Giuseppe Zanotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giuseppe Zanotti (né en 1958 à San Mauro Pascoli, en Émilie-Romagne) est un créateur italien de chaussures de luxe ayant plusieurs boutiques à Paris et dans le monde et le fondateur de la marque Giuseppe Zanotti Design.

Il est connu pour ses sandales plates[1] ornées de bijoux ou ses escarpins à talon haut jusqu'à 17 cm, et fins ; les médias utilisent très régulièrement la dénomination de « souliers bijoux » ou « chaussure bijou » pour définir ses créations[1],[2],[3],[4],[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à San Mauro Pascoli, près de Rimini en Émilie-Romagne[6], région où les fabricants de chaussures sont très implantés[N 1]. En 1980, il commence à travailler comme Disc jockey[7], puis comme consultant pour des fabricants de chaussures[6], dont Vincini[5].

Sa carrière en tant que styliste débute en 1990 avec des participations en tant que free-lance pour diverses marques dont Dior et Roberto Cavalli, puis crée trois ans plus tard, avec le soutien de sa femme Cinzia Casadei[N 2], sa propre collection présentée à New York[4]. Le succès arrive rapidement[5].

Au milieu des années 1990, Giuseppe Zanotti complète le développement de sa marque avec une équipe de 40 stylistes supplémentaires, en achetant les ateliers de confection de chaussures Vincini S.p.A[8] pour lesquels il avait déjà travaillé comme consultant.

escarpins ouverts Giuseppe Zanotti, collection 2010

La marque est alors distribuée dans les grands magasins : Harvey Nichols, Neiman Marcus, Harrods, Selfridges… En 2000, il ouvre sa première boutique à Milan ; à la suite en 2007, plusieurs autres boutiques sont ouvertes, à New York, Londres, Moscou, Dubaï, San Francisco ou à Paris avenue Montaigne[9], puis rue Saint-Honoré et rue de Grenelle. En France, certaines créations en édition limitée sont aussi commercialisées par colette[10],[11].

Il participe régulièrement avec plusieurs autres marques du domaine de la mode, comme Balmain en 2009, Proenza Schouler, Thakoon Panichgul, Christopher Kane, Vionnet en 2010[12], Delfina Delettrez en mars 2010[10], Vera Wang et dernièrement Kanye West pour une collection capsule[4].

2010 marque aussi le lancement de sa première ligne de bijoux[13],[14] (des bracelets, bagues, et colliers), suivie peu après d'une ligne de sneakers pour hommes[15].

En complément des chaussures, la marque commercialise également des pièces luxueuses de maroquinerie comme des sacs à main ou des ceintures, et dispose d'une gamme spécifique pour les chaussures de mariées ainsi que d'un service pour répondre aux commandes sur mesure.

Communication[modifier | modifier le code]

Giuseppe Zanotti est régulièrement nommé dans les médias pour chausser les stars du cinéma et de la musique : Mischa Barton, Ludivine Sagnier et Emma de Caunes portent ses chaussures lors du Festival de Cannes de 2007, les chanteuses de R'n'B comme Beyoncé[16], Mary J. Blige, Nelly Furtado, ou Alicia Keys, mais aussi Cameron Diaz, Natalia Vodianova[17], Anja Rubik[4], ou Olivia Palermo[18]

La chanteuse Ashanti cite le créateur dans une de ses chansons[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Giuseppe Zanotti dit dans le magazine américain Flaunt : « Il y a avait à San Mauro une longue tradition de cordonnerie, des bottes d'armée aux souliers de luxe d'aujourd'hui. J'étais habitué à l'odeur du cuir ».
  2. Cinzia Casadei est issue d'une famille de chausseurs. Casadei est une marque italienne de chaussures de luxe, peu connue en France mais avec une notoriété en Italie et aux États-unis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Eugénie Trochu, « L’astrologie par Giuseppe Zanotti » sur Vogue, 22 décembre 2011
  2. « Un trésor de chaussure » sur Journal des Femmes
  3. Eugénie Trochu, « Chopard et Guiseppe Zanotti créent un soulier précieux et unique » sur Vogue, 20 mai 2011
  4. a, b, c et d « Parcours » sur Vogue Paris, 6 février 2012
  5. a, b et c « Giuseppe Zanotti : Le créateur des chaussures-bijoux » sur Modefix
  6. a, b et c Véronique Deiller, « Giuseppe Zanotti : le chausseur entrepreneur avisé » sur Journal des Femmes, 22 octobre 2007
  7. « Encyclopédie, Marques, Giuseppe Zanotti » sur Ykonne
  8. Chaussures Vincini Site officiel
  9. « Dans la boutique Giuseppe Zanotti : voisinage à l'italienne » sur Journal des Femmes
  10. a et b Camille Demenez, « Ofni : les chaussures Delfina Delettrez x Zanotti » sur Grazia, 13 juillet 2011
  11. « Giuseppe Zanotti et sa basket pour femme chez Colette » sur hellocoton, 27 juillet 2010
  12. Caroline Lazard, « Ligne d'escarpins Vionnet-Guiseppe Zanotti » sur Puretrend, 28 juin 2010
  13. Caroline Lazard, « Giuseppe Zanotti lance une ligne de bijoux » sur Puretrend, 1er juillet 2010
  14. « Le Bijou selon Giuseppe Zanotti » sur Luxemode, 29 juin 2010
  15. « Les premières sneakers pour homme de Giuseppe Zanotti » sur Vogue, 11 avril 2011
  16. « Giuseppe Zanotti. Les chaussures tiennent le haut du pavé » sur Marie-Claire
  17. Perrine Sabbat, « Natalia Vodianova craque pour Giuseppe Zanotti » sur Gala, 27 février 2009
  18. (en) « Olivia Palermo in Giuseppe Zanotti Lace-Up Sandals » sur upscalehype, 6 juillet 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]