Raymond Massaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massaro.

Raymond Massaro, né le [1] dans le 3e arrondissement de Paris[2] et mort le [3], est un bottier et « Maître d'art » français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raymond Joseph Massaro fait son apprentissage avec son oncle Donnat Massaro qui dirige l’atelier fondé par son grand-père Sébastien le 15 octobre 1894 au 2 rue de la Paix à Paris, tandis que son père Lazare Massaro chausse, entre autres, la duchesse de Windsor et Marlène Dietrich.

Dans l’atelier familial Massaro naît la ballerine à élastique de Madame Grès.

En 1967, Raymond Massaro reprend la direction de l’entreprise familiale[4].

Maître d'art depuis 1994, Raymond Massaro fournit les maisons les plus prestigieuses de la mode et de la Haute couture, telles que Chanel, Madame Grès, Karl Lagerfeld, Thierry Mugler, John Galliano, Azzedine Alaïa, Christian Lacroix,…[5]

Depuis 1997[6], Chanel rachète les maisons d’artisanat de luxe qui travaillent sur ses collections, afin de protéger un savoir-faire français, ce qu’elle a fait en 2002 pour la maison Massaro qui a rejoint sous la filiale Paraffection le chapelier Michel, le plumassier Lemarié, le fabricant de fleurs artificielles Guillet, le bijoutier Goossens, l’orfèvre Desrues et les brodeurs Lesage et Montex[7].

Raymond Massaro qui a été président de la Chambre Syndicale Nationale des Bottiers et vice-président du Conseil National du Cuir[3], prend sa retraite en 2008. Il est membre du Conseil des métiers d’art, auprès du ministre de la Culture et de la Communication[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Massaro, Raymond (1929-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 00703-frfre (consulté le 31 mars 2018)
  2. « Biographie Raymond Massaro Bottier, Président d'organismes professionnels », sur Whoswho.fr (consulté le 11 avril 2019)
  3. a et b Matthieu Guinebault, « Le maître-bottier Raymond Massaro s'éteint à 90 ans », sur Fashion Network, (consulté le 8 avril 2019)
  4. « Massaro, une dynastie de bottiers » par Martine Hayat. Exposition au Musée international de la chaussure de Romans, 2004. Consulté le 3 janvier 2012
  5. « Raymond Massaro, bottier maître d’art » sur le site maitresdart.com Consulté le 3 janvier 2012
  6. Stéphanie Bui, « Artisans du luxe en voie de disparition » sur le site ecoloinfo.com, consulté le 4 janvier 2012.
  7. Carine Bizet, « L’art des métiers » Madame Figaro, 1er janvier 2012, consulté le 4 janvier 2012.
  8. Liste des membres du Conseil des Métiers d’art. Consulté le 3 janvier 2012
  9. Décret du 31 décembre 1999 portant promotion et nomination, JORF n° 1 du 1er janvier 2000, p. 10.
  10. Décret du 14 mai 2014 portant promotion et nomination, JORF n° 112 du 15 mai 2014, p. 8034.

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentaire et article de presse[modifier | modifier le code]

  • « Signé Chanel », documentaire en cinq épisodes de Loïc Prigent, ARTE 2005.
  • Paul Émilie, « Raymond Massaro, bottier de passion », Métier d’Arts, no 237,‎ , p. 44 à 48 (ISSN 1631-7726)

Liens externes[modifier | modifier le code]