL | THE DETAIL | SERIES | INCIDENT.NET | 2006 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  69. « LE NU | THE NUDE | SERIES | INCIDENT.NET | 2005 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  70. « NATURE MORTE | STILL LIFE | SERIES | INCIDENT.NET | 2004 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  71. « LE DRAPE | THE DRAPE | SERIES | INCIDENT.NET | 2003 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  72. « LE PAYSAGE | LANDSCAPE | SERIES | INCIDENT.NET | 2002 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  73. « LE PORTRAIT | THE PORTRAIT | SERIES | INCIDENT.NET | 2001 », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  74. http://www.ciren.org/artifice/artifices_3
  75. « Art et nouvelles technologies - Collectif Incident.net (F) « Mapping Festival 2009 » (consulté le 29 avril 2016)
  76. « Hors la ville », sur Recherches Esquisses Documents, (consulté le 29 avril 2016)
  77. « Carte blanche à Incident.net », sur www.centrepompidou.fr (consulté le 29 avril 2016)
  78. « Translation | basekamp », sur basekamp.com (consulté le 29 avril 2016)
  79. « D'ailleurs * Expositon multimedia * 7-15/02/2004 [KRN] », sur www.incident.net (consulté le 29 avril 2016)
  80. « SLEEP*LESS*NET », sur Recherches Esquisses Documents, (consulté le 29 avril 2016)
  81. « Les lauréats des Prix de la Scam », sur SCAM, (consulté le 23 septembre 2017) : « Le prix Nouvelles écritures, Art numérique, 2003 a été attribué à Grégory Chatonsky, Julie Morel, KRN, Marika Dermineur pour "Incident.net" »
  82. « Grégory Chatonsky - Capture | Editions HYX », sur www.editions-hyx.com (consulté le 1er mai 2016)
  83. « Frags > Reynald Drouhin », sur Issuu (consulté le 1er mai 2016)
  84. « édition "Auto-archive" », sur EESAB (consulté le 30 avril 2016)
  85. « De l'auto archivage immédiat comme œuvre », sur EESAB (consulté le 30 avril 2016)
  86. Attitude, « MCD - MCD#71 : DIGITALE AFRIQUE - En téléchargement gratuit - Magazine MCD », sur Magazine MCD, (consulté le 30 avril 2016)
  87. Grégory Chatonsky, « Économie 0 », MCD magazine des cultures digitales, no 76,‎ 2014-2015 (ISBN 978-2-36807-042-0)
  88. « La création numérique en Afrique - RFI », sur RFI Afrique (consulté le 30 avril 2016)
  89. Grégory Chatonsky, « La solitude des machines », Art Press 2, no 29,‎ (lire en ligne)
  90. Jean-Paul Fourmentraux, « Net art – Créer à l’ère des médias numériques », Revue française des sciences de l’information et de la communication,‎ (ISSN 2263-0856, DOI 10.4000/rfsic.179, lire en ligne)
  91. « L'effet de présence. De l’immédiateté de la représentation dans le cyberespace | Observatoire de l'imaginaire contemporain », sur oic.uqam.ca (consulté le 29 avril 2016)
  92. http://www2.cndp.fr/archivage/valid/66088/66088-9414-11585.pdf par Dominique Moulon in CNDP, 2004
  93. « Les images numériques », sur www2.cndp.fr (consulté le 12 mai 2016)
  94. Grégory Chatonsky, « Incident.net », Ec/arts, no 02,‎ , pp. 206-215
  95. Grégory Chatonsky, Intégral Ruedi Baur and Partners, Ruedi Baur et Lars Muller, , 480 p. (ISBN 978-3-907078-46-4)
  96. « Habiter l'Internet : les inscriptions artistiques du Cyberart », (consulté le 29 avril 2016)
  97. « Y a du virus dans l’art », sur Libération.fr (consulté le 3 mai 2016)
  98. « Cybercamemberts à la Ménagerie », sur Libération.fr (consulté le 29 avril 2016)
  99. « Incident sur le net : Intramuros 125 », sur Recherches Esquisses Documents, (consulté le 30 avril 2016)
  100. http://www.moulon.net/pdf/pdfin_08.pdf
  101. « CRITIQUE | Le Nu d’incident.net | . », sur www.paris-art.com (consulté le 29 avril 2016)
  102. http://www.annickbureaud.net/wp-content/uploads/2011/01/FiletsFR.pdf
  103. « A la pointe de l'oreille », sur Libération.fr (consulté le 29 avril 2016)
  104. « Artiste », sur Libération.fr (consulté le 1er mai 2016)
  105. « Menaces fantômes », sur Libération.fr (consulté le 1er mai 2016)
  106. « De la beauté avant toute chose - LeMonde.fr », sur www.lemonde.fr (consulté le 2 mai 2016)
  107. PSL Research University, « Les mondes numériques de l'art contemporain : conférence introductive », (consulté le 7 mai 2016)
  108. « Gregory Chatonsky », sur Vimeo (consulté le 30 avril 2016)
  109. « Reynald Drouhin, soirée *dI*/zaïn #7 : Forme(s) - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 30 avril 2016)
  110. « 2002-2004 -Julie Morel "Un lieu fantômatique et habité" », sur Vimeo (consulté le 30 avril 2016)
  111. KRN KRN, « Atelier Pure Data à Dakar avec Cyrille Henry (nov 2011) », (consulté le 30 avril 2016)
  112. « Grégory Chatonsky : portrait d'une œuvre », sur Vimeo (consulté le 30 avril 2016)
  113. « Julie Morel, artiste - Interview Magnetic Room - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 29 avril 2016)
  114. « Reynald Drouhin, artiste - Interview Magnetic Room - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le 29 avril 2016)
  115. Gregory Chatonsky, « Gregory Chatonsky : Revenances (17/10/2000 - C3 Budapest) », (consulté le 7 mai 2016)